Skip to main content
Accueil › Message de la chef des finances

Chef de groupe, Finances, et chef des finances

Colleen Johnston, chef de groupe, Finances, et chef des finances

 

La TD a terminé l’exercice 2015 sur un nouveau record : un bénéfice rajusté total de 8,8 milliards de dollars, soit une augmentation de 8 % par rapport à l’exercice précédent, qui est attribuable aux excellentes contributions de tous nos secteurs d’activités. Ces résultats ont été alimentés par une bonne croissance interne, par la forte qualité du portefeuille de crédit, par la conversion de devises favorable et par un levier d’exploitation positif.

Aux Services de détail au Canada, l’augmentation du bénéfice net au cours du dernier exercice découle principalement d’une bonne croissance des prêts, des dépôts et des actifs de gestion de patrimoine ainsi que des bénéfices plus élevés en assurance. Nous sommes très honorés que TD Canada Trust ait été classée au premier rang au chapitre de la satisfaction de la clientèle parmi les cinq grandes banques canadiennes pour une dixième année d’affilée selon une étude de J.D. Power. De plus, pour une onzième année de suite, TD Canada Trust a conservé la première place pour le meilleur service à la clientèle parmi les cinq grandes banques de détail selon Ipsos, une société mondiale d’étude de marché.1

Aux Services de détail aux États-Unis, l’augmentation sur 12 mois du bénéfice net a été principalement attribuable à une forte croissance interne des prêts et des dépôts, à des provisions plus faibles pour pertes sur créances, à une bonne gestion des dépenses et à la conversion de devises avantageuse. Nous avons par ailleurs surpassé nos homologues en ce qui a trait à la croissance des prêts et à l’acquisition de ménages, et nous avons fait progresser notre part de marché. Enfin, nous avons continué d’offrir un service à la clientèle légendaire : nous avons été nommés « La meilleure grande banque en Amérique » par Money Magazine pour la troisième année d’affilée.2

Aux Services bancaires de gros, la hausse du bénéfice net sur 12 mois a été principalement due à des revenus plus élevés. Nous sommes satisfaits de notre solide rendement en fait de négociations, de prêts aux entreprises et des titres de créance au Canada comme aux États-Unis. Nous avons aussi élargi notre offre de produits pour les clients américains.

Cette année, nous avons aussi été heureux d’acquérir essentiellement l’ensemble du portefeuille de cartes de crédit Visa et de cartes de crédit personnelles de marque privée de Nordstrom Inc. aux États-Unis. De plus, la TD et Nordstrom ont conclu une entente à long terme aux termes de laquelle la Banque est devenue l’émetteur américain exclusif de cartes de crédit Visa de marque Nordstrom et de cartes de crédit personnelles de marque privée aux clients de Nordstrom. Cette entente favorise la croissance de notre secteur des cartes de crédit en Amérique du Nord.

Cette année, nous avons aussi entrepris de simplifier nos processus, de renforcer notre capacité à investir dans l’avenir et de modérer la croissance de nos dépenses. Par conséquent, la Banque a inscrit des frais de restructuration de 686 millions de dollars (471 millions de dollars après impôt) pour l’exercice 2015.

Nous travaillons fort pour bâtir une banque encore meilleure. En 2016, nous nous attendons à ce que le contexte d’exploitation demeure difficile. Bien que nous devrions profiter de la forte croissance des prêts, des dépôts et des actifs de gestion de patrimoine, de la gestion prudente des charges et de la force du dollar américain, les faibles taux d’intérêt et la normalisation des pertes sur créances continueront d’exercer une pression sur la croissance des bénéfices. Toutefois, nous sommes persuadés que nos activités diversifiées et notre modèle d’entreprise, axé sur la croissance interne, continueront de jouer en notre saveur. Nous continuerons à accroître notre part de marché et à fournir une expérience légendaire à la clientèle.

Pour l’avenir, nous privilégions l’adaptation et l’innovation. Les nouvelles technologies nous offrent des occasions d’affermir notre leadership en matière de service et de commodité. Nous investissons donc dans la technologie et les outils qui permettront à nos clients d’utiliser chacun de nos canaux : les succursales, les centres d’appels, les guichets automatiques bancaires ainsi que nos plateformes téléphoniques, en ligne et mobiles.

Je passe maintenant à un nouveau poste, mais j’aimerais souligner que ce fut un privilège et un honneur pour moi d’être la chef des finances durant les 10 dernières années. Je vous remercie de votre soutien constant et de votre confiance.

Colleen Johnston
Colleen Johnston
Chef de groupe, Finances, et chef des finances




1 Parmi les cinq grandes banques de détail, TD Canada Trust (TDCT) a reçu la plus haute note dans les études de 2006 à 2015 sur la satisfaction de la clientèle des services bancaires de détail canadiens de J.D. Power and Associates (Canadian Retail Banking Customer Satisfaction StudySM). L’étude de 2015 reposait sur un total de plus de 14 000 réponses et évaluait l’opinion des clients à l’égard de l’institution financière avec laquelle ils font principalement affaire. Les résultats de cette étude exclusive font état de l’expérience et des perceptions de clients sondés en avril et mai 2015. Vos expériences pourraient être différentes. Visitez www.jdpower.com. TDCT a été classée au premier rang parmi les cinq principales banques canadiennes pour l’excellence du service à la clientèle; prix décerné par la société de recherche indépendante Ipsos (anciennement Synovate) de 2005 à 2015. Les prix Meilleurs services bancaires d’Ipsos (édition 2015) sont attribués en fonction des résultats obtenus dans le cadre des sondages trimestriels sur l’indice du service à la clientèle (ISC). L’échantillon pour l’exercice 2015 du programme ISC clos en août 2015 est de 45 391 répondants qui ont fourni 65 991 cotes à des institutions financières à l’échelle du pays.
2 MONEY est une marque déposée de Time Inc. utilisée sous licence. Tiré de MONEY® Magazine, novembre 2015 © Time Inc., 2015. MONEY et Time Inc. ne sont pas affiliées à TD Bank, N.A. ou au Groupe Banque TD et ne recommandent ni les produits ni les services de ceux-ci.
3 Depuis l’exercice 2013, les montants sont calculés conformément au dispositif réglementaire de Bâle III et sont présentés selon la méthode «tout compris». Avant l’exercice 2013, les montants étaient calculés conformément au dispositif réglementaire de Bâle II.