Synchronisation avec les marchés* et rendement des FNB

Published:23/07/2020


Connaissance de l’investisseur  +clock10 Minutes = Investir en toute confiance

Synchronisation avec les marchés* et rendement des FNB


Ce titre pourrait faire froncer des sourcils un professionnel aguerri des marchés. De son point de vue, ce serait avec raison. Par contre, du point de vue d’un investisseur en FNB, il s’agit d’un facteur important à prendre en considération.

* Se synchroniser avec les marchés (à savoir, investir dans un FNB ou le vendre au cours d’une séance de bourse) peut influencer considérablement les résultats d’un placement. Un investisseur averti peut éviter les pièges et potentiellement augmenter ses rendements.

Pour choisir un point d’entrée ou de sortie, je recommande d’éviter les ouvertures et les fermetures de marché, car elles sont toutes deux très volatiles. Dans bien des cas, une volatilité plus élevée est associée à un risque plus élevé. Lorsque le risque augmente, l’écart entre le cours acheteur et le cours vendeur d’un FNB augmente également, rendant ainsi tout achat ou vente plus coûteux. Ces coûts accrus grugent le rendement global du placement. Le fait d’éviter ces périodes devrait améliorer votre profil de rendement.

Pourquoi le profil de volatilité est-il plus élevé pendant ces périodes?

L’ouverture des marchés est la première occasion pour les investisseurs de s’ajuster aux renseignements reçus pendant la nuit. Il peut s’agir de tout type de renseignement, de la publication de résultats à l’annonce d’un contrat, en passant par un surclassement des analystes.

Avant l’ouverture, les données ayant un impact sur le marché s’accumulent et poussent les cours des titres individuels à retrouver un équilibre. L’ouverture, tout comme pour un geyser en éruption, est le relâchement de cette pression. Par la suite, les marchés devraient revenir à la normale et réagir à l’information au fur et à mesure qu’elle se présente, plutôt qu’en accumulant des tensions.

Tout comme l’ouverture, la fermeture des marchés est accompagnée de facteurs qui accroissent la volatilité ou le risque. À l’approche de la fin de la séance, la période pour effectuer les opérations raccourcit et certains investisseurs font des concessions de prix pour exécuter leurs opérations. Cet état d’urgence peut accentuer les fluctuations des cours par rapport au début de la séance.

À la clôture, plusieurs événements peuvent contribuer à accroître la volatilité, notamment les ventes aux enchères, l’expiration des contrats à terme et des options sur indices boursiers, les options sur actions et les contrats à terme sur actions uniques. Ces événements, qui sont liés à la clôture, peuvent entraîner d’importantes fluctuations des prix.

Les données ayant un impact sur les marchés sont souvent publiées après la clôture. Cela donne aux investisseurs une bonne occasion d’examiner les données et d’évaluer leur effet. La clôture offre aux participants du marché une dernière chance de se positionner avant cette publication. Pensez black jack. La clôture est la dernière chance pour les investisseurs de « faire leurs paris ». Cela accroît habituellement la volatilité du marché et les cours des FNB n’aiment pas la volatilité.

En évitant les premières et les dernières 30 minutes de séance, vous pourriez éviter des périodes de volatilité accrue, profiter d’un meilleur prix et améliorer le rendement de vos placements.

Une autre façon de profiter de la synchronisation avec les marchés est de négocier les FNB pendant que leurs marchés sous-jacents sont ouverts. De nombreux FNB qui se négocient sur des bourses canadiennes comprennent des titres non canadiens. Lorsque les marchés sous-jacents sont fermés, mais que les produits basés sur ces marchés sont disponibles, le profil de risque se détériore. Cela peut entraîner une hausse des prix et une baisse de la liquidité. Les participants au marché qui s’intéressent à ces produits doivent tenir compte de l’évolution potentielle du marché entre le moment présent et la réouverture de ces marchés. C’est ce qui élargit les écarts de prix.

Le marché a également des capacités d’autoréflexion. Les investisseurs qui comprennent que les marchés sous-jacents d’un FNB sont fermés éviteront d’y effectuer des opérations. Prenons par exemple un FNB coté au Canada composé de titres du marché américain, le 4 juillet. Bien que le produit puisse être négocié, la fermeture du marché correspondant se traduit par une augmentation des prix.

La synchronisation avec le marché joue également un rôle pour les FNB mondiaux cotés à une bourse canadienne. Le profil de liquidité d’un FNB est le plus favorable lorsque le maximum de marchés correspondants est ouvert. Les FNB mondiaux peuvent détenir des titres de partout dans le monde, mais les marchés mondiaux ne sont jamais ouverts en même temps. Le marché européen, par exemple, ouvre et ferme avant notre marché (avec une période de deux heures de chevauchement). Pour les investisseurs canadiens, la période de liquidité accrue est de 9 h 30 à 11 h 30 (HE). C’est pourquoi la différence entre le cours acheteur et le cours vendeur d’un produit mondial réparti de façon équilibrée pourrait être plus intéressante le matin et moins intéressante l’après-midi.

En règle générale, les investisseurs devraient connaître les horaires d’ouverture des marchés sous-jacents. Cela peut les aider à économiser de l’argent et influer positivement sur le rendement des placements.

Voici ma conclusion. Le cours des FNB est négativement influencé par une volatilité accrue des marchés. Par conséquent, les opérations réalisées pendant ces périodes sont habituellement défavorables. Ce qui nous rappelle d’éviter les décisions impulsives. En période de volatilité, sortir du marché est une décision irréfléchie qui se transforme en mauvaise décision à long terme.

Récemment, les marchés ont été extrêmement volatils. Les creux de mars ont entraîné des replis de plus de 25 % des principaux indices nord-américains depuis le début de l’année. Si vous êtes sorti du marché à ce moment, vous n’avez pas pu profiter du récent rattrapage qui a pratiquement annulé les pertes. Notre vision à long terme des marchés devrait être fondée sur la logique et non les émotions. C’est une bonne manière d’éviter les aléas de la synchronisation avec les marchés. Même si les stratégies de synchronisation avec les marchés ne sont pas des pratiques de placement officielles, il ne fait aucun doute qu’il reste prudent de prendre des décisions de placement judicieuses quand il s’agit de FNB

Tom Grant
Vice-président
Gestion de Placements TD (GPTD)

Pour obtenir plus de détails sur les FNB TD, consultez le site TD.com/ETFs


 
Les renseignements aux présentes ont été fournis par Gestion de Placements TD Inc. à des fins d’information seulement. Ils proviennent de sources jugées fiables. Ces renseignements n’ont pas pour but de fournir des conseils financiers, juridiques, fiscaux ou de placement. Les stratégies fiscales, de placement ou de négociation devraient être étudiées en fonction des objectifs et de la tolérance au risque de chacun.

Le présent document peut contenir des déclarations prospectives qui sont de nature prévisionnelle et pouvant comprendre des termes comme « prévoir », « s’attendre à », « compter », « croire », « estimer » ainsi que les formes négatives de ces termes. Les déclarations prospectives sont fondées sur des prévisions et des projections actuelles à propos de facteurs généraux futurs concernant l’économie, la politique et certains facteurs liés aux marchés, comme les taux d’intérêt, les taux de change, les marchés boursiers et financiers, et le contexte économique général; on suppose que les lois et règlements applicables en matière de fiscalité ou autres ne feront l’objet d’aucune modification et qu’aucune catastrophe ne surviendra. Les prévisions et les projections à l’égard d’événements futurs sont, de par leur nature, assujetties à des risques et à des incertitudes que nul ne peut prévoir. Les prévisions et les projections pourraient s’avérer inexactes dans l’avenir. Les déclarations prospectives ne garantissent pas les résultats futurs. Les événements réels peuvent différer grandement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans les déclarations prospectives. Un certain nombre de facteurs importants, y compris ceux énumérés plus haut, peuvent contribuer à de tels écarts. Vous ne devriez pas vous fier aux déclarations prospectives.

Toutes les marques de commerce appartiennent à leurs propriétaires respectifs. MD Le logo TD et les autres marques de commerce sont la propriété de La Banque Toronto-Dominion ou de ses filiales.

TDAM Aperçu de Connections:

Autres ressources intéressantes :

podcast
Écoutez maintenant

Écoutez maintenant

Balado TDAM Talks

podcast
Nouveautés

Nouveautés

Centre de ressource sur les FNB

podcast
Restez au fait

Restez au fait

Rapport sur le marché

retour au sommet Haut