Partie 2 : Un monde différent – changements structurels à partir de 2020 et au-delà

Published:31/08/2020


« Ma grange a brûlé… maintenant je peux voir la lune. »

~ Mizuta Masahide (poète japonais du XVIIe siècle et samurai)

Investir dans un monde post-pandémique – Partie 2

Nous avons publié il y a quelques semaines le premier article d’une série de deux dans lequel l’équipe Gestion fondamentale des actions de Gestion de Placements TD (GPTD) s’est demandé à quoi ressemblera le monde des placements une fois que la pandémie sera derrière nous. L’article a mis en lumière certains des secteurs qui sont susceptibles d’enregistrer des gains – ou des pertes – lorsque la société et les entreprises reviendront à la normale, notamment la technologie, les soins de santé et l’automatisation.

Dans le blogue d’aujourd’hui, nous sommes heureux d’annoncer la publication de la partie 2 de la série, où nous faisons encore une fois la lumière sur d’autres secteurs qui, selon nous, connaîtront du succès et nous nous intéressons aussi à certains secteurs qui sont susceptibles d’être confrontés à des difficultés dans l’avenir.

Le bon et le moins bon

Notre thèse quant à savoir qui seront les gagnants à l’issue de la pandémie reste inchangée : les entreprises de qualité et à croissance durable, présentant un bilan solide, une gouvernance d’entreprise robuste et d’excellents modèles d’affaires devraient prospérer au fur et à mesure que nous sortirons lentement de la pandémie. Certains secteurs et certains segments au sein des secteurs peineront sans doute à s’adapter dans le monde post-COVID.

Le deuxième article porte sur les principaux secteurs qui, selon nous, subiront des répercussions, notamment les suivants :

  • Immobilier commercial - L’immobilier pourrait être l’un des secteurs les plus touchés par la pandémie. L’ampleur des répercussions variera selon les catégories. L’article examine en profondeur les segments qui seront touchés de façon positive et négative.
  • Pétrole et gaz - La COVID-19 a eu de graves répercussions sur le secteur du pétrole et du gaz, puisque les mesures de confinement ont réduit de 20 à 30 % la demande mondiale de pétrole au plus fort de la pandémie en avril. Certes, il y a eu une perte de valeur dans certains segments de l’énergie, mais nous croyons que la reprise présente des possibilités de placement intéressantes pour certains intervenants du secteur.
  • Chaînes d’approvisionnement mondiales (pas tout à fait un secteur, mais elles ont de nombreuses répercussions) - Il est devenu très évident dès les premiers jours de la pandémie que les chaînes d’approvisionnement mondiales étaient mal préparées pour faire face à une situation de cette ampleur. Bien que la pression initiale sur l’écosystème de la chaîne d’approvisionnement ait été alimentée par une forte hausse de la demande de produits essentiels, trois facteurs clés ont exacerbé cette perturbation causée par la demande.

Atténuer les risques tout en cherchant à tirer profit des occasions

Bon nombre des opinions que nous avons exprimées dans le cadre de cette série à deux volets ont été influencées par notre évaluation et notre analyse fréquentes des répercussions potentielles de la pandémie sur les paramètres fondamentaux, comme les bénéfices des entreprises, les taux de défaut et les attentes concernant l’inflation à long terme. Certains signes encourageants d’une amélioration de l’activité financière se sont manifestés parallèlement à la réouverture des économies.

À GPTD, nous continuons de croire que l’évolution de la pandémie pourrait encore avoir des répercussions sur la durabilité de la reprise actuelle du marché boursier et du marché des titres de créance. Des risques importants subsistent à l’horizon pour un grand nombre d’entreprises, de secteurs et d’économies dans le monde. Pour atténuer ces risques, nos portefeuilles de placement continuent de privilégier les entreprises et les actifs de grande qualité qui répondent aux critères de notre processus de placement rigoureux, résistent le mieux aux périodes de volatilité élevée et offrent des rendements ajustés au risque élevés à long terme. Nous nous employons à faire en sorte que nos portefeuilles de placement incluent des secteurs et entreprises stratégiquement en mesure de profiter du renversement possible de tendance.


Les renseignements aux présentes ont été fournis par Gestion de Placements TD Inc. aux fins d’information seulement. Ils proviennent de sources jugées fiables. Ces renseignements n’ont pas pour but de fournir des conseils financiers, juridiques, fiscaux ou de placement. Les stratégies fiscales, de placement ou de négociation devraient être étudiées en fonction des objectifs et de la tolérance au risque de chacun.

Le présent document peut contenir des déclarations prospectives qui sont de nature prévisionnelle et pouvant comprendre des termes comme « prévoir », « s’attendre à », « compter », « croire », « estimer » ainsi que les formes négatives de ces termes. Les déclarations prospectives sont fondées sur des prévisions et des projections à propos de facteurs généraux futurs concernant l’économie, la politique et les marchés, comme les taux d’intérêt, les taux de change, les marchés boursiers et financiers, et le contexte économique général; on suppose que les lois et règlements applicables en matière de fiscalité ou autres ne feront l’objet d’aucune modification et qu’aucune catastrophe ne surviendra. Les prévisions et les projections à l’égard d’événements futurs sont, de par leur nature, assujetties à des risques et à des incertitudes que nul ne peut prévoir. Les prévisions et les projections pourraient s’avérer inexactes dans l’avenir. Les déclarations prospectives ne garantissent pas les résultats futurs. Les événements réels peuvent différer grandement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans les déclarations prospectives. Un certain nombre de facteurs importants, y compris ceux énumérés plus haut, peuvent contribuer à de tels écarts. Vous ne devriez pas vous fier aux déclarations prospectives.

Toutes les marques de commerce appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

MD Le logo TD et les autres marques de commerce sont la propriété de La Banque Toronto-Dominion ou de ses filiales.

TDAM Aperçu de Connections:

Autres ressources intéressantes :

podcast
Écoutez maintenant

Écoutez maintenant

Balado TDAM Talks

podcast
Nouveautés

Nouveautés

Centre de ressource sur les FNB

podcast
Restez au fait

Restez au fait

Rapport sur le marché

retour au sommet Haut