Information sur l'entrepriseLeadership éclairé › Leadership éclairé

Leadership éclairé

2006


"Conference Board du Canada Council for Leadership Insights"

Cet article a été publié le 30 mai 2006.
Écrit par Bill Hatanaka.

FacebookTwitterGoogle+

Je vous remercie Prem de votre aimable présentation.

Bonjour à tous et bienvenue au 54e étage de La Banque TD.

Je suis ravi d'être avec vous aujourd'hui, parce que nous avons tous à cœur les principes de leadership.

J'aimerais d'abord féliciter le Conference Board du Canada qui sait si bien organiser ces rencontres et réunir les groupes interdisciplinaires pour discuter de nombreuses questions cruciales.

J'aimerais également vous féliciter, vous tous ici présents aujourd'hui, pour les compétences et le potentiel remarquables que vous avez démontrés et qui ont incité votre organisation à investir davantage dans votre perfectionnement comme leader!

J'ajouterai même que c'est un plaisir de prendre la parole à la suite de Carol Stevenson (qui est une brillante chef d'entreprise canadienne, un leader dans le milieu universitaire, une amie et une condisciple du programme avancé en gestion de la Harvard Business School).

Je suis ravi d'être ici aujourd'hui pour rendre hommage aux leaders qui ont su donner de leur temps pour m'aider à parfaire mes compétences de leader.

La discussion d'aujourd'hui sur le leadership perpétue le cercle vertueux favorisant l'échange d'idées qui permet aux Canadiens d'améliorer leurs capacités de leadership et de se mesurer aux leaders du monde entier.

On m'a demandé de vous parler des différentes facettes de mon expérience personnelle et de jeter une lumière nouvelle sur le leadership au quotidien.

À titre de président et chef de la direction de TD Waterhouse, mes fonctions consistent à diriger les secteurs canadien et international de Gestion de patrimoine de La Banque TD.

Je suis également membre de l'équipe de la haute direction d'Ed Clark qui " dirige " la Banque, et je préside le Conseil de la diversité de la direction de la Banque.

Le chemin qui m'a mené jusqu'ici aujourd'hui a été long et sinueux, parce que je n'ai pas suivi la voie habituelle. J'ai d'abord été joueur de football professionnel dans la Ligue canadienne de football, d'abord pour les anciens Roughriders d'Ottawa, puis pour les Tiger Cats de Hamilton.

Bien que j'aie réalisé un de mes deux grands rêves sur le plan professionnel, à 172 livres, j'ai toujours su que le prochain match pouvait être le dernier. C'est pourquoi j'avais un autre rêve, soit celui de travailler dans le secteur financier.

Après quatre années dans le football professionnel, je me suis rendu compte que la seule façon pour moi d'entrer au Temple de la renommée était de pénétrer dans l'édifice après minuit et de suspendre ma photo au mur.

Je me suis donc lancé dans une nouvelle carrière, réalisant ainsi mon deuxième rêve personnel. Au fil des ans, j'ai gravi les échelons des maisons de courtage Midland Walwyn et Richardson Greenshields, puis je suis passé aux services bancaires et à la gestion de patrimoine d'abord à RBC puis à La Banque TD.

Voici le reste de mes antécédents personnels : je suis né à Bathurst, au Nouveau-Brunswick et j'ai grandi à Scarborough, à l'est de Toronto.

Je suis titulaire d'un baccalauréat de l'Université York, et j'ai suivi le programme avancé en gestion de la Harvard Business School, où j'ai rencontré Carol Stevenson.

Toutes ces expériences de vie ont influé sur ma façon de voir la vie, le milieu des affaires et le leadership.

À Scarborough où j'ai grandi, j'ai remarqué que le leadership prenait différentes formes, à mesure que je prenais conscience de la valeur du dur labeur et du sacrifice fait par la première génération de Canadiens pour assurer l'avenir de leur famille.

Pendant mes années à l'Université York, j'ai appris à apprendre. De l'étudiant désintéressé que j'étais au début, je suis devenu un fervent partisan de l'apprentissage continu.

Des sports et du football professionnel, j'ai appris à me connaître sur tous les plans, à savoir quel genre d'entraînement me convenait, à accepter les critiques constructives, à évaluer ma performance, à corriger mes erreurs, à m'améliorer et surtout à aller au bout de mes passions.

Au cours de mes études à la Harvard Business School, j'ai appris à penser de manière stratégique et compris que la recherche des meilleures pratiques n'a pas de frontières et que les leaders canadiens se comparent favorablement aux autres dirigeants d'entreprise dans le monde.

Et depuis 27 ans que je travaille dans le secteur des services financiers, je continue à apprendre comment mettre en pratique tout ce que je viens de mentionner d'une façon qui me permet, d'une part, de trouver de la joie dans le succès de mes partenaires et de mon entreprise et, d'autre part, de contribuer à la croissance d'une grande institution canadienne qui accorde une place importante au leadership dans une culture axée sur le rendement, aux pratiques commerciales éthiques et à une culture englobante.

Il n'y a aucun doute dans mon esprit que vous êtes également en train de vivre des expériences qui façonneront votre façon de voir le leadership.

Pendant que vous poursuivez votre transition, de gestionnaire efficace à dirigeant et principal associé compétent au sein de votre entreprise, aucune tâche ne sera plus importante que celle d'évaluer discrètement qui vous êtes réellement, et ce, sur tous les plans… parce qu'une bonne connaissance de vous-mêmes influera considérablement sur votre style de leadership.

Pour illustrer mes propos, permettez-moi de vous donner des exemples tirés de ma vie de joueur de football professionnel, période qui fut un véritable laboratoire de découvertes personnelles.
À cette époque, je suis passé par toute la gamme des émotions!

En l'espace d'à peine quatre ans, on m'a dit que j'étais trop petit pour jouer au football et que le programme de football que j'avais suivi était peu connu, j'ai été un choix de première ronde au repêchage et j'ai gagné la Coupe Grey.

Après avoir été un pilier d'une équipe qui a gagné la Coupe Grey, je me suis retrouvé sur un lit d'hôpital avec des côtes fracturées et un poumon affaissé. C'est alors que j'ai appris à la radio que j'avais été échangé.

Je me souviens d'un autre séjour à l'hôpital. Pendant que je récupérais après une opération au genou, j'ai pris conscience que ma carrière tirait à sa fin et une jeune infirmière-stagiaire est entrée dans ma chambre et dans ma vie. Vingt-six ans et quatre enfants plus tard, nous sommes toujours mariés!

Le résultat de ces expériences : une meilleure connaissance de moi-même.

Grâce au football, j'ai appris à donner ma pleine mesure, et j'ai compris les limites de mon endurance, tant physique que mentale, et ma réaction lorsque j'étais épuisé, blessé, euphorique ou sous pression.

J'ai appris que je possédais des qualités de leader et que j'étais tout aussi à l'aise pour suivre de bons leaders lorsque les circonstances s'y prêtaient. Dans un milieu compétitif, j'ai appris que j'étais heureux lorsque qu'un coéquipier réussissait et encore plus heureux si j'avais contribué à ce succès.

J'ai découvert qu'il y a toujours quelqu'un de plus gros, de plus fort, de plus rapide et de plus intelligent que soi. J'ai donc appris à utiliser toutes les ressources à ma disposition sur le terrain.

En effet, la principale découverte que j'ai faite est que je n'avais pas besoin d'être l'homme le plus rapide sur le terrain. Il suffisait que je sois plus rapide que l'adversaire à ma poursuite. Plus sérieusement, j'ai appris qu'il me fallait comprendre quel était mon avantage concurrentiel.

J'ai découvert que j'étais capable d'évaluer objectivement ma performance, d'accepter les critiques des entraîneurs et d'autres personnes, de corriger mes erreurs et de m'améliorer en bout de ligne. Cet apprentissage m'a énormément aidé!

Plus que toute autre chose, la concentration, en avoir et la perdre, m'a permis de découvrir une chose importante sur moi. Lorsque je jouais au football, j'étais un bon joueur de football et lorsque je travaillais à temps plein hors saison, les choses allaient bien aussi.

Cependant, lorsque j'ai tenté de faire les deux à la fois, j'ai perdu ma concentration et je suis devenu moins efficace tant sur le terrain de football qu'au travail. J'ai payé le gros prix et j'en ai tiré une bonne leçon. J'ai juré de ne jamais tenir pour acquis l'importance de la concentration et, après 27 ans dans le milieu des affaires, je suis toujours un homme centré sur la tâche à accomplir.

Ce que j'ai appris m'a profité tout au long de ma carrière et a façonné mon style en tant que leader en évolution. Bref, il est essentiel d'avoir une bonne connaissance de vous-mêmes sur tous les plans, alors que vous vous apprêtez à franchir une autre étape.

Quel moyen avez-vous pris pour vous évaluer de façon honnête? - Connaissez-vous la portée de vos capacités?
- Les limites de votre endurance, tant physique que mentale?
- Comment réagissez-vous en période de stress, de fatigue ou sous pression?
- Êtes-vous capable d'évaluer votre rendement, de corriger vos erreurs et de vous améliorer?
- Qu'en est-il de votre orientation naturelle en ce qui a trait au pouvoir ou à l'influence comme style de base?

Il est essentiel de connaître tous ces aspects de votre personnalité alors que vous vous apprêtez à passer à la prochaine étape. La connaissance de soi permet de :

  1. exploiter vos forces et corriger vos faiblesses;
  2. comprendre quel est votre avantage concurrentiel;
  3. comprendre ce qui vous passionne.

Pendant votre transition, le leadership aura un nouveau sens, un nouveau dynamisme.

Le leadership :

- est moins une question de tactiques que de stratégie (le moyen que vous prenez pour rivaliser avec les autres);
- porte moins sur ce que vous pouvez faire personnellement que sur votre capacité à mobiliser pleinement les gens compétents;
- porte moins sur vos connaissances que sur votre engagement à apprendre toute votre vie;
- est une question de simplicité plutôt que de complexité;
- est une question de transparence plutôt que d'alchimie;
- est avant tout une question de concentration;
- porte moins sur ce que vous pouvez en retirer que sur la compréhension des besoins des diverses parties intéressées (employés, clients, actionnaires, collectivités);
- porte moins sur la commande et le contrôle que sur la collaboration et l'interaction dynamique;
- porte moins sur la gloire que vous pouvez en tirer que sur la responsabilité absolue;
- c'est voir les choses du point de vue du client plutôt que du point de vue de l'entreprise.

Les bons leaders travaillent fort pour créer un environnement positif et stable où les gens talentueux peuvent s'épanouir et qui permet à tous les employés de donner leur pleine mesure, et non pas seulement à quelques personnes triées sur le volet.

Les leaders éclairés travaillent fort pour intégrer les meilleurs aspects de la diversité dans la structure de leur organisation - acceptation, compréhension, adaptation et inclusion - tout en s'assurant que les initiatives sont pratiques, mesurables, significatives et durables.

Les leaders extraordinaires ont de grandes passions et s'en inspirent, considérant leur rôle comme une vocation plutôt qu'un travail. Ce faisant, ils gagnent le cœur de leurs employés.

Cependant, pour les vrais leaders, la plus grande victoire est de voir les gens qui partagent la même passion et la même vision et qui entendent le même appel s'unir pour réaliser un rêve commun, quel qu'il soit.

Voilà l'essence du leadership.

Bonne chance dans votre cheminement.

 

Image de la haute direction Bill Hatanaka
Bill Hatanaka
ancien chef de groupe, Gestion de patrimoine, et président du conseil et chef de la direction
TD Waterhouse

Demander des renseignements additionnels

Relations avec les médias

Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur les communiqués ou les porte-parole à la TD, veuillez visiter notre Salle de presse et nous serons heureux de vous aider davantage.

Porte-parole en vedette

Pour demander une entrevue avec un porte-parole de la TD (par secteur de responsabilité), veuillez visiter notre section Porte-parole en vedette.

Récents communiqués

Pour en apprendre davantage sur la haute direction de la TD, notre recherche, ou pour connaître les dernières nouvelles de la TD, visitez notre Salle de presse.