Saut au contenu
 

Salle de Presse

Articles vedettes


Veillez à ce que votre retraite soit réellement dorée : conseils aux aînés pour réaliser des économies d'impôt

Préparez dès maintenant la période des impôts grâce aux cinq conseils suivants de Patricia Lovett-Reid, première vice-présidente, TD Waterhouse, qui aideront les aînés à réaliser un maximum d’économies d'impôt et à épargner.

Fractionnez vos prestations du Régime de pensions du Canada et du Régime des rentes du Québec.
Les époux ou conjoints de fait qui vivent ensemble et sont tous les deux âgés d'au moins 60 ans peuvent également fractionner leurs pensions ou rentes de retraite. Le fractionnement de ces revenus peut alléger le fardeau fiscal de votre foyer. En effet, l'époux ou le conjoint qui gagne le revenu le plus élevé peut fournir une source de revenus supplémentaire pour son partenaire tout en réduisant son propre revenu.

Fractionnez votre revenu de retraite.
Les résidents du Canada peuvent réduire le fardeau fiscal de leur foyer en versant 50 % de leurs revenus de retraite à leur époux ou conjoint de fait (si cette personne réside aussi au Canada).

Profitez des crédits d'impôt.
Informez-vous à propos des crédits d'impôt auxquels vous être maintenant admissible, par exemple, le crédit d’impôt pour revenu de pension et le crédit pour la TPS/TVH. De plus, si vous êtes âgé de plus de 65 ans, vous pouvez également réclamer un montant en raison de l'âge. Enfin, si vous n’utilisez pas la totalité de vos crédits d’impôt, vous pouvez transférer les crédits restants à votre époux ou conjoint de fait.

Cotisez à votre REER.
Si vous disposez de droits de cotisation à un REER inutilisés, vous pouvez réduire votre revenu imposable en cotisant soit à votre propre REER, soit à celui de votre conjoint, pourvu que le prestataire de ce régime soit âgé de moins de 71 ans à la date de la cotisation.

Produisez une déclaration de revenus des particuliers.
Les aînés devraient produire une déclaration de revenus annuelle même si leurs revenus n’exigent pas qu’ils paient de l’impôt. Ainsi, vous disposerez de droits de cotisation à un compte d’épargne libre d’impôt et les prestations des bénéficiaires du Supplément de revenu garanti (SRG) ne seront pas interrompues.

Pour en savoir davantage, visitez le site www.tdretraite.com.