Portrait du Groupe Financier Banque TD en 20091

En 2009, TD a prouvé que les entreprises solides qui ont une bonne stratégie et des employés dévoués peuvent obtenir de bons résultats, même dans une conjoncture économique difficile. En effet, notre rendement a surpassé nos attentes à presque tous les égards et nous avons clôturé l’exercice avec d’excellents bénéfices et un bilan et une situation du capital exceptionnellement vigoureux, ce qui nous permet de sortir de la crise financière sans devoir rajuster notre modèle d’affaires, et de maintenir le cap.

 

BÉNÉFICE NET
attribuable aux actionnaires ordinaires
(en millions de dollars canadiens)

 Rajusté   Comme présenté
BÉNÉFICE NET

12,9 %
TCAC sur 5 ans de TD
(rajusté)

BÉNÉFICE PAR ACTION
(en dollars canadiens)
 

 Rajusté   Comme présenté
BÉNÉFICE PAR ACTIONe

7,3 %
TCAC sur 5 ans de TD
(rajusté)

 

RENDEMENT DES ACTIFS PONDÉRÉS
EN FONCTION DES RISQUES

(en pourcentage)

 Rajusté   Comme présenté
RENDEMENT DES ACTIFS PONDÉRÉS EN FONCTION DES RISQUES

2,27 %
Rendement des actifs
pondérés en fonction
des risques (rajusté) de
TD pour 2009

TOTAL DE L’ACTIF
(en milliards de dollars canadiens)



TOTAL DE L’ACTIF

12,4 %
TCAC sur 5 ans de TD

 

DIVIDENDES PAR ACTION
(en dollars canadiens)


DIVIDENDES PAR ACTION


12,4 %
TCAC sur 5 ans – TD
12,4 % TCAC sur 5 ans – autres grandes institutions financières canadiennes
(25,6) % TCAC sur 5 ans – grandes institutions financières américaines

TOTAL DU RENDEMENT POUR LES ACTIONNAIRES
(TCAC sur 5 ans)

 

8,5 %

6,2 %
Autres grandes
institutions financières
canadiennes

(7,2) %
Grandes institutions financières américaines

 

COMPOSITION DES BÉNÉFICES DES ACTIVITÉS DE DÉTAIL DE TD EN 2009

COMPOSITION DES BÉNÉFICES DES ACTIVITÉS DE DÉTAIL DE TD EN 2009

La composition s’appuie sur les activités de détail de TD en Amérique du Nord – qui comportent moins de risques et génèrent des bénéfices constants.

78 % Services bancaires de détail
22 % Services bancaires de gros

 

1 Les résultats dressés selon les PCGR sont désignés «comme présentés». Les résultats rajustés (obtenus en retranchant les «éléments à noter», déduction faite des impôts, des résultats présentés) et les termes connexes ne sont pas définis selon les PCGR et, par conséquent, ils pourraient avoir une signification différente d’une terminologie similaire utilisée par d’autres émetteurs.

Pour d’autres explications, une liste des éléments à noter ainsi qu’un rapprochement des mesures financières non conformes aux PCGR, voir la rubrique «Présentation de l’information financière de la Banque» du rapport de gestion ci-inclus.

Le «TCAC sur cinq ans» est le taux de croissance annuel composé, calculé de 2004 à 2009, sur une base rajustée.

Le bénéfice des «activités de détail au Canada» correspond au total du bénéfice rajusté des secteurs Services bancaires personnels et commerciaux au Canada et Gestion de patrimoine. Le bénéfice des «activités de détail aux États-Unis» correspond au total du bénéfice rajusté du secteur Services bancaires personnels et commerciaux aux États-Unis.

Les autres grandes institutions financières canadiennes comprennent la Banque Royale du Canada, la Banque Scotia, la Banque de Montréal et la Banque CIBC.

Les autres grandes institutions financières américaines comprennent Citigroup, Bank of America, J.P. Morgan, Wells Fargo, PNC Financial et U.S. Bancorp.

Aux fins de comparaison avec les autres grandes institutions financières américaines, le taux de croissance composé sur cinq ans du dividende par action est calculé sur douze mois, à partir du troisième trimestre de 2004 jusqu’au troisième trimestre de 2009.

La notation Aaa accordée par Moody’s Investors Service concerne la dette à long terme et est en date du 31 octobre 2009.