Planification dynamique de la main-d’œuvre

Objectif

Se préparer à l’évolution de notre main-d’œuvre.

Description

En 2009, en réaction au ralentissement économique, les besoins de nos clients ont rapidement changé. Pour certains secteurs d’activité de La Banque TD, la charge de travail a fondu en très peu de temps, dans d’autres c’est la nature même du travail qui a changé, et dans d’autres encore la demande a carrément monté en flèche.

Aussi la TD a-t-elle adopté une nouvelle approche plus « dynamique » en matière de planification de la main-d’œuvre, qui devrait lui permettre de s’adapter plus rapidement à l’évolution des besoins dans son domaine d’activité, tout en continuant de procurer à ses employés des possibilités de poursuivre leur carrière à la TD.

Nous avons ainsi formé les gestionnaires des ressources humaines pour qu’ils soient à même de mieux évaluer les possibilités de redéploiement des effectifs, comme les mutations d’employés d’un secteur à un autre de la Banque, la comparabilité des emplois, les besoins de formation et les délais de préavis. Nous avons aussi conçu des outils à l’intention des cadres et des employés, pour les aider à effectuer harmonieusement des transitions de rôles.

Impact

Plusieurs unités fonctionnelles ont déjà eu recours à des mesures de planification dynamique de la main-d’œuvre. En ce qui concerne les employés touchés, nous nous sommes engagés :

  • à les tenir au courant de l'évolution des choses;
  • à leur donner le plus large choix possible;
  • à donner la priorité aux employés en place (plutôt qu'aux temporaires);
  • à trouver des emplois comparables;
  • à limiter les pertes d'emplois;
  • à fournir un soutien approprié, y compris des services au titre du Programme d'aide aux employés.

Même si l'application de ces stratégies n'a pas eu l'ampleur que nous avions prévue au départ, elle s'est révélée à terme un précieux exercice de planification.