Sans prendre de gants : 2020 a été une année difficile pour les placements à gestion quantitative

Connaissance de l’investisseur +
clock 5 Minutes =
Investir en toute confiance

L’année 2020 s’est révélée ardue pour les placements systématiques. Les modèles quantitatifs qui s’appuient sur des données historiques n’ont pas tiré leur épingle du jeu au cours de la dernière année, durant laquelle la pandémie de COVID-19 a fait des ravages tant dans l’économie mondiale que dans les marchés financiers.

Contrairement à la plupart des stratégies quantitatives qui cherchent à trouver des sociétés affichant des bénéfices stables et des évaluations attrayantes, les placements à faible volatilité ne s’appuient pas directement sur les paramètres d’évaluation traditionnels, mais tentent plutôt d’exploiter les anomalies dans la façon dont les investisseurs perçoivent le risque. Néanmoins, la stratégie de placement a aussi souffert tant en termes absolus que relatifs au cours de l’année.

Pour vous aider à mieux comprendre comment et pourquoi les stratégies de placement systématique ont été à la traîne en 2020, l’équipe des actions quantitatives de Gestion de Placements TD Inc. (GPTD) a récemment publié son article intitulé Revue de l’année et perspectives pour l’année 2020. Dans cet article, l’équipe examine certains des principaux facteurs à l’origine de la sous-performance absolue et relative pour l’année et ce à quoi nous pouvons nous attendre en 2021.

Que s’est-il passé?

Le rendement inférieur de nos stratégies à faible volatilité a été décevant, tant en termes absolus que relatifs. Peu de gens ont vu venir la pandémie de COVID-19, mais certains gestionnaires actifs qui surpondéraient les secteurs de croissance ont eu la chance de profiter de la pandémie, bien qu’ils aient également été pris au dépourvu par celle-ci. De plus, certains gestionnaires passifs qui ont surfé sur les vagues à la hausse comme à la baisse ont aussi fini par damer le pion aux gestionnaires actifs qui ont tenté de protéger leurs clients contre ces turbulences en effectuant des opérations au sein des portefeuilles.

La chance, bonne ou mauvaise, a joué un rôle important pour les gestionnaires de placements dans les résultats en 2020, mais nous croyons fermement que nos stratégies sont en bonne posture pour affronter 2021. Reste à savoir dans quelle mesure les banques centrales pourront continuer de secourir les investisseurs en gérant les turbulences sur le marché et combien de mesures de relance budgétaire pourront être mises en œuvre sans que les finances publiques soient soumises à des tensions insoutenables.

Attentes à court terme

Les reculs et les remontées typiques des marchés sont menés par des actions plus volatiles. Le rendement des marchés boursiers en 2020 était loin d’être habituel. Les investisseurs des Fonds d’actions à faible volatilité TD n’ont pas bénéficié de la protection contre les baisses à laquelle ils s’attendaient. Jusqu’à présent, ils n’ont pas non plus profité pleinement de la robuste remontée des marchés attribuable à une poignée de titres depuis la fin de mars 2020.

Plus l’écart de rendement négatif est marqué, plus les investisseurs dans nos placements à faible volatilité remettent en question, à juste titre, leurs décisions de placement. Bien que nos fonds contiennent de nombreuses actions qui ne récoltent actuellement pas la faveur des investisseurs, nous croyons que ce n’est pas le moment de les vendre et d’investir dans les récents titres gagnants, dont bon nombre se négocient maintenant à des ratios très élevés par rapport aux bénéfices prévus.

2021 et au-delà

À la fin de 2020, les taux des obligations du Trésor américain à dix ans et les obligations du gouvernement du Canada de même échéance étaient d’environ 1 %. Il s’agit là de taux historiquement très faibles, surtout lorsqu’on les compare aux cibles d’inflation de 2 % de la Réserve fédérale américaine et de la Banque du Canada. Les taux d’intérêt très bas inciteront de nombreux investisseurs à revoir la répartition stratégique de leur actif en faveur des actions.

À mesure que les investisseurs augmenteront leurs placements en actions, ils seront nombreux à constater que les actions peu volatiles se négocient à des ratios raisonnables selon les bénéfices prévus et versent des rendements en dividendes nettement supérieurs à ceux des obligations d’État. Par conséquent, nous prévoyons que 2021 sera une année favorable pour les actions à faible volatilité.

Les renseignements aux présentes ont été fournis par Gestion de Placements TD Inc. aux fins d’information seulement. Ils proviennent de sources jugées fiables. Ces renseignements n’ont pas pour but de fournir des conseils financiers, juridiques, fiscaux ou de placement. Les stratégies fiscales, de placement ou de négociation devraient être étudiées en fonction des objectifs et de la tolérance au risque de chacun.

Tous les produits comportent du risque. La notice d’offre contient des informations importantes sur les fonds en gestion commune et nous vous encourageons à la lire avant d’investir. Veuillez vous en procurer un exemplaire. Les taux de rendement indiqués sont les rendements composés annuels totaux historiques incluant les changements dans la valeur unitaire et le réinvestissement de toute distribution. Les taux, rendements et valeurs des parts varient pour tous les fonds. Les données fournies se rapportent aux rendements antérieurs et ne sont pas garantes du rendement futur. Les parts des fonds en gestion commune ne constituent pas des dépôts au sens de la Loi sur la Société d’assurance-dépôts du Canada ou toute autre société d’État d’assurance-dépôts et ne sont pas garanties par La Banque Toronto-Dominion. Les stratégies de placement et les titres en portefeuille peuvent varier. Les fonds en gestion commune de la TD sont gérés par Gestion de Placements TD Inc.

Le présent document peut contenir des déclarations prospectives qui sont de nature prévisionnelle et pouvant comprendre des termes comme « prévoir », « s’attendre à », « compter », « croire », « estimer » ainsi que les formes négatives de ces termes. Les déclarations prospectives sont fondées sur des prévisions et des projections à propos de facteurs généraux futurs concernant l’économie, la politique et les marchés, comme les taux d’intérêt, les taux de change, les marchés boursiers et financiers, et le contexte économique général; on suppose que les lois et règlements applicables en matière de fiscalité ou autres ne feront l’objet d’aucune modification et qu’aucune catastrophe ne surviendra. Les prévisions et les projections à l’égard d’événements futurs sont, de par leur nature, assujetties à des risques et à des incertitudes que nul ne peut prévoir. Les prévisions et les projections pourraient s’avérer inexactes dans l’avenir. Les déclarations prospectives ne garantissent pas les résultats futurs. Les événements réels peuvent différer grandement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans les déclarations prospectives. De nombreux facteurs importants, y compris ceux énumérés plus haut, peuvent contribuer à ces écarts. Vous ne devriez pas vous fier aux déclarations prospectives.

Gestion de Placements TD Inc. est une filiale en propriété exclusive de La Banque Toronto-Dominion.


Partager
retour au sommet Haut