Perspectives pour 2020 : Une série de blogues de Gestion de Placements TD (GPTD) sur l’élection présidentielle aux États-Unis

Connaissance de l’investisseur +
clock 5 Minutes =
Investir en toute confiance

« Remporter ou perdre une élection est moins important que de renforcer le pays. »
~ Indira Gandhi

Quelques semaines seulement nous séparent de l’élection présidentielle américaine de 2020, et les derniers miles de la campagne promettent d’être truffés de belles paroles, de tours et détours et de nombreuses surprises, tant pour les électeurs que pour les investisseurs.

Il est non seulement difficile de prédire qui remportera l’élection, mais aussi l’incidence de cette victoire sur le monde.

En tant que professionnels des placements, il est difficile de prévoir ce qui se produira sur les marchés en fonction des différentes avenues que pourrait prendre l’élection. Les nombreux résultats possibles peuvent avoir diverses ramifications sur les différentes catégories d’actif et sur l’économie. Quel que soit le résultat, il est toujours préférable d’envisager les marchés financiers dans une perspective à long terme. Les événements à court terme peuvent certainement causer des fluctuations sur le marché et il est très important de surveiller les changements de politique importants. Sous réserve d’importants changements de politique, ces événements ont une moins grande incidence sur les décisions relatives aux objectifs à long terme.

Bien que notre travail ne consiste pas à prédire le résultat de l’élection, nous avons décidé de rédiger un blogue hebdomadaire pour le mois d’octobre jusqu’au jour de l’élection, qui présentera un « coup d’œil sur nos réflexions actuelles » concernant la façon dont les différentes catégories d’actif et les marchés peuvent réagir aux résultats potentiels que pourrait avoir l’élection.

Répartition de l’actif

Dans notre premier blogue de la série, Michael Craig, directeur général et chef, Répartition des actifs et Produits dérivés à Gestion de Placements TD Inc. (GPTD), nous fait part de ses réflexions sur les scénarios possibles pour les élections et de leurs répercussions sur les marchés. Ces renseignements se trouvent également dans un récent épisode de Parlons Argent, où il a discuté avec Kim Parlee.

Les élections importent-elles pour les marchés financiers?

Bon nombre d’entre nous suivront de près les élections au cours du prochain mois, mais qu’est-ce que cela signifie pour un portefeuille de placements?

Les analystes pensent souvent que les élections ont des résultats binaires, mais les conséquences sur un portefeuille sont loin de l’être. Tout d’abord, examinons comment le monde politique et les marchés interagissent entre eux. La réponse est relativement simple : tout est une question de politiques. Il ne s’agit pas seulement de ce que les politiciens veulent faire, mais de ce qu’ils peuvent faire. Souvent, le monde politique est caractérisé par des changements progressifs, mais, à l’occasion, nous observons des changements de paradigmes radicaux.

TLes choses ont commencé à changer radicalement sous la présidence de Donald Trump en ce qui a trait aux répercussions économiques, en particulier dans le cadre du libre-échange et de la mondialisation. Des années de gains en capital au détriment de la main-d’œuvre ont entraîné des inégalités extrêmes aux États-Unis, inégalées depuis les années 1920*. L’inégalité entraîne toute une série de problèmes sociaux qui finissent par entraîner des changements politiques et économiques. Peu importe le résultat des élections, nous sommes au crépuscule du dernier régime. Le renversement de la mondialisation, la révolution de l’énergie verte et l’augmentation de la surveillance des sociétés sont tous des facteurs à considérer.

Pour l’élection de cette année, il existe quatre principaux scénarios potentiels dont les investisseurs devraient tenir compte. N’oubliez pas que ce qui compte, ce n’est pas seulement ce que les politiciens veulent faire, mais ce qu’ils peuvent faire, et cela dépendra du contrôle du Sénat des États-Unis. Les quatre scénarios possibles sont les suivants :

Scénario 1 : Joe Biden remporte la présidence, mais le Sénat demeure républicain
Résultat attendu : Positif. Dans ce scénario, il serait très difficile pour M. Biden de faire adopter ses politiques plus perturbatrices. Les divisions entre les républicains et les démocrates sont à leur paroxysme, de sorte qu’il est peu probable qu’il y ait un appui bipartite pour les importants changements à apporter aux politiques. Cette situation serait probablement favorable aux marchés en raison du risque lié aux politiques limité et de l’approche plus traditionnelle et multilatérale de M. Biden à l’égard de la politique étrangère par rapport à M. Trump.

Scénario 2 : Joe Biden remporte la présidence et le Sénat devient démocrate
Résultat attendu : Des gagnants et des perdants au sein des secteurs. Dans ce scénario, il y aurait probablement un changement majeur dans les politiques. Les politiques proposées comprennent : des taux d’imposition des sociétés, une hausse de l’impôt des particuliers à revenu élevé, une hausse du salaire minimum, une réglementation des prix des médicaments pour les sociétés pharmaceutiques et une réglementation accrue de l’énergie et des services financiers. Les éléments positifs de ce scénario sont sans doute les dépenses importantes en infrastructures, les investissements majeurs dans les secteurs liés à l’énergie verte et l’expansion des soins de santé.

Scénario 3 : Le président Trump remporte la présidence et le Sénat reste républicain
Résultat attendu : Stats Quo. Ce résultat serait semblable à la situation actuelle. Les politiques de M. Trump ont été limitées; nous pourrions assister à une autre série de réductions d’impôt et à un mouvement continu en faveur de la déréglementation. Tout avantage réel découlerait de la continuité des politiques, ce qui signifie sans doute que les marchés continueront d’augmenter. L’incertitude géopolitique pourrait augmenter, car une réélection du même président, sans le contrôle sur le Congrès, a tendance à se concentrer davantage sur la politique étrangère, qu’il peut contrôler. Par conséquent, nous pouvons nous attendre à une intensification des tensions avec la Chine.

Scénario 4 : Un vote contesté
Résultat attendu : Négatif. Étant donné le nombre élevé de votes par correspondance prévus, une élection serrée pourrait faire en sorte que les deux parties remettent les résultats en question. Il s’agit du pire des scénarios pour les marchés, qui n’aiment jamais l’incertitude, et cela pourrait durer des semaines. Lors de l’élection présidentielle aux États-Unis de 2000, la Cour suprême des États-Unis a réglé un différend en matière de nouveau dépouillement entre Bush et Gore. Au cours de cette période, les marchés ont cédé 8 %. Nous pourrions nous attendre à un repli de 5 % à 15 % si les marchés pouvaient composer avec l’incertitude liée au fait qu’aucun des candidats ne concède la victoire.

Comment pouvons-nous positionner les portefeuilles à ce stade-ci?

À GPTD, nos équipes de placement ne croient pas qu’orienter les portefeuilles en fonction des résultats des élections soit une stratégie de placement viable à long terme. Toutefois, nous surveillons de près les politiques, car elles peuvent avoir des répercussions majeures sur la croissance économique, les marchés des capitaux et les sociétés. En fin de compte, notre objectif est de bâtir des portefeuilles multiactifs robustes qui peuvent résister et prospérer dans divers scénarios futurs.

Lorsque nous sommes confrontés à de nombreux résultats incertains, il est idéal d’avoir des possibilités. D’après nous, c’est pourquoi la répartition tactique de l’actif devient précieuse, car cette stratégie cherche à générer de la valeur en période de volatilité des marchés. Les différentes possibilités peuvent aussi prendre la forme d’options ou de simplement disposer de liquidités et d’un plan fondé sur les résultats de l’élection.

Pour en savoir plus, consultez les plus récentes Perspectives des marchés du Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD. De plus, la semaine prochaine, consultez le blogue Points de vue de GPTD pour connaître le deuxième volet de la série qui portera sur les actions.

* Sources : Bloomberg L.P. et le GINI Income Inequality Index of United States, du 1er janvier 1973 au 31 décembre 2019.

Les renseignements aux présentes ont été fournis par Gestion de Placements TD Inc. aux fins d’information seulement. Ils proviennent de sources jugées fiables. Ces renseignements n’ont pas pour but de fournir des conseils financiers, juridiques, fiscaux ou de placement. Les stratégies fiscales, de placement ou de négociation devraient être étudiées en fonction des objectifs et de la tolérance au risque de chacun.

Le présent document peut contenir des déclarations prospectives qui sont de nature prévisionnelle et pouvant comprendre des termes comme « prévoir », « s’attendre à », « compter », « croire », « estimer » ainsi que les formes négatives de ces termes. Les déclarations prospectives sont fondées sur des prévisions et des projections à propos de facteurs généraux futurs concernant l’économie, la politique et les marchés, comme les taux d’intérêt, les taux de change, les marchés boursiers et financiers, et le contexte économique général; on suppose que les lois et règlements applicables en matière de fiscalité ou autres ne feront l’objet d’aucune modification et qu’aucune catastrophe ne surviendra. Les prévisions et les projections à l’égard d’événements futurs sont, de par leur nature, assujetties à des risques et à des incertitudes que nul ne peut prévoir. Les prévisions et les projections pourraient s’avérer inexactes dans l’avenir. Les déclarations prospectives ne garantissent pas les résultats futurs. Les événements réels peuvent différer grandement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans les déclarations prospectives. Un certain nombre de facteurs importants, y compris ceux énumérés plus haut, peuvent contribuer à de tels écarts. Vous ne devriez pas vous fier aux déclarations prospectives.

Le Comité de répartition des actifs de Gestion de patrimoine TD (le « Comité ») est formé de divers professionnels des placements de la TD. Le CRAGP a le mandat de publier des perspectives trimestrielles qui présentent un point de vue concis sur la situation à prévoir sur les marchés pour les 6 à 18 mois à venir. Ces conseils ne garantissent pas les résultats futurs, et les événements sur les marchés peuvent se révéler sensiblement différents de ceux implicitement ou explicitement formulés dans les perspectives trimestrielles du CRAGP. Les perspectives des marchés du Comité ne remplacent pas les conseils de placement. Gestion de Placements TD Inc. est une filiale en propriété exclusive de La Banque Toronto-Dominion. Toutes les marques de commerce appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

MDLe logo TD et les autres marques de commerce sont la propriété de La Banque Toronto-Dominion ou de ses filiales.


Partager
retour au sommet Haut