En savoir plus sur Placements directs

Comment investir votre argent


Cet article vous aidera à comprendre comment investir votre argent de façon autonome, et vous en apprendrez davantage sur les différents comptes de placement et types de placements.

5 reasons to make contribution to RRSP small article header

Quelle est la première chose qui vous vient à l’esprit quand vous pensez à comment investir?

  • Êtes-vous enthousiaste à l’idée de la découverte d’une action qui, selon vous, pourrait être rentable?
  • Hésitez-vous à propos de la manière de commencer à investir?
  • Vous sentez-vous en confiance par rapport à votre succès dans d’autres aspects de votre vie, et souhaitez relever un nouveau défi?

Apprendre à investir peut signifier différentes choses pour différentes personnes. Cela peut faire appel à vos propres possibilités illimitées et susciter des rêves que vous ne saviez même pas que vous aviez. Quand vous prenez vos placements en main, vous pouvez vous motiver grâce à ce que vous apprenez et à ce que vous pouvez potentiellement réaliser selon vos propres conditions.

Pourquoi investir votre argent?

Que vous épargniez pour la retraite, pour acheter une maison, pour des études ou simplement en prévision de l’avenir, investir peut vous aider à faire fructifier votre argent. Si vous gardez vos fonds dans un compte d’épargne, ils pourraient ne pas accumuler suffisamment d’intérêts pour suivre le rythme de l’inflation au fil du temps.

Posséder des notions de base en placement vous aide à jeter les fondements pour établir vos objectifs financiers et décider quels types de placements vous permettront de les atteindre.

Investir de façon autonome

Investir de façon autonome désigne une approche de placement où vous pouvez gérer votre portefeuille de placement par vous-même au moyen de plateformes de négociation perfectionnées ou bien d’une application simplifiée, axée sur des objectifs.

Voici certaines des raisons pour lesquelles une personne peut songer à gérer ses placements de manière indépendante, à titre d’investisseur autonome :

  1. Frais potentiellement plus bas
  2. Liberté de prendre des décisions de placement au moment qui vous convient
  3. Plus grand contrôle sur la croissance de votre argent
  4. Souplesse de choisir à partir d’une gamme d’instruments de placement plus vaste

Parmi les autres facteurs à prendre en considération, on retrouve votre niveau de connaissances en placements, le temps que vous pouvez consacrer à investir de façon autonome, ainsi que votre tolérance au risque.

Il existe une vaste gamme de ressources éducatives, d’outils, de renseignements sur les marchés, d’études et d’analyses qui peuvent vous aider.

Planifiez avant d’investir

Planifier votre horizon de placement, votre niveau de risque, vos objectifs de placement et les types de compte peut contribuer à rendre votre parcours de placement bien plus simple. Avant d’examiner les types de placements, posez-vous les questions suivantes :

  • Pendant combien de temps vais-je investir?
    Votre horizon de placement dépend de vos objectifs financiers et de la période pendant laquelle vous investirez avant d’avoir besoin de l’argent. Quand vous investissez à long terme, pour atteindre un objectif de retraite, par exemple, vous pouvez songer à réinvestir les revenus de placement de manière à obtenir un taux de croissance annuel composé, qui peut faire fructifier votre argent plus rapidement.
  • Quel niveau de risque puis-je assumer?
    Votre tolérance au risque peut être définie selon que vous êtes un investisseur prudent, modéré ou audacieux. Votre tolérance peut servir à déterminer les types de placements que vous choisissez. Par exemple, si vous avez un objectif à court terme, vous pourriez privilégier des placements à faible risque (approche prudente). Pour des objectifs à long terme, votre tolérance à la volatilité des marchés pourrait être supérieure (approche audacieuse).
  • En quoi consiste mon objectif?
    Vous devez avoir un objectif précis en tête avant de commencer à prendre des décisions de placement. Songez à votre style de vie et au fait que vos objectifs changeront probablement au fil du temps. Par exemple, votre objectif actuel peut consister à investir X dollars dans votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ou à économiser en vue d’un achat particulier. Or, la vie est remplie d’imprévus, les priorités changent, et vos objectifs peuvent changer également.
  • Quels types de comptes correspondent à vos différents besoins?
    Une fois que vous avez défini vos objectifs financiers, vous pouvez choisir différents types de compte en fonction des objectifs pour lesquels vous épargnez.

Quel compte de placement est le mieux adapté à mes besoins?

Ouvrir le compte de placement approprié peut vous aider à atteindre vos objectifs financiers. Voici quelques faits saillants sur les différents comptes :

  • Les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) sont habituellement utilisés pour épargner pour la retraite. Cotiser à un REER peut vous permettre, d’une part, de reporter l’impôt sur les revenus que vous accumulez à partir des placements détenus dans le compte et, d’autre part, d’accéder aux fonds pendant votre retraite, lorsque vous pourriez vous retrouver dans une tranche d’imposition moins élevée.
  • Un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) peut être utilisé pour économiser en vue d’atteindre des objectifs à court ou à long terme, car l’épargne croît à l’abri de l’impôt. Il peut servir à économiser pour réaliser différents projets, comme des vacances ou un achat important.
  • Un compte sur marge1 peut vous aider à accroître votre pouvoir d’achat en appliquant un effet de levier à la valeur de votre portefeuille. Vous pouvez emprunter sur la valeur des titres que vous possédez déjà pour effectuer d’autres placements et accéder à des stratégies de placement complexes, dont les opérations sur options2 et la vente à découvert. Toutefois, le recours à l’effet de levier n’est pas pour tout le monde. Avec le potentiel de rendement supérieur vient aussi un risque supérieur.
  • Un compte au comptant peut servir à économiser en vue d’atteindre différents objectifs; il peut vous offrir la souplesse requise pour accéder facilement aux liquidités disponibles dans le compte, et il vous permet de négocier des titres sur les marchés nord-américains.

Placements directs TD offre de nombreux types de comptes adaptés à différentes situations, dont les suivants : REEE, FERR, CRI, FRV et REEI. Vous trouverez ci-dessous une brève description de quatre types de compte populaires.

Compte REER

Le but d’un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) est d’investir et de faire fructifier votre argent à l’abri de l’impôt jusqu’à ce que vous preniez votre retraite et que vous ayez besoin de le retirer pour la financer. Avant la fin de l’année de vos 71 ans, votre REER doit être converti en une forme permise de revenu de retraite, comme un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou une rente, ou bien vous pouvez retirer les fonds en espèces. Comme votre revenu peut être plus faible à ce stade-ci de votre vie, vous pourriez vous retrouver dans une tranche d’imposition moins élevée par rapport au sommet de votre courbe de rémunération. Avec un compte REER, vous pouvez :

  • Déduire vos cotisations à un REER de votre revenu dans votre déclaration de revenus annuelle.
  • Laisser la valeur de vos placements augmenter potentiellement dans votre compte REER sans payer d’impôt sur vos revenus de placement ou sur la valeur acquise jusqu’au retrait des fonds.

Un compte REER est conçu pour faire fructifier votre épargne en vue de votre retraite, mais en vertu du régime d’accession à la propriété ou du régime d’encouragement à l’éducation permanente, vous avez la possibilité d’utiliser les fonds de votre REER à l’abri de l’impôt pour vous aider à acheter votre première maison ou pour participer à des programmes de formation, sous réserve des critères d’admissibilité et des conditions, dont les exigences de remboursement.

CELI

Quand vous investissez dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), vous ne payez pas d’impôt sur le rendement de vos placements, et quand vous retirez de l’argent, vous ne payez pas d’impôt sur la somme retirée.

Vous pouvez verser des fonds chaque année en fonction du plafond de cotisation défini par le gouvernement fédéral. En 2021, le plafond de cotisation au CELI est de 6 000 $. Si vous retirez de l’argent d’un CELI, vous pouvez réinvestir le montant retiré. À noter que les montants retirés ne sont ajoutés à vos droits de cotisation qu’au début de l’année civile suivante.

REER ou CELI – Quel compte choisir?

Que vous économisiez pour la retraite, pour l’achat d’une maison ou pour des études, à la fois un REER et un CELI peuvent être une option. Quand vous évaluez si un REER ou un CELI est un compte approprié pour investir de façon autonome, déterminer vos besoins de revenus peut vous aider à faire votre choix.

  • Un REER est un instrument d’épargne à l’abri de l’impôt. Les institutions financières procèdent à une retenue d’impôt au taux prescrit au moment du retrait des fonds; au bout du compte, le montant retiré est imposé comme un revenu au taux marginal. Si vous savez que vos revenus diminueront après votre retraite, l’impôt que vous paierez sera probablement moindre que ce que vous payez pendant que vous gagnez cet argent.
  • Avec un CELI, vous investissez en dollars après impôt et vos placements peuvent croître à l’abri de l’impôt, ce qui signifie que vous n’avez pas d’impôt à payer sur la croissance et que vos retraits sont libres d’impôt.

Voir une comparaison des caractéristiques des comptes CELI et REER.

Compte au comptant

Un compte au comptant est un compte de placement où vous devez acheter tous vos placements avec vos propres fonds, sans emprunter. Avec ce type de compte, vous pouvez commencer immédiatement à investir dans des actions, des fonds communs de placement, des titres à revenu fixe et des fonds négociés en bourse (FNB).

Compte sur marge1

Dans un compte au comptant, tous les achats doivent être payés en entier.

Dans un compte sur marge, vous pouvez payer un pourcentage de la valeur d’une action, par exemple, 30 %, et emprunter le reste des fonds à votre courtier. Cette approche peut vous permettre d’augmenter votre pouvoir d’achat pour acheter plus d’actions. C’est un peu comme acheter une maison plus grande assortie d’un prêt hypothécaire plus important. La négociation de titres sur marge comporte un risque plus élevé, il est donc essentiel de vous renseigner sur tous les risques et caractéristiques d’un compte sur marge avant de songer à en ouvrir un.

Dans quoi pouvez-vous investir?

Le choix de vos placements est étroitement lié au type de compte et à votre appétence au risque. Beaucoup d’investisseurs diversifient leurs placements en fonction de différentes catégories d’actifs pour conserver un portefeuille équilibré.

À noter que les comptes enregistrés, comme les REER et les CELI, ne peuvent contenir que des types de placements considérés comme étant admissibles pour ces types de comptes.

De plus, si vous prévoyez détenir des titres étrangers dans un régime enregistré, consultez votre conseiller fiscal à propos des conséquences fiscales potentielles.

Actions

Quand vous achetez des actions, vous êtes propriétaire d’une partie d’une entreprise et pouvez participer à ses bénéfices potentiels sous forme d’une hausse de la valeur de l’action, de dividendes versés par l’entreprise, ou d’une combinaison de ces deux éléments. Dans certains cas, vous avez aussi le droit de voter à l’égard de différentes questions liées à l’entreprise.

Fonds négociés en bourse (FNB)

Les FNB désignent des groupes de titres négociés en bourse, comme les actions.

  • Les FNB contiennent beaucoup d’actifs différents, et non pas un seul type d’action, ce qui peut vous aider à en faire plus avec votre argent par rapport à l’achat d’actions individuelles.
  • Les FNB peuvent être achetés et vendus sur les marchés tout au long de la journée, de sorte que leurs prix peuvent varier; à l’inverse, le prix des fonds communs de placement est établi une fois par jour, à la fermeture des marchés.
  • Certains FNB suivent un indice qui met l’accent sur la détention de placements qui rapportent des dividendes : ils sont conçus pour fournir aux investisseurs un flux de revenu régulier.

Fonds communs de placement

Un fonds commun de placement ressemble à un FNB dans la mesure où c’est aussi un regroupement de différents placements, de sorte que vous vous exposez à beaucoup d’entreprises ou de catégories d’actifs différentes au moyen d’une opération unique. Les placements dans des fonds communs de placement sont souvent regroupés par secteur d’activité ou par une autre caractéristique commune.

La différence entre les fonds communs de placement et les FNB, c’est que ces derniers sont négociés en bourse et qu’ils peuvent être achetés et vendus pendant les heures de négociation habituelles, tandis que les fonds communs de placement sont négociés à la fin du jour de négociation.

Titres à revenu fixe

Les titres à revenu fixe procurent un taux de rendement fixe et englobent les obligations d’État et de sociétés. Ils représentent un instrument souple et peuvent être vendus à la valeur marchande si vous avez besoin de les encaisser.

En tant qu’investisseur autonome, vous pouvez acheter et vendre des obligations d’État et de sociétés, dont les suivantes :

  • Obligations du gouvernement du Canada
  • Obligations d’organismes gouvernementaux
  • Obligations provinciales et municipales
  • Obligations de sociétés de qualité investissement
  • Obligations à coupons détachés (coupon zéro) et obligations résiduelles
  • Obligations libellées en dollars américains

Parmi les autres options de titres à revenu fixe, on retrouve les certificats de placement garanti (CPG), les titres adossés à des créances hypothécaires et les instruments du marché monétaire.

CPG

Quand vous investissez dans des certificats de placement garanti (CPG), vous prêtez votre argent à une institution financière pendant une période précise, en échange d’un taux de rendement donné.

Un CPG vous remet 100 % de votre placement, plus des intérêts déterminés au taux fixé pour votre certificat au moment de l’achat.

Négociation d’options2

Les options2 vous donnent le droit d’acheter (une « option d’achat ») ou de vendre (une « option de vente ») un titre à un prix déterminé pendant une période donnée, pour vous aider à tirer parti de la fluctuation de la valeur d’une action et vous protéger contre les replis du marché.

PAPE et nouvelles émissions

Un premier appel public à l’épargne (PAPE) se produit quand une société fermée vend ses actions au public pour la première fois. L’expression « nouvelle émission » désigne un titre qu’une entreprise offre au public pour la première fois, y compris les PAPE, les émissions secondaires et les placements d’actions nouvelles.

Il peut y avoir de nouvelles émissions après un PAPE, mais un seul PAPE est possible quand une société fermée décide de faire un appel public à l’épargne.

Équilibrer la composition de votre portefeuille de placements en ligne

Afin de protéger vos placements contre les risques, vous pouvez équilibrer votre portefeuille en diversifiant vos placements entre différentes catégories d’actifs. Voici des exemples de catégories d’actifs :

  • Actions
  • Obligations et titres à revenu fixe
  • Quasi-espèces et instruments du marché monétaire

L’importance d’un plan personnel de gestion des placements

Un plan personnel de gestion des placements peut vous aider à mettre de l’ordre dans vos finances et à comprendre l’horizon dont vous aurez besoin pour atteindre vos objectifs. Vous pouvez créer un plan et le modifier au fil du temps, à mesure que votre style de vie et que votre situation évoluent.

C’est le moment d’entamer votre parcours de placement en ligne!

Maintenant que vous avez quelques notions de base sur la façon d’investir, vous pouvez franchir la prochaine étape en toute confiance.

À Placements directs TD, nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs de placement à l’aide de plateformes de négociation permettant d’effectuer diverses opérations et d’accéder à un éventail de produits de placement :

Placements directs TD offre de nombreuses ressources en matière de placements pour vous aider à prendre confiance sur le plan de la gestion de vos propres placements.



Partagez cet article

Autre article

  • PAPE et nouvelles émissions

    Un premier appel public à l’épargne, ou PAPE, est le processus par lequel une société fermée vend pour la première fois de nouvelles actions au public investisseur. Apprenez ce qu’est un PAPE, son fonctionnement, comment trouver de nouveaux PAPE en ligne et plus encore.

retour au sommet