Facteurs à considérer si vous vous attendez à recevoir un héritage

Une tendance se dessine depuis peu chez les personnes riches et célèbres. Des millionnaires et milliardaires ont déclaré publiquement que des œuvres de bienfaisance, et non leurs enfants, hériteraient de la grande majorité de leur patrimoine. Mais pour de nombreux Canadiens, il peut être courant de transmettre un héritage à des êtres chers.

Bien entendu, le décès d’un proche est chargé d’émotions, ce qui peut transformer la gestion de patrimoine en épreuve. Cela peut survenir à un moment où l’on est appelé à prendre des décisions importantes pour soi-même et la famille. « Recevoir un héritage peut changer la vie d’une personne d’un point de vue financier. Tout dépend de sa situation particulière et de la valeur de l’héritage, indique Elise Pulver, planificateur pour les clients à valeur nette élevée, Services-conseils de Gestion de patrimoine TD. Par exemple, il peut vous permettre d’acheter la maison de vos rêves, de prendre votre retraite tôt ou de vous sortir d’un désastre financier. De plus, sur le plan émotionnel, cela peut être une période mouvementée. »

Comme l’indique M. Pulver, il est possible que vous ressentiez de la culpabilité si vous êtes enthousiaste à l’idée de recevoir un héritage ou de souffrir d’un peu d’anxiété si vos priorités ne s’harmonisent pas avec celles de votre famille. « Il est courant d’avoir des sentiments partagés concernant l’argent hérité après la perte d’un être cher, explique la Dre Karyn Hood, psychologue clinique, Yorkville Medical à Toronto. Les gens sont partagés quant aux fonds obtenus en raison du décès d’une personne. Cela peut ôter la joie et l’enthousiasme qu’on peut généralement ressentir en cas de rentrée d’argent inattendue. »

La Dre Hood affirme aussi que le fait d’hériter d’une somme d’argent peut être lié au sentiment de confiance en soi. « On peut se sentir coupable ou peu méritant de cet héritage, qui découle du décès d’un être cher ou d’une personne avec qui la relation était conflictuelle.

On peut aussi se sentir obligé de dépenser l’argent de façon utile ou se demander ce que maman ou papa aurait voulu ou espéré ».

En parler d’avance

Si vous vous attendez à recevoir un héritage, il serait bon d’ouvrir une discussion avec vos proches à cet égard de leur vivant. Le fait de savoir en quoi consistent leurs volontés peut soulager le stress et répondre à de nombreuses questions. Si vous n’avez pas eu cette occasion, il serait judicieux de prendre une pause après avoir reçu l’héritage. « De nombreuses personnes qui reçoivent un héritage n’ont jamais possédé autant de liquidités, explique M. Pulver. Cette situation peut être accablante. À cela s’ajoute le deuil d’un parent ou d’un ami proche. À ce stade, la personne ne dispose peut-être pas de toutes les options disponibles et n’a peut-être pas les idées claires ».

La Dre Hood indique que chacun gère son héritage de façon différente. « Dans les premières étapes du deuil, on est plus susceptible de dépenser la somme héritée de façon impulsive ou pour prendre soin de soi, explique-t-elle. Utiliser un peu de cet argent pour se gâter peut être bénéfique pour certains. Toutefois, dépenser de l’argent de façon impulsive et extravagante, notamment pour l’achat d’un véhicule de luxe, de vacances somptueuses ou d’une propriété, peut être nuisible et contribuer à dépenser l’argent plus rapidement, sans réflexion préalable, et entraîner des regrets plus tard. »

M. Pulver indique qu’un moyen d’éliminer toute tentation de dépenser une grande partie de l’argent d’emblée consiste à déposer les fonds en lieu sûr, en bénéficiant d’un taux d’intérêt garanti pendant quelques mois pour avoir le temps de réfléchir aux possibilités. S’il est question d’une propriété ou d’autres actifs, prenez le temps de prendre une décision qui n’est pas uniquement fondée sur vos émotions, et ne le faites pas seul. Entourez-vous de professionnels et de conseillers fiables qui pourront vous guider tout au long du processus.

Examinez votre situation financière dans son ensemble

Recevoir beaucoup d’argent peut vouloir dire que vous devez réévaluer votre vie. Profitez de cette occasion pour examiner votre situation financière dans son ensemble. Comment pourriez-vous utiliser cet argent pour vous rendre heureux? Quels sont les objectifs financiers que vous envisagez pour vous et votre famille? Quelle part de l’héritage doit être consacrée à répondre aux volontés du donateur? « Il est important de discuter avec un conseiller et d’établir un plan d’investissement qui prend en compte certains éléments, comme la gestion des dettes existantes, la planification de la retraite et la planification d’assurance, explique M. Pulver. Cela aidera la personne à obtenir une vue d’ensemble, plutôt que de consacrer l’héritage à une fonction particulière, comme le remboursement d’un prêt hypothécaire. » Par exemple, l’argent hérité était peut-être destiné à l’achat d’une propriété. Il pourrait être judicieux d’ajouter les fonds à votre portefeuille existant jusqu’à ce que les conditions du marché soient favorables au lieu d’acheter immédiatement une propriété. Si vous êtes le bénéficiaire des fonds et avez des dettes, il pourrait être avantageux d’investir l’argent et d’utiliser les gains réalisés pour rembourser vos dettes plutôt que de recourir à une somme forfaitaire pour y arriver, en particulier lorsque les taux d’intérêt sont faibles.

Vous avez déjà beaucoup d’argent?

Même si vous êtes dans une situation enviable et n’avez pas besoin des actifs hérités, il convient d’établir un plan financier afin de gérer l’héritage. S’il s’agit d’une maison ou d’une résidence secondaire, il pourrait être plus avantageux de la vendre. S’il s’agit d’argent et que vous possédez déjà une fortune considérable, établissez votre propre plan successoral pour léguer les fonds à vos proches. En vue d’élaborer une stratégie d’héritage, évaluez l’objectif lié à l’héritage et essayez d’être fidèle au donateur afin de vous sentir en paix dans la prise de votre décision. Si l’argent hérité était destiné à l’éducation, à l’achat d’une maison ou à des dépenses de soins de santé, créez un plan de gestion de patrimoine à ce sujet. Un professionnel des placements peut vous aider à trouver les options en matière de propriété et d’actifs qui honoreront l’héritage de vos proches et qui enrichiront également votre vie. Les biens immobiliers peuvent offrir un revenu à long terme, qui peut être investi dans un fonds d’études. « Pour poursuivre les efforts philanthropiques du donateur, il peut être efficace de faire des dons de charité en l’honneur de l’héritage de la personne décédée, affirme M. Pulver. Par exemple, on peut choisir une cause qui lui était chère. Il existe de nombreuses façons de donner, notamment les dons en espèces, l’établissement d’une fondation ou d’une bourse d'études. »

Avec un plan approprié, votre héritage peut être un cadeau qui permettra de continuer à redonner aux gens. Vous pourrez ainsi vous sentir en paix à l’égard de ce que l’héritage fait pour vous.

« Pour certaines personnes, il peut être profitable de discuter avec un professionnel, comme un thérapeute ou un psychologue, explique la Dre Hood. Ce professionnel peut les aider à vivre leur deuil et à résoudre des sentiments ou des conflits d’ordre affectif concernant la perte du défunt ou la nature de leur relation avec celui-ci. Il est recommandé de prendre le temps de gérer la perte d’un proche avant de prendre des décisions financières importantes. »


Renseignements pour partir du bon pied

Êtes-vous prêt à parler à un conseiller?

  • Appelez-nous

    Laissez un représentant de la TD vous aider à trouver un conseiller.

    1-844-788-0322 1-844-788-0322
  • Trouvez un conseiller en ligne

    Répondez à quelques questions pour vous aider à trouver un conseiller en ligne.

  • Demandez un appel

    Demandez qu’un représentant de la TD vous appelle à un moment opportun pour répondre à vos questions.

Une question? Trouvez la réponse