Pourquoi investir dans un REEE?

Un régime enregistré d’épargne-études (REEE) est un compte avantageux sur le plan fiscal qui peut vous aider à épargner pour les études postsecondaires de votre enfant. Voici quelques raisons de cotiser à un REEE.


1. Intérêt composé à l’abri de l’impôt

L’intérêt composé, c’est l’intérêt qui vient s’ajouter au capital d’un dépôt. Il s’agit du réinvestissement des intérêts accumulés sur votre placement. Vous pouvez voir ça comme la multiplication de votre argent. Comme le montant de votre placement augmente chaque année, le revenu d’intérêt que vous recevez augmente aussi chaque année. En termes simples, l’intérêt composé peut vous aider à faire fructifier votre patrimoine plus rapidement.

Dans les comptes REEE, tous les paiements d’intérêts, les gains en capital et les dividendes sont exonérés d’impôt. Il est donc avantageux de conserver dans le compte tout ce que le placement vous rapporte.

Les retraits du paiement d’aide aux études (PAE) sont imposables, mais comme en général les étudiants ont un tout petit revenu, ils n’ont pas ou presque pas d’impôt à payer. Vous pouvez accroître votre potentiel de gain en choisissant un REEE autogéré. Vous pourrez ainsi détenir plusieurs placements, comme des fonds communs de placement et des certificats de placement garanti (CPG), dans le même compte.

2. Subventions gouvernementales

Tous les dépôts que vous effectuez dans le compte sont automatiquement pris en compte pour toutes les subventions admissibles.
 

  • Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE)

Dans le cadre de cette subvention, le gouvernement canadien verse une somme d’argent dans un REEE. Pour qu’un bénéficiaire reçoive la SCEE, il doit y avoir eu des cotisations personnelles dans le REEE. Les fonds peuvent servir à payer les études d’un enfant. Il peut s’agir d’études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel dans des collèges, des universités, des écoles de métiers ou des programmes d’apprentissage. Le plafond à vie de la SCEE est de 7 200 $ par bénéficiaire. Si vous n’êtes pas en mesure de cotiser au cours d’une année donnée, le gouvernement vous permet de rattraper votre retard au cours des années suivantes. 

 

  • Subvention canadienne pour l’épargne-études supplémentaire (SCEE-S)

Le gouvernement offre aux familles à revenu moyen ou faible une SCEE supplémentaire : la SCEE-S. Cela peut représenter 10 % ou 20 % qui viennent s’ajouter à la première tranche de 500 $ cotisés à un REEE chaque année. 

Le montant de la SCEE supplémentaire peut atteindre : 

- 100 $ si le revenu rajusté du dernier exercice est de 50 197 $ ou moins (500 $ x 20 % = 100 $) 

- 50 $ si le revenu rajusté du dernier exercice dépasse 50 197 $ mais ne dépasse pas 100 392 $ (500 $ x 10 % = 50 $)
 

  • Bon d’études canadien 

Le Bon d’études canadien (BEC) désigne les fonds que le gouvernement ajoute à un REEE pour les enfants de familles à faible revenu. Vous n’avez pas besoin de cotiser au REEE pour recevoir le BEC. 

Le gouvernement du Canada verse jusqu’à 2 000 $ dans le REEE d’un enfant qui y a droit. Cela comprend : 

500 $ pour la première année d’admissibilité 

100 $ pour chaque année où l’enfant demeure admissible (jusqu’à l’année, inclusivement, où il atteint 15 ans)

  • Programmes provinciaux d’épargne-études

Dans certaines provinces, le gouvernement peut ajouter des fonds à un REEE dans le cadre d’un programme d’épargne-études. Le Québec, par exemple, offre l’incitatif québécois à l’épargne-études. La Saskatchewan offre la Subvention épargne-études d’Avantage Saskatchewan. Et les résidents de la Colombie-Britannique peuvent profiter de la Subvention pour l’épargne-études et l’épargne-formation de la Colombie-Britannique (SEEEFCB). Ce montant est habituellement distinct de la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE), de la SCEE supplémentaire (SCEE-S) et du Bon d’études canadien (BEC).

Veuillez noter que les subventions gouvernementales ne sont pas toutes offertes dans tous les types de REEE. Pour en savoir plus, visitez le site Web de l’Agence du revenu du Canada ou consultez votre fournisseur de REEE.

3. Report de cotisation 

Si vous ne recevez pas la totalité de la subvention chaque année, les droits inutilisés s’accumulent et sont reportés jusqu’à ce que le bénéficiaire atteigne l’âge de 17 ans. Chaque année, vous pouvez toutefois seulement rattraper les droits de cotisation que vous n’avez pas utilisés l’année précédente pour profiter du montant total de la subvention gouvernementale.

L’option de report vous permet de profiter de la SCEE même si vous avez reporté vos cotisations à un REEE ou si vous n’avez pas pu faire les cotisations nécessaires pour recevoir le montant maximal de la subvention chaque année. Vous pouvez donc cotiser davantage durant l’année en cours en utilisant vos droits inutilisés. Toutefois, vous ne pouvez utiliser que ceux d’une seule année précédente. Par exemple, en 2022, vous pouvez utiliser vos droits de cotisation inutilisés de 2021, mais pas ceux de 2020.

 Attention, pour être admissible à la subvention, vous devez d’une part ouvrir un REEE avant que votre enfant atteigne l’âge de 15 ans et d’autre part y cotiser le montant minimal requis. 

4. Presque tout le monde peut cotiser

Une fois le REEE ouvert, les parents, les grands-parents, les membres de la famille élargie et même les amis peuvent y cotiser. Les fonds seront regroupés. Chaque personne qui souhaite cotiser peut d’ailleurs ouvrir son propre régime, mais la limite est cependant fixée par bénéficiaire, et donc toutes les cotisations à tous les régimes sont additionnées. De plus, le bénéficiaire peut cotiser à son propre REEE les revenus d’un emploi d’été ou l’argent reçu à l’occasion d’un anniversaire. Avec toutes ces options, vous pourriez trouver qu’il est en fait assez facile d’atteindre vos objectifs de REEE. 

5. Souplesse intégrée

Tant que vous restez sous le plafond de cotisation à vie de 50 000 $ par enfant, le montant de la cotisation est entièrement à votre discrétion. Un REEE peut rester ouvert pendant un maximum de 35 ans, et les fonds n’ont pas à être utilisés immédiatement après le secondaire. En plus de payer les droits de scolarité, l’argent peut servir à couvrir des dépenses liées aux études, comme le logement et le transport. Les fonds d’un REEE peuvent même être dirigés vers des options non traditionnelles, comme une formation pratique ou une école de métiers. De plus, vous avez la possibilité de transférer le compte à un frère ou à une sœur.

Remarque finale

Un REEE peut vous aider à investir dans l’avenir de votre enfant. C’est aussi une bonne façon de lui montrer l’importance et la valeur des études. Pour profiter de tous les avantages qu’offrent ces comptes réglementés, il ne vous reste plus qu’à ouvrir un REEE. 

Ouvrez un compte en ligne – c’est simple et rapide

Que vous commenciez à investir par vous-même ou que vous ayez déjà une certaine expérience, nous sommes là pour vous.

  • Faire une demande en ligne

    C’est facile d’ouvrir un compte au comptant, un compte sur marge, un REER ou un CELI.

  • Appelez-nous

    Nous sommes là pour vous. Du lundi au vendredi, de 7 h à 18 h (HE).

    1-800-361-2684 1-800-361-2684
  • Prenez rendez-vous

    Venez discuter dans la succursale TD de votre choix.


Les renseignements aux présentes ont été fournis par Placements directs TD à des fins d’information seulement. Ils proviennent de sources jugées fiables. Ces renseignements n’ont pas pour but de fournir des conseils financiers, juridiques, fiscaux ou de placement. Les stratégies fiscales, de placement ou de négociation devraient être étudiées en fonction des objectifs et de la tolérance au risque de chacun.


Partagez cet article


Une question? Trouvez la réponse