Que signifie « investir en période de repli »?


« Investir en période de repli » est une expression utilisée pour caractériser l’achat d’un titre en baisse de valeur ou vendu « au rabais ». Cette tactique a ses avantages et aussi ses risques. Investir en période de repli vous convient-il?

« Acheter bon marché et vendre à prix élevé! … Investir en période de repli »

Le monde des placements regorge de clichés et de tweets mémorables publiés par des investisseurs de longue date qui peuvent parfois être mal interprétés par les nouveaux arrivants sur le marché boursier. Un conseil que vous avez probablement entendu, surtout lors des chutes des marchés boursiers, est d’« investir en période de repli ». Laissez-moi vous dire un secret sans gâcher la fin de cet article. Investir en période de repli consiste à acheter des actions pendant un repli du marché et cette tactique est étroitement liée à un autre adage populaire qui dit : « achetez bon marché et vendez à prix élevé! » De nombreux investisseurs débutants et expérimentés pourraient se demander si cette approche leur convient. Avant d’analyser les avantages d’investir en période de repli, il est important de savoir ce que cela signifie vraiment. 

Que veut dire « investir en période de repli »?

Les passionnés des marchés boursiers adorent les graphiques. Qu’il s’agisse de suivre le cours d’un titre individuel ou d’un indice général comme l’indice S&P 500, ces représentations visuelles des variations de cours au fil du temps permettent aux investisseurs de reconnaître instantanément la situation de leur portefeuille ou du marché en général. Les cours boursiers augmentent souvent au fil du temps, mais comme tous ceux qui ont investi en 2022 le savent, cette augmentation n’est pas garantie. Ils peuvent aussi baisser.

Investir en période de repli peut être une tactique, qui n’est cependant pas entièrement vérifiée, qui consiste à investir lorsque les prix des titres chutent après avoir récemment atteint un sommet (par exemple, 10 % ou 20 %) et que l’on s’attend à ce qu’ils se redressent. Historiquement, les principaux indices boursiers se sont redressés après une baisse de cette ampleur, même si la durée du redressement peut varier considérablement. La même chose n’est pas nécessairement vraie pour tous les titres. Voici une longue liste d’actions ayant chuté sans jamais se redresser. 

Principe de fonctionnement des investissements en période de repli

Le rendement que les actions que vous détenez vous procurent dépend du prix auquel vous les avez achetées. C’est particulièrement vrai pendant les courtes périodes de détention, de cinq ans ou moins, par exemple. Si vous achetez une action à bas prix, vous aurez peut-être plus de chance de réaliser des gains que si vous aviez payé un prix élevé.

Mais qu’est-ce qui constitue un prix élevé ou faible? C’est là que les choses peuvent se gâter. Chaque action a ce que l’on appelle une « valeur intrinsèque ». Il s’agit de la valeur réelle de l’action (ou de tout autre actif), peu importe ce que les investisseurs sont prêts à payer à un moment donné. Il y a plusieurs façons pour les investisseurs de la mesurer, et vous pouvez souvent obtenir des indications de la valeur intrinsèque d’une société en lisant les rapports d’analystes.

La valeur intrinsèque d’une action est moins volatile que son cours quotidien. Une action peut perdre 10 % en une journée, mais sa valeur et son potentiel intrinsèques ont peu de chances de changer aussi rapidement. Par exemple, si une action chute à 20 $, mais que sa valeur intrinsèque est calculée à 30 $, il est possible qu’elle se redresse. Si le cours de l’action est de 40 $, vous pourriez envisager d’attendre que le cours baisse avant d’acheter, en sachant qu’elle pourrait aussi augmenter au-delà de 40 $. 

Exemple d’investissement en période de repli

Il est plus facile de constater la sagesse (ou la folie) des investissements en période de repli avec du recul. Par exemple, disons que vous avez eu peur d’acheter des actions lors de la crise financière de 2008-2009, lorsque les marchés ont perdu 48 %, un véritable choc. Au cours des années qui ont suivi, vous avez observé le redressement spectaculaire des marchés. Puis, en 2018, l’indice S&P 500 a encore reculé, cette fois de 6,2 %. Pour les investisseurs à la recherche d’un point d’entrée, la fin de 2018 aurait pu être un excellent moment pour investir en période de repli. L’indice S&P a augmenté de 29 % en 2019, de 16 % en 2020 et de 27 % en 2021. 

Avantages et inconvénients des investissements en période de repli

Investir en période de repli peut avoir des résultats positifs. Cependant, il y a d’autres points à considérer, comme ce qui suit :

  • En achetant à bas prix, vous augmentez vos chances de ne jamais payer le prix le plus cher pour des titres, ce qui peut aussi accroître votre potentiel de gains en capital. Toutefois, il est impossible de savoir si vous achetez réellement pendant un creux du marché. Les prix pourraient continuer de baisser.
  • Une fois que vous aurez investi, vous serez toujours exposé à des variations de prix imprévisibles. Investir en période de repli est essentiellement une tentative d’anticiper le marché, ce que même les investisseurs les plus chevronnés n’ont pas été en mesure de faire de façon durable.
  • Pour être prêt à investir en période de repli, il faut avoir des liquidités en réserve, prêtes à être utilisées rapidement. Comme ces liquidités produisent habituellement un rendement faible ou nul, elles peuvent réduire le rendement total de votre portefeuille et vous faire rater d’autres occasions de placement lorsque les marchés sont en hausse constante.
  • Certains marchés peuvent se redresser pendant des années. Vous devez vous demander combien de temps vous êtes prêt à attendre sans rien faire.

Facteurs à prendre en compte lorsque vous investissez en période de repli

Investir en période de repli a ses avantages. Si vous avez l’œil sur certains placements en particulier, mais que vous pensez qu’ils sont trop chers en ce moment, une baisse pourrait vous permettre de les acheter au rabais. Avoir un système en place pourrait être utile. Voici quelques actions que les investisseurs peuvent prendre en compte :

  1. Mettre de côté un montant en espèces (par exemple, environ 5 % du total des actifs investissables), comme réserve, pour acheter une action ou un FNB en baisse. L’idée est de rester discipliné et de réduire le risque de perdre de l’argent en restant sur la touche trop longtemps.

  2. Tenir à jour une liste d’actions ou de fonds sur lesquels vous avez effectué des recherches et que vous souhaitez détenir. Vous pouvez déterminer le prix auquel vous aimeriez les acheter ou le pourcentage de baisse que vous aimeriez voir avant de les acheter. Ensuite, suivez leur évolution aussi longtemps qu’il le faut.

  3. Réfléchir à sa stratégie de détention et de vente. Est-ce un placement que vous avez l’intention de conserver indéfiniment ou de vendre une fois qu’il aura atteint une certaine valeur? Que ferez-vous s’il continue de baisser? Vous pourriez envisager de placer un ordre à seuil de déclenchement sur l’action, qui vous permettrait de vendre automatiquement si vos pertes atteignent un certain montant. 

Comme pour tout placement, surveillez tout changement au sein de la société, toute modification de sa position concurrentielle ou sur les marchés en général qui pourrait compromettre les hypothèses qui vous ont amené à vouloir détenir le titre.

C’est le temps dans le marché qui compte.

N’oubliez pas, si investir en période de repli était tout le temps efficace, tout le monde le ferait. Le fait que les cours et les marchés boursiers baissent, souvent pendant de longues périodes, prouve que cela ne fonctionnera pas pour tous les investisseurs à chaque fois. Dans le meilleur des cas, investir en période de repli peut être une façon de choisir un point d’entrée pour un placement que vous vouliez déjà acquérir.

Si vous acceptez que vous ne pouvez pas anticiper les marchés, alors pour la majeure partie de votre portefeuille, vous pourriez envisager d’investir des montants égaux, à intervalles réguliers, qui seront répartis dans un ensemble diversifié d’actifs sous-jacents. De cette façon, vous pouvez acheter plus d’actions ou de parts de fonds lorsque les prix sont bas que lorsqu’ils sont élevés. Cela signifie également que vous conservez tous vos placements. De sorte que, lorsque les marchés augmenteront, vous en profiterez. Cela nous amène à un autre adage sur les placements que de nombreux investisseurs soutiennent : « ce n’est pas tant le moment où vous entrez sur le marché qui vous permet d’accumuler votre patrimoine, mais plutôt le temps que vous y passez. » 


Prêt à commencer à investir par vous-même?

Nous offrons deux services aux investisseurs autonomes : Placements directs TD, qui comprend une foule de plateformes et d’outils avancés, et NégociTitresMC TD, une appli de négociation mobile simplifiée. 


Partagez cet article


Une question? Trouvez la réponse