Les femmes et les placements : Gérer vos objectifs financiers


Les placements sont un moyen de faire fructifier votre argent. Faire des placements judicieux peut aider à vaincre l’inflation et à bâtir son patrimoine à long terme. Toutefois, les femmes semblent un peu plus hésitantes que les hommes lorsqu’il s’agit d’explorer le secteur des placements. Cela pourrait être attribuable aux nombreux défis et obstacles auxquels font face les investisseuses et qui peuvent nuire à leur confiance. 

Défis auxquels font face les investisseuses

Examinons certains des défis en matière de placements, qui pourraient expliquer cette différence entre les femmes et leurs homologues masculins.

L’écart salarial

Selon les résultats d’une enquête menée par Statistique Canada, les femmes gagnent généralement moins que les hommes. Par exemple, en 2021, les employées âgées de 25 à 54 ans gagnaient 0,89 $ pour chaque dollar gagné par les hommes. Si les gains sont moins élevés, l’épargne pourrait être moins élevée à long terme, ce qui signifie que les femmes sont plus susceptibles que les hommes de faire face à la pauvreté à la retraite.

Responsabilités liées à la maternité et à la prestation de soins

Les femmes sont plus susceptibles de prendre un parental, ce qui peut entraîner divers revers professionnels et financiers. De plus, plusieurs femmes s’occupent principalement des soins aux enfants et aux membres plus âgés de la famille. Des études indiquent que les femmes représentent près des deux tiers des aidants naturels qui fournissent 20 heures ou plus de soins par semaine, ce qui rend difficile pour elles de se concentrer sur l’avancement professionnel et les possibilités de constitution de patrimoine. 

Séparation et divorce

Selon des données récentes de Statistique Canada, plus de 40 000 mariages ont abouti à un divorce. Les femmes qui vivent un divorce ou une séparation peuvent avoir à faire face seules à des difficultés financières. C’est pourquoi il est important que les femmes jouent un rôle plus proactif dans leur avenir financier. De cette façon, elles peuvent être prêtes à toute éventualité. 

Retraite

Les femmes sont censées vivre plus longtemps que les hommes. Les statistiques démontrent que la longévité des femmes est supérieure de quatre ans à celle des hommes. Au Canada, l’espérance de vie est de 79,8 ans pour les hommes et de 83,9 ans pour les femmes. L’âge moyen du veuvage au Canada est de 56 ans. Les femmes doivent se préparer à ces éventualités. Un portefeuille bien équilibré peut aider à prendre une retraite plus confortable.

Les obstacles courants aux placements

La psychologie joue un rôle important dans le secteur des placements. Souvent, les influences et les préjugés psychologiques peuvent brouiller les idées et affecter les comportements financiers des investisseurs, y compris les femmes. Examinons trois phénomènes psychologiques courants qui peuvent freiner de nouveaux investisseurs à se lancer.

  1. Argent : La crainte de ne pas avoir suffisamment de fonds pourrait empêcher certains investisseurs de se lancer. Lorsque les investisseurs accordent la priorité à leur mode de vie, ils ignorent le pouvoir de la capitalisation, qui pourrait favoriser une croissance exponentielle de leurs gains.

  2. Temps : Les investisseurs qui n’ont pas encore commencé leur parcours de placement, se classent généralement dans deux catégories : ceux qui pensent qu’il est trop tard pour commencer à investir et ceux qui croient avoir amplement le temps de commencer à investir. Sachez qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à investir, mais en commençant tôt, vous pouvez profiter de la croissance composée.

  3. Connaissances : Certains investisseurs croient qu’ils doivent tout savoir sur le marché avant d’investir. Ce n’est pas une approche pratique et il serait préférable pour eux de commencer graduellement et d’apprendre au fur et à mesure.

Il est important de voir au-delà des défis et de prendre le contrôle de votre avenir financier. Comme le dit le dicton : « Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. » 

Faire le point sur votre situation financière et savoir pourquoi vous investissez peut vous aider à établir des objectifs clairs à atteindre. Il s’agit d’une première étape importante vers la création de votre stratégie de placement.

Établir des objectifs financiers en tant que femme

Les investisseuses devraient commencer par établir des objectifs spécifiques : l’éducation de leurs enfants, une nouvelle voiture, la sécurité financière, etc. Connaître ses objectifs financiers peut aider à choisir le bon type de placements. Un cadre de travail bien connu qui peut vous aider à vous lancer est un objectif SMART. Vous devez simplement vous assurer que votre objectif est spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporel.

Voici un exemple d’objectif SMART :

Jennifer est une nouvelle investisseuse et souhaite épargner pour son avenir. Son objectif est de prendre sa retraite avec 1 000 000 $ dans 20 ans en fonction de son revenu actuel ou projeté.

  • L’objectif est spécifique – il indique ce qu’elle veut atteindre.
  • L’objectif est mesurable – elle peut vérifier la croissance de ses gains au fil du temps.
  • L’objectif est atteignable – son flux de revenu projeté semble suffisant pour lui permettre de mettre de côté un montant précis toutes les deux semaines ou tous les mois afin d’atteindre son objectif financier.
  • L’objectif est temporel – elle veut l’atteindre dans 20 ans.
  • Jennifer devra évaluer périodiquement si cet objectif est toujours pertinent pour elle, dans la mesure où sa situation pourrait changer.

Vous pouvez également utiliser des outils de planification financière en ligne pour adopter une approche de placement axée sur les objectifs. L’outil de planification des objectifs de Placements directs TD vous permet d’établir plusieurs objectifs avec différents horizons de placement, de valider votre plan et de surveiller vos progrès au fur et à mesure.

Tenir compte des échéances dans l’établissement d’objectifs financiers

  1. Objectifs à court terme : La plupart des objectifs financiers entrent dans cette catégorie et peuvent avoir une échéance de cinq ans ou moins.

  2. Objectifs à moyen terme : Les objectifs à moyen terme ont habituellement un horizon temporel de cinq à dix ans.

  3. Objectifs à long terme : Tout objectif d’une durée de plus de dix ans est considéré comme un objectif à long terme.

Il est important de comprendre l’incidence des différentes échéances. Disons qu’une personne prévoit prendre sa retraite dans 30 ans. Pour cette personne, la retraite est un objectif à long terme. Toutefois, pour une personne qui prévoit prendre sa retraite dans deux ou trois ans, il s’agira d’un objectif à court terme. 

Questions à vous poser avant d’investir

  1. Quels sont mes objectifs financiers?
    Demandez-vous pourquoi vous investissez. Cela vous aidera à comprendre l’échéance qui vous convient. Si vous avez un objectif à court terme, vous voudrez peut-être tenir compte des placements et du risque approprié qui correspond à ce délai. 

  2. Quels types de placements devrais-je envisager?
    Jetez un coup d’œil à vos objectifs et aux différents types de placements qui vous sont offerts. Cela peut comprendre des actions, des obligations, des fonds communs de placement, des FNB et plus encore. Examinez les différents types de risques pour chaque placement et assurez-vous de bien vous renseigner sur le type de placement que vous choisirez afin qu’il vous aide à atteindre vos objectifs. 

  3. Pendant combien de temps devrais-je conserver mes placements?
    Vous pouvez avoir plusieurs objectifs : un objectif à court terme d’acheter une voiture ou un objectif à long terme d’épargner pour la retraite. Passez en revue votre plan et essayez d’estimer le temps qu’il vous faudra pour atteindre vos objectifs.

  4. Puis-je me permettre les coûts associés?
    C’est une bonne idée de connaître les coûts liés à l’achat, à la vente ou à la détention de vos placements. Par exemple, si vous détenez des fonds communs de placement, vous devriez tenir compte du ratio des frais de gestion (RFG). 

  5. Comment le placement choisi s’harmonise-t-il avec les autres placements?
    Vous voudrez peut-être savoir comment les placements que vous choisissez s’intègrent à votre plan global. Essayez d’avoir une vue d’ensemble. Tenez compte de ce que vous détenez dans l’ensemble plutôt que de simplement penser à chaque placement. 

En guise de conclusion

En tant qu’investisseuse, vous pourriez vouloir jouer un rôle plus proactif pour assurer votre avenir. Si vous épargnez déjà une partie de votre revenu, continuez de le faire et, avant d’investir, faites des recherches pour déterminer dans quelle mesure ces épargnes s’intègrent à votre plan. Avec le bon ensemble de ressources et d’outils d’apprentissage, vous pourriez surmonter vos craintes et bâtir un portefeuille de placements dont vous êtes fière. Avec Placements directs TD, vous pouvez tirer parti de l’outil de planification des objectifs pour établir des objectifs, faire le suivi de vos progrès et adapter votre plan au fur et à mesure. 


Prêt à commencer à investir par vous-même? 

Nous offrons deux services aux investisseurs autonomes : Placements directs TD, qui comprend une foule de plateformes et d’outils avancés, et NégociTitresMC TD, une appli de négociation mobile simplifiée.


Partagez cet article

Une question? Trouvez la réponse