Les options de vente expliquées


Les actions, les obligations et les FNB ne sont pas les seuls titres qui se négocient sur les marchés financiers. Il existe également des produits dérivés nommés options — dont les options de vente. Voici ce que vous devez savoir sur ces instruments financiers. 

Qu’est-ce qu’une option de vente?

Une option de vente est un contrat qui confère au titulaire le droit de vendre un titre en particulier, habituellement une action, à une date fixe et à un prix donné. Le titulaire peut exercer son contrat ou se rendre jusqu’à l’échéance, d’où le terme « option ». Les options elles-mêmes ne sont pas de vrais titres, mais plutôt un type de produit dérivé, dont la valeur provient d’un autre actif. Elles peuvent être achetées et vendues comme des actions en tant que produits dérivés et de gré à gré par des institutions financières. 

L’opposé de l’option de vente est appelé option d’achat, qui confère au détenteur le droit, mais non l’obligation, d’acheter un titre à une période et un prix donnés. Les deux types d’options permettent aux contreparties de choisir une option à long terme (qui mise sur la possibilité que le cours de l’action augmentera) ou pour une option à court terme (qui mise sur la chute du prix).     

Dans le cas d’une option de vente, le vendeur parie que le cours de l’action dépassera les attentes et l’acheteur prend le risque d’une contre-performance. Ce n’est pas la même chose que la vente à découvert, dans laquelle un investisseur vend des actions empruntées avec l’obligation de les racheter plus tard pour couvrir la position. Mais il s’agit d’une façon potentiellement moins risquée de prendre le côté baissier en négociation, car vos pertes sont limitées à la prime que vous payez pour l’option de vente, plutôt que de vendre l’action à découvert, où vos pertes sont théoriquement infinies, car l’action peut monter indéfiniment, et vous seriez forcé de racheter les actions à ce prix. 

Comment les options de vente fonctionnent-elles?

Options d’achat et de vente

Pour négocier des options, vous devez avoir un compte de courtage et mettre à niveau la fonction de négociation d’options. Les clients de Placements directs TD peuvent opter pour quatre niveaux différents de négociation d’options, selon le type de compte. L’approbation est donnée en fonction des connaissances en matière de placement du client, de son revenu et de la taille du compte. 

Les options de vente sont habituellement achetées et vendues en lots correspondant au droit d’acheter 100 actions sous-jacentes, bien que la prime soit établie par action. 

Quelle est la valeur des options de vente?

L’option de vente a une valeur jusqu’à sa date d’expiration. Par exemple, si le prix d’exercice est de 50 $ et que l’action est négociée à 45 $, sa valeur intrinsèque est de 5 $. Si le titulaire exerce son droit sur l’option immédiatement, il obtiendra 5 $ par action, moins le montant de la prime payée pour l’option. Si, après une semaine, le cours de l’action monte à 47 $, la valeur de l’option diminuera. Si l’action est négociée au-dessus du prix d’exercice, l’option est « hors du cours » et sa valeur sera moins importante, basée uniquement sur la durée restante de l’option et les probabilités que l’action chute sous le prix d’exercice durant cette période. 

Les options à court terme de moins d’un an sont habituellement vendues en prévision d’un événement qui pourrait influer sur le cours de l’action. Par exemple, si vous vendez une option de vente, vous espérez voir le cours de l’action se maintenir à un prix fixe, monter, ou encore faire du surplace. Si vous vendez une option d’achat, vous espérez voir le cours de l’action se maintenir à un prix fixe, descendre, ou encore faire du surplace. Quelle que soit la situation, vous vous attendez à obtenir la prime de l’option. Les options à long terme de plus d’un an sont souvent utilisées pour spéculer sur la possible baisse du cours d’une action. Leur prime a tendance à être plus élevée en raison de la plus longue période allouée pour que l’action passe sous le prix d’exercice. La valeur intrinsèque plus la durée de l’option constituent la valeur que représente la prime.

Que signifie vendre une option de vente?

Lorsqu’un investisseur ou une institution vend une option de vente, il s’agit essentiellement d’offrir d’acheter un certain nombre d’actions d’une société en particulier à une date et un prix donnés. Bien que l’option puisse être échangée à de nombreuses reprises, le vendeur demeure responsable d’honorer le contrat et d’acheter les actions. Les options de vente fournissent au vendeur une source de revenus en échange de ce qu’il considère comme un risque acceptable. Elles permettent aussi au vendeur d’élargir sa position, soit d’accumuler des actions qu’il aime et de les voir afficher une valeur intrinsèque plus élevée que le cours du marché en vigueur. 

Stratégies et risques de l’option de vente

Stratégies d’option de vente de protection : L’acheteur de l’option paye essentiellement pour réduire les risques. S’il détient une action dont le prix chute, il sait qu’il peut la vendre à la valeur établie dans l’option, soit le prix d’exercice. Ainsi, il peut limiter ses pertes ou assurer ses gains. Il établit un plafond correspondant à la valeur de l’action jusqu’à sa date d’échéance. 

Stratégie d’options de vente couvertes : Lorsqu’un vendeur d’une option de vente a une position de vendeur pour une action sous-jacente (misant sur le fait que la société perdra de la valeur), cette opération est appelée « stratégie d’option de vente couverte ». Si le cours de l’action est à la baisse, ses pertes par rapport au contrat seront compensées par les gains grâce à sa position de vendeur. 

Stratégie d’options de vente non couvertes : Lorsque le vendeur d’une option de vente n’a pas de position dans des actions sous-jacentes, il s’agit d’une option de vente non couverte. Il court le risque de payer un montant plus élevé que le prix du marché pour acquérir une action si le marché est à la baisse. Les pertes seront considérables si le prix de l’action s’approche de zéro. 

Le détenteur ou l’acheteur d’une option de vente ne court aucun risque sauf celui de perdre le montant de la prime payée, car il n’a pas l’obligation de se prévaloir de l’option. 

Un écart sur option de vente est une stratégie qui suppose l’achat et la vente d’options de vente sur la même action simultanément, mais pas nécessairement au même prix d’exercice. Dans un écart haussier sur options de vente, vous vendriez des options de vente à un prix d’exercice plus élevé et achèteriez des options de vente à un prix d’exercice plus bas. Il s’agit d’une stratégie viable pour générer le revenu de la prime ou d’acheter des actions à un prix inférieur à celui du marché.

Avec un écart baissier sur options de vente, c’est le contraire, il génère un rendement lorsque les actions sont à la baisse. Dans les deux cas, des achats et ventes simultanées d’options de vente peuvent limiter le risque lié à l’opération, contrairement à des options de vente non couvertes qui représentent un plus grand risque. 

Ce que vous devez savoir à propos des options de vente

Avantages : Les stratégies d’écart sur option de vente permettent aux investisseurs de gérer les risques. Elles sont intéressantes aussi, car elles sont neutres par rapport au marché : Vous pouvez obtenir un gain financier, que le marché boursier soit à la hausse ou à la baisse. Mais, les stratégies d’option peuvent être complexes et ne s’adressent pas à tous les investisseurs. 

Risques : Un vendeur d’options de vente non couvertes risque de perdre la totalité de la valeur de ses actions qui s’approchent de zéro. Sinon, les risques sont prévisibles. Un acheteur d’options de vente risque seulement de perdre la valeur de la prime payée si l’option n’est pas exercée à l’échéance. 

Voici deux exemples de stratégies d’option de vente 

  1. Stratégie d’option de vente de protection ou d’achat protégé par option de vente : Un investisseur achète des actions volatiles dans l’espoir que leur cours augmente. Il peut aussi acheter des options de vente comme stratégie en prévention des pertes afin de vendre les actions à un prix raisonnable si les événements ne se déroulent pas comme prévu. 

  2. Stratégie d’option de vente non couverte : Un gestionnaire de fonds peut vendre des options pour générer un revenu supplémentaire dans un portefeuille en même temps qu’il accumule des titres de placement qu’il aime. 

FAQ – Options de vente

Pourquoi acheter une option de vente? 

Pour gérer les risques dans le portefeuille. Si le cours de l’action sous-jacente de l’option diminue, vous pouvez la vendre à la valeur établie dans l’option, soit le prix d’exercice. Ainsi, vous pouvez limiter les pertes ou assurer des gains. Elle établit un plafond correspondant à la valeur de l’action jusqu’à sa date d’échéance. 

Comment fonctionnent les options de vente? 

Elles donnent au titulaire le droit, mais non l’obligation, de vendre des actions à un prix convenu à l’avance. 

Comment la valeur d’une option de vente augmente-elle? 

Le titulaire — ou l’acheteur — de l’option est avantagé lorsque le cours de l’action diminue sous le prix d’exercice avant la date d’expiration. Le vendeur de l’option obtient un gain financier de la prime payée par l’acheteur pour acquérir l’option.

Comment la valeur d’une option de vente diminue-t-elle? 

La valeur intrinsèque d’une option peut diminuer, notamment en raison de l’augmentation de la valeur d’une action au-dessus du prix d’exercice. 

Qu’est-ce qu’un écart sur option de vente? 

Il existe de nombreuses stratégies pour utiliser les options, comme l’achat et la vente d’options d’une même action au même moment, ce qu’on appelle un écart sur option de vente. 

Qu’arrive-t-il si une option de vente n’est pas vendue? 

Si l’option arrive à échéance sans avoir été vendue ou utilisée, elle n’a plus de valeur. 

Qu’arrive-t-il si une option de vente est vendue? 

Si vous êtes le vendeur de l’option de vente, vous pourriez devoir acheter les actions sous-jacentes au prix établi. Si vous être l’acheteur de l’option de vente et que vous la vendez à un autre acheteur, vous n’avez plus de droits ou de responsabilités à l’égard du contrat. 


Ouvrir un compte en ligne : c’est rapide et facile

Que vous soyez un investisseur autonome débutant ou chevronné, bienvenue à Placements directs TD.

  • Faites une demande en ligne

    C’est facile d’ouvrir un compte au comptant, un compte sur marge, un REER ou un CELI.

  • Appelez-nous

    Nous sommes là pour vous, du lundi au vendredi, de 7 h à 20 h HE.

    1-800-361-2684 1-800-361-2684
  • Prenez rendez-vous

    Venez discuter en personne dans une succursale près de chez vous.


Partagez cet article

Une question? Trouvez la réponse