Saut au contenu
 
IR Magazine Awards 2013 - Canada Winner
IR Magazine Awards 2012 - Canada Winner
IR Magazine Awards 2011 - Canada Winner
IR Magazine Awards 2010 - Canada Winner
IR Magazine Awards 2009 - Canada Winner

Vue d’ensemble

Profil de L’industrie


Services de détail au Canada

Les grandes banques du pays ainsi que quelques solides joueurs régionaux et autres concurrents non bancaires se livrent une vive concurrence dans le secteur des services bancaires personnels et commerciaux au Canada. La forte concurrence rend difficile de maintenir une croissance des parts de marché et de préserver les avantages concurrentiels distinctifs à long terme. Un service à la clientèle et une commodité exceptionnels, des pratiques rigoureuses en matière de gestion des risques et une gestion prudente des dépenses sont la clé de notre succès continu. La croissance des activités dans le secteur fortement concurrentiel de la gestion de patrimoine repose sur la capacité à différencier l’expérience client en offrant les bons produits, services et outils et les bonnes solutions pour répondre aux besoins de notre clientèle. Au Canada, les activités d’assurance se répartissent entre l’industrie des assurances multirisques et l’industrie de l’assurance de personnes. L’industrie canadienne des assurances multirisques est fragmentée et concurrentielle et se compose de sociétés offrant de l’assurance aux particuliers et aux entreprises, tandis que l’industrie canadienne de l’assurance de personnes est constituée de plusieurs grands concurrents


Services de détail aux États-Unis

Le secteur des services bancaires personnels et commerciaux aux États-Unis est très concurrentiel et englobe plusieurs institutions financières de grande envergure, de même que des banques régionales, des petites banques communautaires et caisses d’épargne, des sociétés de crédit, des coopératives d’épargne et de crédit ainsi que d’autres prestataires de services financiers. L’industrie de la gestion de patrimoine, où la concurrence fait rage, englobe les banques nationales et régionales, les compagnies d’assurance, les sociétés de fonds communs de placement indépendantes, les courtiers traditionnels et les sociétés de gestion d’actifs indépendantes. Les facteurs clés de la rentabilité sont l’établissement et le maintien de relations durables avec les clients au moyen d’un service et d’une commodité légendaires, un éventail de produits à prix avantageux qui répondent aux besoins changeants des clients, des prix raisonnables, une gestion efficace des dépenses et une gestion rigoureuse des risques.


Services bancaires de gros

Le secteur canadien des services bancaires de gros est un marché mature où rivalisent surtout les banques canadiennes, certaines grandes sociétés de placements mondiales et des maisons de courtage indépendantes très spécialisées. Le contexte de négociation a été favorable en 2015, grâce à la vigueur de l’activité des clients, en dépit des bouleversements sur les marchés qui ont découlé de l’incertitude à l’échelle mondiale et de la volatilité des prix de l’énergie. Les émissions de titres à revenu fixe et les volumes de prêts ont été appréciables, les clients ayant continué de profiter de l’environnement de faibles taux d’intérêt. Cependant, les exigences réglementaires et les préoccupations quant au moment d’une éventuelle hausse des taux d’intérêt aux États-Unis ont continué d’influencer la confiance des investisseurs et l’activité des clients. Dans l’ensemble, les entreprises de services bancaires de gros ont continué de recentrer leurs sources de produits sur les honoraires et commissions tirés des transactions réalisées au nom de la clientèle afin de réduire le risque et de préserver leur capital. La concurrence devrait demeurer intense pour la conclusion de transactions avec des contreparties de première qualité, étant donné la prudence montrée par les maisons de courtage en valeurs mobilières pour la gestion des risques et du capital. À plus long terme, les entreprises de services bancaires de gros dont le modèle d’affaires est axé sur une clientèle diversifiée, une vaste gamme de produits et services, et une gestion des coûts et du capital efficace seront bien positionnées pour dégager des rendements intéressants pour leurs actionnaires.

L’information sont les extraits du rapport annuel 2015.