Qu’est-ce qu’une SAVS?


Une société d’acquisition à vocation spécifique (SAVS) est un type de société créé dans le seul but d’acquérir d’autres entreprises ou de fusionner avec celles-ci. On peut également l’appeler une « société à chèque en blanc », car elle ne fournit aucun produit ou service. Elle lève des fonds par l’entremise d’un premier appel public à l’épargne (PAPE) en vue d’une acquisition ou d’une fusion. Les sociétés fermées choisissent de fusionner avec des SAVS ou d’être acquises par celles-ci pour pouvoir s’introduire en bourse sans procéder à un PAPE.

Comment les SAVS fonctionnent-elles?

Les fonds recueillis par une SAVS au moyen d’un PAPE sont placés dans un compte en fiducie portant intérêt. Ces fonds doivent être utilisés pour une acquisition ou une fusion dans un délai de deux ans ou ils devront être restitués à l’investisseur avec les intérêts.

Comme les SAVS n’offrent pas de produits ni de services, elles se consacrent à déterminer quelles entreprises acquérir et à savoir comment mener à bien le processus compliqué d’émission de PAPE.

Des commanditaires – c’est-à-dire des investisseurs ayant une expertise dans une industrie ou un secteur en particulier – créent des SAVS en vue d’acquérir des sociétés fermées.

Les SAVS peuvent aider les investisseurs à accéder à des sociétés au moment de leur introduction en bourse et offrent généralement les catégories de titres suivantes :

  1. Actions: Les actions de SAVS sont comme n’importe quelle action qui peut généralement être achetée. On les appelle « actions ordinaires » dans le monde des SAVS.

  2. Bons de souscription : Les bons de souscription permettent d’acheter des actions à un prix déterminé à une date ultérieure. La possibilité d’exercer ces bons de souscription est ce qui peut être intéressant avec les SAVS.

  3. Parts: Les parts de SAVS sont des ensembles de titres. Ils sont généralement constitués d’une action et d’une partie d’un bon de souscription.

  4. Droits: Les droits permettent d’acheter une fraction d’une action. Afin d’acheter une action entière, plusieurs droits sont requis.

Avantages et risques des SAVS

Les SAVS peuvent être profitables à la fois pour les investisseurs et pour la société qui est acquise, car celle-ci peut continuer à se concentrer sur ses compétences de base, tout en laissant à la SAVS le soin de lever des fonds pour un PAPE.

Les sociétés fermées peuvent profiter d’un certain nombre d’avantages grâce aux SAVS par rapport aux PAPE traditionnels.

Souvent, les SAVS :

  1. présentent des évaluations plus élevées;

  2. mobilisent rapidement des capitaux;

  3. offrent plus de transparence et de certitude aux investisseurs;

  4. comportent des frais plus bas;

  5. sont visées par moins d’exigences réglementaires;

  6. fournissent un remboursement avec intérêts si aucune acquisition n’a lieu dans les deux ans.

Cependant, il y a quelques points à prendre en compte avant d’investir dans une SAVS :

  1. Les coûts d’acquisition élevés peuvent réduire vos rendements anticipés.

  2. La SAVS peut être dissoute si elle n’a pas réalisé une acquisition dans un délai de 18 à 24 mois en utilisant au moins 80 % de ses actifs nets.

Jusqu’à présent limités aux gestionnaires de fonds de couverture hautement spécialisés et à d’autres grandes sociétés de placement institutionnelles, les investissements dans les SAVS deviennent de plus en plus populaires auprès des investisseurs individuels.

Options à considérer pour les investisseurs intéressés par les SAVS

Les investisseurs intéressés par les SAVS ont trois options à considérer :

  • les SAVS qui sont déjà cotées dans une bourse, comme la Bourse de Toronto (TSX), le NASDAQ et la Bourse de New York (NYSE);
  • les fonds négociés en bourse (FNB) de SAVS, qui sont des FNB spéciaux offrant une exposition diversifiée aux SAVS, ce qui vous permet de détenir un ensemble de SAVS dans votre portefeuille;
  • les PAPE de SAVS, qui permettent de lever des fonds et d’inscrire la société en bourse. En tant que client de Placements directs TD, vous pouvez consulter toutes les nouvelles émissions et les PAPE à venir (y compris celles des SAVS) par l’entremise du Centre des nouvelles émissions. Cependant, il est possible que vous deviez satisfaire à quelques critères d’admissibilité.

Ces derniers temps, des SAVS de premier plan ont suscité l’intérêt des investisseurs tant institutionnels que particuliers. Il peut toutefois y avoir une certaine hésitation à investir dans les SAVS, car elles procurent généralement de plus faibles rendements.

Investir dans des SAVS

En tant qu’investisseur autonome, vous avez la possibilité d’investir dans des SAVS avec Placements directs TD.

  1. Une fois que vous avez trouvé une SAVS dans laquelle vous souhaitez investir, ouvrez un compte Placements directs TD et ouvrez une session dans CourtierWeb.

  2. Les SAVS peuvent avoir plusieurs symboles boursiers, chacun représentant une catégorie différente de titres – actions, bons de souscription, parts et droits.

  3. Utilisez l’outil de recherche pour trouver une SAVS par son nom ou son symbole boursier.

  4. Indiquez le nombre d’actions que vous souhaitez acheter et passez votre ordre.

Il suffit ensuite d’attendre que la SAVS annonce la société qu’elle acquerra ou avec laquelle elle fusionnera. Une fois l’acquisition ou la fusion réalisée, vous avez la possibilité de conserver vos placements ou de les vendre.


Ouvrir un compte en ligne : c’est rapide et facile

Que vous soyez un investisseur autonome débutant ou chevronné, bienvenue à Placements directs TD.

  • Faites une demande en ligne

    C’est facile d’ouvrir un compte au comptant, un compte sur marge, un REER ou un CELI.

  • Appelez-nous

    Nous sommes là pour vous, du lundi au vendredi, de 7 h à 20 h HE.

    1-800-361-2684 1-800-361-2684
  • Prenez rendez-vous

    Venez discuter en personne dans une succursale près de chez vous.



Autre article

  • Les actions sont une forme de placement populaire par les temps qui courent. Comprendre comment acheter des actions vous aidera à décider si cette option vous convient.

Une question? Trouvez la réponse