Besoin de conseils? Nous sommes là.

Qu’est-ce qu’un fonds commun de placement?

Fonds commun de placement

Un fonds commun de placement est un type d’instrument de placement regroupant les fonds de divers investisseurs pour investir dans différents titres comme des obligations, des actions ou des titres du marché monétaire. Les fonds communs de placement sont gérés par des gestionnaires de fonds qui répartissent les actifs du fonds et tentent de générer des revenus pour les investisseurs.

Quels sont les avantages d’un fonds commun de placement?

Plusieurs raisons motivent un investisseur à choisir un fonds commun de placement. Pour n’en citer que quelques-unes, les fonds communs de placement n’exigent pas d’investir des sommes importantes et ils sont négociés une fois par jour à la valeur liquidative de clôture (VL), ce qui leur permet d’être relativement abordables pour la plupart des investisseurs.

Autre avantage, une équipe de professionnels s’active en coulisses pour gérer le fonds. Pour les fonds à gestion active, les gestionnaires de fonds suivent les tendances du marché et d’autres stratégies pour déterminer les actions, obligations et autres titres à acheter ou à vendre en vue d’atteindre l’objectif de placement du fonds commun de placement.

Enfin, les fonds communs de placement offrent de la diversification. Comme la plupart des fonds communs de placement investissent dans plusieurs titres différents, les risques associés aux placements dans un seul titre sont réduits parce que vous ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.

Quelles sont les caractéristiques des fonds communs de placement?

Comment les distributions des fonds communs de placement sont-elles versées?

Les distributions sont versées sous forme de gain en capital, d’intérêts, de revenu de source étrangère ou de « dividendes imposables ».

Comme les fonds communs de placement investissent dans divers titres différents, le revenu peut être constitué de dividendes sur les actions et d’intérêt sur les obligations détenues dans le portefeuille du fonds. Généralement, le fonds verse aux titulaires une partie du revenu généré dans l’année. Par ailleurs, la plupart des fonds qui vendent des titres dont le prix a augmenté verseront les gains aux investisseurs sous forme d’une distribution.

Enfin, si la valeur liquidative (VL) d’un fonds augmente, mais que le gestionnaire du fonds ne le vend pas, la valeur des parts du fonds augmentera. Les investisseurs peuvent alors vendre à profit leurs parts du fonds commun de placement sur le marché.

Les distributions sont généralement imposables pour l’investisseur, qu’elles soient versées en espèces ou réinvesties dans le fonds commun de placement.

Comment les distributions sont-elles calculées?

Les distributions sont réparties entre les porteurs de parts en fonction du nombre de parts qu’ils détiennent à une date précise, appelée la « date de clôture des registres ».

La fréquence de versement des distributions varie selon le fonds, soit une fois par mois, par trimestre ou par année.

Coûts des fonds communs de placement

Ratio de frais de gestion

En général, les placements dans un fonds commun comportent des honoraires et des frais. Certains de ces frais sont payés directement par le fonds et d’autres, par le client. Il est important de comprendre ces frais et honoraires et leur incidence sur vos placements dans le fonds. Les clients doivent consulter l’aperçu du fonds et le prospectus simplifié pour prendre connaissance de renseignements importants sur le fonds commun de placement.

De manière générale, les frais associés aux fonds communs de placement sont représentés par le ratio des frais de gestion (RFG). Le RFG représente le total des frais de gestion du fonds (comprenant la commission de suivi) et des honoraires, coûts ou autres frais engagés par le fonds et il est exprimé en pourcentage des dépenses annuelles. Les investisseurs ne paient pas directement le RFG : il est déduit du rendement du fonds.

Le RFG comprend les divers frais associés à l’exploitation du fonds, notamment les frais de gestion de portefeuille, les taxes et les frais d’administration. Ces frais sont payés au gestionnaire de fonds pour couvrir les activités d’exploitation courantes du fonds comprenant la recherche, la conformité à la réglementation, les placements et la gestion professionnelle.

Pourquoi les RFG varient-ils?

Le RFG peut varier selon le type de fonds et le style de gestion. Par exemple, les fonds indiciels ont généralement un RFG inférieur, car ils sont gérés de façon passive, c’est-à-dire que le gestionnaire ne cherche qu’à reproduire un indice boursier.

Pour ce qui est des fonds à gestion active, les gestionnaires achètent et vendent des titres afin d’obtenir un rendement supérieur à celui de l’indice. Appuyés par une équipe de recherchistes et d’analystes, les gestionnaires de fonds restent au fait des tendances du marché et cherchent à maximiser le rendement tout en atténuant les risques et en prenant des décisions de placement pour atteindre l’objectif de placement du fonds.

La plupart des fonds à gestion active comportent des frais plus élevés que les fonds à gestion passive parce que vous payez pour des conseils sur le choix des placements.

Fonds communs de placement et fonds négociés en bourse

Qu’est-ce qu’un fonds négocié en bourse?

Les fonds négociés en bourse (FNB) sont des instruments de placement qui visent à allier la diversification caractéristique d’un fonds commun de placement et la facilité de vente et d’achat caractéristique d’un titre individuel.

Comme les fonds communs de placement, les FNB investissent dans un panier (c.-à-d. un portefeuille) de titres tels que des actions, des titres à revenu fixe ou des produits de base. À la différence des fonds communs de placement, toutefois, les FNB peuvent être achetés et vendus sur un marché boursier. Cela veut dire que les cours varient tout au long de la journée.

La valeur des parts d’un fonds commun de placement, quant à elle, est déterminée après la clôture de la séance. En outre, l’achat et la vente des parts de fonds communs de placement sont effectués par la société de fonds communs de placement.

Quels sont les frais d’un FNB?

Le coût d’un placement dans un FNB comprend les frais de gestion, d’exploitation et d’opération.

Comme les fonds communs de placement, les FNB comportent des frais de gestion et d’autres frais pour leur exploitation et leur administration continues, ce qui peut être compris dans le RFG. De plus, l’achat et la vente de FNB sur une bourse peuvent entraîner des frais de courtage ou des commissions.

Les investisseurs doivent consulter l’aperçu des FNB pour de plus amples renseignements.

Comparaison des frais des fonds communs de placement et des FNB

Les investisseurs sensibles aux coûts peuvent être intéressés par les FNB, généralement à gestion passive, qui comportent des frais annuels éventuellement inférieurs et n’exigent aucun placement minimum. Toutefois, si vous souhaitez investir de petites sommes d’argent régulièrement (par exemple, selon une stratégie d’achats périodiques par sommes fixes ou par cotisations préautorisées), les commissions d’opérations peuvent réduire vos revenus et faire grimper le coût de votre placement dans un FNB.

Comparativement aux FNB, les fonds communs de placement exigent un placement minimum et comportent des frais plus élevés, notamment des frais de gestion et d’exploitation. Toutefois, il est important de se rappeler que ces frais plus élevés comprennent des services de gestion active assurés par un gestionnaire qui participe davantage aux choix et à la gestion des placements et fournit également des conseils financiers.

Si vous hésitez entre un fonds commun de placement et un FNB en fonction des frais de placement, déterminez le genre d’investisseur que vous êtes.

Fonds à gestion active et passive

Dans le cas des FNB à gestion active, le gestionnaire de portefeuille achète et vend des titres en se fondant sur ses recherches et ses stratégies pour prendre des décisions tactiques et stratégiques de répartition de l’actif afin de déterminer la proportion des divers instruments de placement (actions, titres à revenu fixe, etc.) selon le mandat du fonds. Il cherche à constituer un portefeuille de titres différent de celui d’un indice afin de tenter d’obtenir un rendement supérieur pour répondre à un objectif particulier, comme procurer de la croissance ou un revenu ou protéger le capital. Les fonds à gestion active sont généralement assortis de frais plus élevés parce qu’ils exigent du gestionnaire de portefeuille qu’il mette à profit ses compétences, fasse des recherches et prenne des décisions.

Dans le cas des FNB à gestion passive, le gestionnaire de portefeuille constitue un portefeuille qui reproduit le plus possible un indice de référence. Par exemple, le FNB serait composé de titres similaires à ceux de l’indice composé S&P/TSX ou de l’indice Dow Jones Industrial Average. Les fonds à gestion passive sont généralement assortis de frais inférieurs car ils exigent de moins grandes compétences et moins de recherches pour reproduire l’indice.

Quelle approche répond le mieux à vos besoins?

La gestion active peut mieux convenir aux investisseurs qui :
  • cherchent à obtenir de meilleurs rendements qu’un indice de référence, pour un risque moindre;
  • ont un objectif précis, comme la préservation du capital;
  • souhaitent saisir les occasions sur le marché à mesure qu’elles se présentent;
  • recherchent un plus large choix de stratégies de placement, comme les stratégies défensives, conçues pour réduire la volatilité et le risque associés au portefeuille;
  • souhaitent confier la gestion de leurs placements à une équipe de professionnels chevronnés.

La gestion passive peut mieux convenir aux investisseurs :

  • autonomes;
  • qui cherchent à investir à moindre coût dans des marchés précis;
  • qui sont à l’aise avec le risque de marché associé au placement;
  • qui sont heureux d’obtenir des rendements similaires à ceux d’un indice donné (moins le RFG).

Comment investir dans les fonds communs de placement

Les Services d’investissement TD Inc. (SITD) offrent une gamme de fonds communs de placement. Avec l’aide d’un représentant en fonds communs de placement, vous pouvez déterminer le fonds qui correspond le plus à vos objectifs, à votre profil de risque et à votre horizon de placement.

Pour commencer, prenez rendez-vous avec un représentant en fonds communs de placement.



Partager cet article

Autres éléments d’intérêt

Tirez le maximum de vos fonds communs de placement

Trouvez les fonds communs de placement répondant le mieux à vos objectifs.

Placements 101

Que vous soyez un investisseur débutant ou aguerri, nous sommes prêts à vous aider.

Épargne et placements

L’épargne consiste à mettre de l’argent de côté. Les placements vous aident à maximiser votre épargne.
retour au sommet