Qu’est-ce qu’un REER?

Un REER est un régime d’épargne-retraite enregistré auprès du gouvernement fédéral auquel vous pouvez cotiser en vue de la retraite.

Les cotisations REER bénéficient d’un « traitement fiscal favorable », ce qui signifie qu’elles ne sont pas imposables dans l’année du versement. Les revenus provenant des placements détenus dans le REER peuvent croître à l’abri de l’impôt jusqu’au retrait des fonds, à condition qu’ils restent dans le REER.

Les cotisations sont déductibles d’impôt; elles peuvent être déduites de votre déclaration de revenus de l’année en cours, ce qui peut réduire l’impôt à payer.

REER ou RER

Les termes RER (régimes d’épargne-retraite) et REER (régime enregistré d’épargne-retraite) sont deux noms différents qui renvoient au même régime d’épargne-retraite enregistré auprès du gouvernement fédéral.


Les REER pourraient vous aider à atteindre vos objectifs financiers

Rencontrez-nous en personne ou par téléphone et laissez-nous vous montrer comment faire.

Comment fonctionne le REER?

Vous pouvez détenir une vaste gamme de placements dans un REER1 notamment des actions, des obligations, des certificats de placement garanti (CPG) et des fonds communs de placement. Tous les revenus provenant des placements bénéficient du report d’impôt dans le REER, jusqu’au retrait des fonds.

Le montant maximum que vous pouvez verser annuellement est assujetti à une cotisation maximale, connue sous le nom de plafond de cotisation au REER ou montant maximal déductible au titre du REER. Votre plafond de cotisation au REER pour 2021 correspond à 18 % du revenu déclaré en 2020 ou à 27 830 $, selon le montant le moins élevé, plus tous vos droits de cotisation inutilisés des années précédentes et moins tout facteur d’équivalence.

Pour en savoir plus sur les cotisations à un REER, consultez notre guide sur la façon de cotiser à un REER.

Options de placement REER

Vous pouvez détenir une vaste gamme de placements (et virer des fonds entre ceux-ci) dans votre REER1. Voici les placements admissibles :

  1. Liquidités

  2. Compte d’épargne

  3. CPG (certificats de placement garanti) : Un placement qui offre un taux de rendement garanti pour une période déterminée.

  4. Fonds communs de placement : Un fonds de placement qui regroupe l’argent d’investisseurs individuels et l’utilise pour acheter des valeurs mobilières comme des actions, des obligations ou d’autres fonds communs de placement. Contrairement à la plupart des autres types de fonds de placement, les fonds communs de placement sont des fonds à capital variable; plus il y a d’investisseurs, plus le fonds émet de nouvelles parts.

  5. Obligations d’épargne de l’État et de sociétés : Placements qui fonctionnent comme une reconnaissance de dette; les investisseurs prêtent des fonds à une société ou un gouvernement et obtiennent habituellement un taux de rendement fixe.

  6. Titres inscrits à la cote d’une bourse désignée (actions individuelles incluses)

  7. FNB : Un fonds de placement qui a même répartition de placements qu’un indice d’actions ou d’obligations et qui est négocié en bourse.


À quel âge puis-je commencer à cotiser à un REER?

Il n’y a pas d’âge minimum pour ouvrir un REER.

Cependant, certaines institutions financières peuvent exiger que les clients aient atteint l’âge de la majorité. Vous pouvez établir un REER et y cotiser jusqu’à la fin de l’année de vos 71 ans, à condition d’être un résident canadien, d’avoir un revenu à déclarer et de produire une déclaration de revenus.

Pour en savoir plus sur les cotisations REER, consultez notre guide sur les règles de cotisation à un REER.

Quel est l’âge idéal pour ouvrir un REER?

L’âge idéal peut varier d’une personne à l’autre. De façon générale, le plus tôt sera le mieux! Il n’est jamais trop tôt pour commencer à investir en vue de la retraite. En fait, investir tôt peut vous aider à profiter des avantages que procure l’intérêt composé à l’abri de l’impôt, selon le type de placement que vous détenez.


Quels sont les avantages d’investir dans un REER?

  1. Épargne à l’abri de l’impôt : Les revenus provenant des placements détenus dans le REER sont à l’abri de l’impôt, à condition de rester dans le REER.

  2. Déductions fiscales : Vos cotisations REER sont déductibles d’impôt et peuvent vous aider à réduire l’impôt total à payer sur vos revenus.

  3. Optimisation des déductions : Vous pouvez reporter vos droits de cotisation au REER inutilisés des années où vous gagnez moins et les utiliser plus tard, lorsque votre revenu est plus élevé. Cela peut vous aider à profiter d’économies d’impôt lorsque vous êtes dans une fourchette d’imposition plus élevée.

  1. Fractionnement du revenu : Si vous gagnez plus que votre conjoint ou conjoint de fait, cotiser à un REER de conjoint peut vous aider à réduire l’impôt total à payer.

  2. Paiement de votre première maison ou de vos études : Vous pouvez retirer des fonds de votre REER, sans qu’ils soient imposés immédiatement, afin d’acheter votre première maison ou de payer vos études, grâce au Régime d’accession à la propriété ou au Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP)2.


À quel moment pourrai-je retirer mon argent?

Vous pouvez retirer des fonds de votre REER en tout temps3, à condition que vos fonds ne soient pas dans un régime immobilisé; cependant, les retraits sont généralement inclus dans votre revenu et assujettis à l’impôt dans l’année du retrait.

Habituellement, une partie du retrait est retenue et remise au gouvernement à titre de paiement à l’avance de l’impôt que vous devez payer cette année-là.

Selon votre revenu imposable dans l’année du retrait, il peut être avantageux de retarder les retraits jusqu’à une année où votre revenu imposable est moins élevé.

En outre, contrairement aux retraits d’un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), les retraits d’un REER ne sont pas rajoutés à vos droits de cotisation inutilisés dans l’année suivant le retrait.

Pour en savoir plus sur les retraits d’un REER, consultez notre guide sur les règles relatives au retrait de fonds d’un REER.

Combien de temps mon REER peut-il rester ouvert?

Vous ne pouvez pas détenir de REER après le 31 décembre de l’année civile de vos 71 ans.

À ce moment-là, vous devez retirer les fonds du REER en un montant forfaitaire, les virer à un fonds enregistré de revenu de retraite(FERR) ou acheter une rente.

Quelle est la date limite pour cotiser à un REER pour 2021?

La date limite de cotisation à un REER pour l’année d’imposition 2021 est le 1er mars 2022. Pour connaître les dates importantes pour les cotisations à un REER, consultez notre guide sur la date limite pour cotiser à un REER.


Autres éléments d’intérêt :


Découvrez les types de REER offerts par la TD

Commencez à épargner pour ce qui est essentiel pour vous.

Ouvrez un REER auprès de la TD et commencez à épargner pour votre retraite.


Mentions juridiques

1 Selon le type de régime.

2 Sous réserve des critères d’admissibilité et des conditions.

3 Sous réserve des restrictions relatives aux placements détenus.


Façons de faire une demande

  • Prenez rendez-vous

    Rencontrez un spécialiste des services bancaires à une succursale près de chez vous.

  • Appelez-nous

    Nos spécialistes bancaires sont prêts à répondre à vos questions et peuvent vous aider à ouvrir un REER.

    1-888-568-0951 1-888-568-0951

Une question? Trouvez la réponse

Besoin de conseils? Nous sommes là.