Qu’est-ce qu’une opération sur marge?


Saviez-vous qu’il est possible de faire des opérations de négociation avec de l’argent emprunté? C’est ce qu’une opération sur marge1 vous permet de faire. 

Qu’est-ce qu’un achat sur marge?

Simplement dit, lorsque vous achetez sur marge, vous empruntez de l’argent à votre courtier en lui donnant des titres admissibles en garantie. En des termes plus précis, la marge désigne le dépôt de garantie que l’investisseur doit remettre à son courtier pour couvrir le risque de crédit auquel il l’expose. Généralement, les investisseurs utilisent leur marge pour accroître leur pouvoir d’achat et acheter un plus grand nombre d’actions avec un même montant de capital.

Ce que vous devez savoir à propos des opérations sur marge

Il importe de comprendre la distinction entre les opérations sur marge et les opérations au comptant. Il existe deux principaux types de comptes de courtage non enregistrés : les comptes au comptant et les comptes sur marge. Avec un compte au comptant, c’est votre propre argent que vous investissez. Avec un compte sur marge, vous pouvez acheter un titre (ou des instruments financiers) en empruntant les fonds nécessaires à un courtier. Lorsque vous empruntez de l’argent à un courtier pour acheter des instruments financiers, vos propres titres admissibles servent de garantie. 

Les opérations sur marge vous permettent d’acheter plus que ce que votre portefeuille vous permettrait normalement – et bien que cette stratégie offre un potentiel de rendement élevé, elle peut aussi accroître vos pertes. Par ailleurs, vous devrez aussi payer des frais d’intérêt périodiques sur les fonds empruntés au courtier. Un taux d’intérêt élevé pourrait même annuler vos gains.

Comment ça fonctionne?

Pour commencer à faire des opérations sur marge, vous aurez d’abord besoin d’un compte sur marge. Certains services de courtage peuvent interdire les achats sur marge en raison des risques qu’ils comportent.

Avec Placements directs TD, vous pouvez rapidement ouvrir un compte sur marge. Le processus de demande en ligne est simple et convivial. Cliquez ici pour en savoir plus sur le processus d’ouverture d’un compte sur marge.

Taux d’intérêt sur les prêts sur marge

L’intérêt que vous payez sur le solde d’un prêt sur marge représente le coût d’emprunt. Habituellement, les services de courtage établissent eux-mêmes leurs taux d’intérêt sur marge en fonction de leur taux des avances sur titres à un jour ou du taux de l’argent au jour le jour. Ce taux est celui que la banque facture au courtier sur les fonds utilisés pour financier le prêt sur marge. Placements directs TD offre des taux d’intérêt concurrentiels pour vous aider à atteindre vos objectifs de placement. Vous pouvez explorer les taux d’intérêt annuels des comptes de Placements directs TD et de Bourses mondiales en cliquant ici.

Limites de concentration

Pour acheter ou détenir des titres dans votre compte sur marge, vous devez respecter certaines exigences. Ces exigences – qu’on appelle limites de concentration – sont liées à la marge de sécurité obligatoire, au taux du prêt et au type de titres.

Selon les règles de l’OCRCVM sur les marges, un investisseur peut emprunter jusqu’à 70 % du prix des titres qu’il achète sur marge. Toutefois, le titre doit être admissible à une marge réduite et figurer dans la liste des titres admissibles à une marge (couverture) réduite publiée par l’OCRCVM.

Disons que vous voulez acheter un titre avec une marge obligatoire de 30 %. Placements directs TD vous prêtera 70 % du prix d’achat, mais seulement jusqu’à concurrence de la limite de concentration de 1 500 000 $.

Il est important de comprendre ces limites pour éviter les appels de marge ou de concentration. Certains titres sont assortis de taux sur marge plus élevés que d’autres. D’autres exigences peuvent s’appliquer selon les opérations et les positions dans votre compte. Pour en savoir plus, consultez la Déclaration concernant les marges et jetez un coup d’œil à quelques exemples de calcul de marge sur cette page

Trouver ce qui vous convient

Le scénario :

Vous disposez de 10 000 $ en espèces. Cependant, vous pensez avoir trouvé une occasion en or et voulez acheter pour 20 000 $ d’actions à 100 $ chacune. 

La stratégie :

Vous décidez d’investir vos 10 000 $ et d’emprunter la différence – l’autre 10 000 $ – à un courtier. Vous achetez 200 actions dont la valeur totale s’élève à 20 000 $. 

Les résultats potentiels :

Si la valeur de l’action passe de 100 $ à 120 $, vous aurez fait un gain de 20 % sur le prix d’achat. À ce stade, les 200 actions ont une valeur totale de 24 000 $ et votre compte affiche un solde de 14 000 $ (24 000 $ en actions, moins 10 000 $ en prêt sur marge). L’augmentation du prix des actions de 20 % vous a permis d’accroître la valeur de votre compte de 40 %.

À l’inverse, si le prix de l’action chute de 20 % – pour passer de 100 $ à 80 $ –, les 200 actions auront une valeur globale de 16 000 $. Et le solde de votre compte baissera à 6 000 $ (16 000 $ en actions, moins 10 000 $ de prêt sur marge). La diminution du prix des actions de 20 % aura fait baisser la valeur de votre compte de 40 %. 

Qu’est-ce qu’un appel de marge?

La valeur de la garantie d’un prêt sur marge ou des titres et liquidités d’un compte de courtage fluctue sans cesse. Le courtier peut imposer un seuil minimal de titres et de liquidités à maintenir dans le compte. Ce niveau est établi en conformité avec les modalités du prêt sur marge. Si la diminution du prix des titres détenus dans un compte fait chuter la valeur de garantie sous le seuil requis, le service de courtage effectue alors un appel de marge. À ce stade, un investisseur peut ne disposer que de quelques heures à quelques jours pour ramener la valeur du compte au-dessus du seuil minimal requis. Pour ce faire, il pourrait déposer des fonds dans le compte, vendre des titres ou procéder à un rachat de positions à découvert. Les appels de marge prennent habituellement appui sur la valeur totale du compte à la fermeture des marchés. Pour la plupart des courtiers, l’heure de fermeture des marchés est à 16 h (HE). À défaut d’intervenir avant l’échéance de l’appel de marge, le service de courtage pourrait choisir lui-même les titres ou placements à liquider pour ramener le solde du compte au-dessus du seuil requis. Dans un contexte de volatilité extrême, le service de courtage pourrait même vendre vos titres pour répondre aux exigences de l’appel de marge sans vous envoyer de préavis. 

Opérations sur marge – avantages et inconvénients

Avant d’utiliser les opérations sur marge pour accroître votre pouvoir d’achat, assurez-vous de bien comprendre les avantages et les inconvénients de cette approche. 

Avantages 

  • Plus grand pouvoir d’achat : Vous pourriez optimiser vos rendements même si vous ne disposez que d’une petite somme à investir. 
  • Plus d’options de placement : Le compte sur marge vous permet d’utiliser d’autres stratégies comme la vente à découvert
  • Déductibles d’impôt : Vous pouvez déduire les intérêts des prêts sur marge de votre revenu de placement net. Vous devriez cependant consulter votre conseiller fiscal concernant votre situation fiscale personnelle.
  • Souplesse de négociation : Les achats sur marge vous permettent de tirer profit d’occasions sur le marché ou d’adapter votre stratégie de placement tant que vous maintenez le seuil minimal requis dans votre compte.

Inconvénients

  • Risque de pertes plus importantes : Les achats infructueux peuvent rapidement affecter la valeur de vos placements. Même si la valeur de vos actions chute, vous devrez rembourser votre courtier et courez le risque de perdre encore plus que le capital investi.
  • Coût d’emprunt : Vous devrez rembourser le montant du prêt sur marge plus les intérêts. Les taux d’intérêt peuvent varier pendant la période de prêt.
  • Appel de marge : À défaut de respecter les exigences d’un appel de marge, votre courtier pourrait vendre les titres de votre compte sans préavis. Le cas échéant, vous pourriez perdre les titres donnés en garantie et avoir quand même à rembourser à votre courtier une partie ou la totalité du prêt sur marge initial. Ceci veut aussi dire que vous pourriez avoir à renoncer à des titres même si vous estimez que leur valeur pourrait rebondir.

     

FAQ sur les opérations sur marge

Est-ce une bonne idée d’acheter sur marge?

Ce n’est pas nécessairement une bonne idée d’acheter sur marge si investir est nouveau pour vous. Même si cette stratégie offre un potentiel de rendement élevé, elle peut aussi accroître vos pertes. En cas d’appel de marge, vous pourriez avoir à liquider vos positions ou à déposer d’autres fonds pour conserver vos placements. Il est important d’évaluer votre tolérance au risque et de n’investir que la somme que vous pouvez vous permettre de perdre.

Pourquoi les opérations sur marge sont-elles considérées comme risquées?

Les opérations sur marge sont considérées comme risquées parce qu’elles ont le pouvoir d’accroître à la fois les gains et les pertes. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. 

Pendant combien de temps est-il possible de conserver des titres achetés sur marge?

Il n’est pas possible d’acheter n’importe quel titre sur marge. Vous pouvez conserver vos actions admissibles dans votre compte sur marge tant que vous respectez les exigences, notamment le paiement des intérêts dans les délais et la limite de concentration.

Peut-on utiliser un compte sur marge pour faire de la spéculation sur séance?

On parle de spéculation sur séance lorsque vous utilisez votre compte sur marge pour acheter et vendre une action au cours d’une même journée ouvrable. C’est aussi le cas si vous faites une vente à découvert et couvrez votre position le jour même. 

Quelle est la différence entre une opération sur marge et une vente à découvert?

Avec une opération sur marge, vous empruntez de l’argent à votre courtier pour acheter des titres. Vous devez aussi payer des intérêts sur cet emprunt. Avec la vente à découvert, vous empruntez des titres à votre courtier et vendez ces titres sur le marché dans l’espoir d’empocher un profit si le cours de l’action descend. Cette stratégie prévoit le rachat et le remplacement des titres empruntés à un prix plus bas. Dans les deux cas, vous empruntez à un courtier et avez besoin d’un compte sur marge.

En guise de conclusion

Les opérations sur marge permettent aux investisseurs d’emprunter de l’argent sur les titres admissibles qu’ils détiennent. Bien que les achats sur marge offrent un potentiel de rendement élevé, les investisseurs doivent tenir compte du risque de pertes plus importantes et du coût des prêts sur marge. Ils doivent aussi tenir compte de leur tolérance au risque avant d’investir. 


Prêt à commencer à investir par vous-même? 

Nous offrons deux services aux investisseurs autonomes : Placements directs TD, qui comprend une foule de plateformes et d’outils avancés, et NégociTitresMC TD, une appli de négociation mobile simplifiée.



Partagez cet article

Une question? Trouvez la réponse