4 idées lorsque vous n’avez pas de fonds d’urgence

Il peut être difficile de constituer un fonds d’urgence pour de nombreuses raisons. En effet, il peut sembler impossible d’économiser trois à six mois de liquidités disponibles pour payer des dépenses imprévues, comme le recommandent certains professionnels. Même avant que les Canadiens n’entendent parler de la COVID-19, ils avaient de la difficulté à payer les coûts de logement qui augmentaient et les prix des loyers qui grimpaient en flèche. Même quand on ne vit pas d’une paye à l’autre, épargner pour les temps plus difficiles peut sembler un luxe.

Peut-être que votre entreprise a dû fermer ses portes ou que vous êtes sans travail. Vous vous demandez peut-être comment vous allez réussir à trouver l’argent pour payer votre épicerie ou votre facture d’électricité. Voici quelques points à prendre en considération lorsque vous n’avez pas de fonds d’urgence.

Demandez des prestations

Même si vous n’êtes pas admissible à l’assurance-emploi, le gouvernement fédéral a mis en place un certain nombre de prestations auxquelles les Canadiens, les particuliers et les entreprises peuvent avoir accès. Le gouvernement a instauré une vaste gamme de prestations d’urgence pour de nombreux Canadiens qui sont sans emploi ou qui subissent une perte ou une interruption de revenu. Pour les entreprises, le gouvernement a établi des subventions salariales et des prêts à faible taux d’intérêt. Renseignez-vous sur les possibilités qui s’offrent à vous et faites une demande dès que vous le pouvez. Il peut y avoir des périodes d’attente, ou il peut s’écouler quelques semaines avant que les fonds ne vous parviennent ou ne soient versés dans votre compte bancaire.

Réduisez vos dépenses

C’est le moment de sérieusement penser à vous serrer la ceinture. Autrement dit, lors de chaque achat, vous devez répondre à la question difficile : « Est-ce que j’en ai besoin maintenant ? » En plus de réduire vos dépenses discrétionnaires (par exemple, des achats non essentiels comme la commande de plats à emporter ou de divertissements), vous pouvez aussi chercher des moyens d’alléger votre budget, par exemple en vendant des articles ou en mettant fin à des adhésions et des abonnements dont vous pouvez vous passer. Vous pourriez aussi prendre le temps de revoir votre plan de retraite en passant en revue les cotisations mensuelles que vous versez pour atteindre vos objectifs à long terme.

Utilisez des options de placement avantageux sur le plan fiscal

Si vous envisagez d’encaisser certains placements pour vous maintenir à flot, songez à l’ensemble des conséquences fiscales qui pourraient en découler. Par exemple, un Compte d'épargne libre d'impôt (CELI) peut être avantageux sur le plan fiscal, puisque les fonds que vous retirez sont libres d’impôt. L’utilisation des fonds d’un placement non enregistré peut entraîner le paiement de l’impôt sur les gains en capital, tandis que l’utilisation des fonds d’un régime enregistre d'épargne-retraite (REER) sera assujettie à une retenue d’impôt et sera ajoutée à votre revenu imposable pour l’année. En outre, le retrait d’un REER signifie également que vous perdez de façon permanente ces droits de cotisation. Parfois, les placements non enregistrés entraînent une perte en capital qui peut réduire l’impôt à payer. Si vous prévoyez que votre revenu annuel sera très faible, le retrait de votre REER pourrait être une bonne stratégie à long terme, car il pourrait s’agir d’une année où votre revenu imposable sera à son plus bas. Déterminer où les fonds sera retirés est une stratégie personnelle et doit toujours être discuté avec un professionnel des services financiers avant qu’une décision soit prise.

Évaluez les options de crédit

Si vous possédez une maison, une ligne de crédit sur valeur domiciliaire peut vous permettre d’emprunter de l’argent à un faible taux d’intérêt. Toutefois, n’oubliez pas que si vous ne pouvez pas faire vos paiements minimums, vous risquez de perdre votre maison. D’autres prêts non garantis pourraient vous être offerts, et comme les taux d’intérêt ont récemment été abaissés, il se peut que les intérêts soient faibles, ce qui rend l’emprunt plus abordable pour le moment. Si possible, évitez d’utiliser des cartes de crédit à intérêt élevé et des prêts sur salaire.

Le suivi de vos dépenses pendant cette période par utiliser un outil - comme l’appli Dépense TD - pouvez-vous aider à voir si vous gardez la tête hors de l’eau. En situation financière d’urgence, vous devez constamment vous adapter à mesure que les choses changent. Surveillez vos revenus et vos dépenses au moyen de l’application en ligne, afin que vous puissiez évaluer fréquemment votre situation financière.



Partager cet article

Articles et conseils pour bien commencer

Comment épargner pour atteindre vos objectifs financiers maintenant

Si vous travaillez et que vous vous retrouvez avec des dépenses réduites, vous vous demandez peut-être quelle est la meilleure façon d’épargner. Tout commence par établir vos objectifs.

CELI ou REER : quelle est la différence ?

CELI et REER : comprenez les différences entre les deux et découvrez celui qui vous conviendrait le mieux.
retour au sommet