Information sur l'entrepriseHistoire de la TD › Information sur l'entreprise

Nos racines

De la culture céréalière à la création d’un pays

Les origines de la TD

Le premier ancêtre de la TD, la Banque de Toronto, voit le jour en 1855, sous l'impulsion d'un groupe de minotiers et de marchands. Intimement liée à l'essor de l'industrie céréalière au Canada, la nouvelle banque répond à un besoin criant de services financiers. À mesure que les affaires prennent leur envol, un réseau de succursales est créé et grandit, s'étendant même au-delà des frontières de l'Ontario, jusqu'à Montréal, en 1860.

Porté par la prospérité et l'optimisme générés par la fondation du Canada, en 1867, un groupe de professionnels, d'industriels et de financiers recueille des fonds pour créer une nouvelle institution financière. Soucieux d'aider le pays naissant à financer des projets d'envergure, le Parlement du Canada octroie une charte à la Banque Dominion en 1869. Après avoir ouvert une première succursale en 1871, la Banque Dominion, à l'instar de la Banque de Toronto, prend de l’expansion et commence à offrir ses services aux collectivités du centre du Canada.

Alors que l'Ouest canadien s'ouvre au développement dans les années 1880, les banques étendent leur offre de prêts aux secteurs des ressources, des services publics et de la fabrication. La Banque Dominion est la première à s'établir dans l'Ouest, où elle ouvre une succursale à Winnipeg, au Manitoba, dès 1897; deux ans plus tard, la Banque de Toronto ouvre une succursale en Colombie-Britannique, dans la ville minière de Rossland.

Le siècle nouveau voit les deux banques croître à une vitesse impressionnante : la Banque de Toronto passe de 16 succursales, en 1900, à 161, en 1920; quant à la Banque Dominion, elle tente une première incursion à l'étranger en ouvrant un bureau à Londres, en Angleterre, en 1911, avant d'en ouvrir un autre à New York, en 1919.

Malgré les obstacles de la Grande Crise et des années de guerre, les réseaux de succursales des deux banques prennent rapidement de l'expansion, profitant du boom industriel et immobilier des années 1940 et 1950. Conscientes que l'union de leurs deux entités qui se valent contribuerait à leur croissance dans la conjoncture de l'après-guerre, la Banque de Toronto et la Banque Dominion négocient une fusion en 1954.

Le 1er février 1955 naît la Banque Toronto-Dominion, constituée de 499 succursales et comptant quelque 5 500 employés. La philosophie de la nouvelle banque repose sur le service à la clientèle et la connaissance des produits. Le premier slogan de la TD, « La meilleure en matière de services bancaires », évolue pour devenir « La banque où le personnel crée toute la différence ».

Expansion planétaire

En moins d'une décennie, la TD explore de nouvelles avenues, notamment le financement de projets d'envergure à l'échelle internationale. Pour satisfaire sa clientèle diversifiée, la TD lance plusieurs produits et services, y compris des fonds communs de placement, par l'entremise du réseau de succursales, en 1964, et la carte VISA (alors appelée Chargex), en 1968. L’inauguration en 1967 de son siège social, l'imposante tour Toronto-Dominion au style international, traduit ses visées mondiales; pendant quelque temps, il s'agissait du plus grand édifice au Canada. Pour couronner cette ère de modernisation, la TD se donne une nouvelle identité en créant l'emblématique logo TD, en 1969.

Dans les années 1980, la TD continue de s'attaquer à de nouveaux secteurs, comme les marchés monétaires internationaux et l’immobilier commercial, notamment le Centre Eaton, à Toronto, et le Pacific Centre, à Vancouver. La TD fait une entrée fracassante dans le secteur du courtage à escompte en lançant les Services d'Investissement Ligne Verte, auxquels elle ajoute par la suite des services complets de courtage. En 1987, Valeurs Mobilières TD Inc. est créée pour offrir aux entreprises des services bancaires, de placement et de trésorerie.

À l’avant-garde

La TD fait des acquisitions importantes dans les années 1990. En octobre 1992, elle conclut une entente et achète les actifs de valeur de la Central Guaranty Trust (l’entreprise n’est pas achetée par la TD). Le processus d’acquisition prend fin le 31 décembre 1992. La TD acquiert ensuite la société new-yorkaise Waterhouse Investor Services en 1996, un achat qui lui permet de doubler d’un seul coup la taille de son secteur de courtage à escompte. En 2000, la TD achète Canada Trust, une banque reconnue pour son service à la clientèle hors pair et en particulier pour sa politique sans précédent d’ouverture de 8 h à 20 h, six jours par semaine, qu’elle pratique depuis 1976.

Fidèle à son engagement de bâtir une entreprise durable, la TD célèbre son 150e anniversaire, en 2005, avec l’idée d’étendre son empreinte en Amérique du Nord. Elle acquiert 51 % de Banknorth, que le magazine Forbes a nommée la banque la mieux gérée en Amérique. Un an plus tard, en 2006, la TD fusionne les activités de courtage à escompte de TD Waterhouse, basées aux États-Unis, avec celles de TD Ameritrade, formant ainsi une des trois plus importantes entreprises de courtage en Amérique du Nord. En 2007, la TD acquiert les parts restantes de TD Banknorth et annonce son intention de mettre la main sur Commerce Bancorp. La première succursale de Commerce avait été fondée en 1973 à Marlton, au New Jersey, avant que la banque ouvre des points de service à New York, Philadelphie, Washington, ainsi que dans le sud de la Floride. Commerce s’était mérité le titre de « America’s Most Convenient Bank » en 1994 lorsqu’elle avait décidé de prolonger les heures d’ouverture de ses succursales sept jours sur sept, 361 jours par année. Lorsque l’acquisition de Commerce est finalisée, en 2008, la TD devient l’une des sept banques comptant le plus de succursales en Amérique du Nord. Les activités de Commerce et de TD Banknorth sont alors regroupées sous la nouvelle appellation TD Bank, laquelle fait sienne l’ancien slogan de la banque Commerce, « America’s Most Convenient Bank ».


 

Le saviez-vous?

À l’origine, les billets de banque devaient être signés par le président et le caissier.

 

Le saviez-vous?

En 1976, les premiers guichets Machine Verte de la TD ont d’abord été testés sous le nom TD 360. Sans surprise, ils ont rapidement changé de nom!

 

Le saviez-vous?

En 1964, pour célébrer son 100e anniversaire, la banque Huron & Erie commandite la plantation d’arbres dans des collectivités au Canada.

 

Le saviez-vous?

La TD fait ses débuts à la télévision en 1968, dans un message publicitaire qui fait entendre le slogan « La banque où le personnel crée toute la différence ».

 

Le saviez-vous?

Le premier président de la Banque de Toronto, James G. Chewett, était arpenteur avant de se lancer dans les finances. On lui doit certaines des plus anciennes cartes du Haut-Canada.



Vous travaillez pour un média et avez des questions sur l’histoire de la TD?

Vous voulez fouiller les archives à la recherche de renseignements financiers, notamment des rapports, des documents déposés par la TD et des états financiers?

Vous voulez en apprendre davantage sur la contribution sociale de la TD au Canada?


Intéressé à travailler à La Banque TD?

Un emploi à la TD vous intéresse? La TD est une grande entreprise dont le fonctionnement repose sur des gens remarquables qui ont le souci constant de faire avancer les choses. Chaque jour, nous offrons un service légendaire à quelque 22 millions de clients.

Consulter les emplois