Saut au contenu
 

Confidentialité et sécurité

Fraude relative aux cartes de crédit et de débit



Les cartes de crédit et de débit sont devenues les modes de paiement de prédilection des Canadiens. De nos jours, la plupart des gens préfèrent payer au moyen d’une carte plastique plutôt qu’en espèces ou par chèque. Pourtant, vous devez être conscient de la possibilité de fraude par carte de crédit et de débit.

Comment ces types de fraude se produisent-ils?

Les fraudes par carte de crédit se présentent essentiellement sous deux formes :

  • un escroc peut vous voler votre carte ou en obtenir le numéro, souvent par hameçonnage;
  • il peut aussi produire une fausse carte ou présenter une fausse demande de carte et se faire émettre une carte de crédit en usurpant votre identité.

Selon la GRC, les escrocs ciblent les étudiants, les néo-Canadiens et les personnes qui ont déjà eu des problèmes de crédit en leur offrant des cartes de crédit à un taux d’intérêt peu élevé en échange de frais. Les personnes qui paient les frais ne reçoivent jamais la carte promise et ne revoient plus la couleur de leur argent.

Les fraudes par carte de débit se produisent lorsqu’un escroc obtient à la fois les renseignements sur votre carte de débit et votre numéro d’identification personnel (NIP). Sans votre NIP, votre carte débit est inutilisable; aussi, si votre carte est volée ou copiée, l’escroc doit chercher à obtenir aussi votre NIP. Voilà pourquoi il est si important de protéger votre NIP.

  • Parfois, lorsqu’un consommateur utilise sa carte de débit pour faire un paiement, le commerçant glisse la carte dans un lecteur dissimulé afin d’obtenir les renseignements que contient la bande magnétique et faire une copie de la carte par la suite. De plus, une caméra filme le consommateur pendant qu’il entre son NIP.
  • Une autre méthode consiste à faire communiquer le terminal où vous entrez votre NIP avec un second appareil qui enregistre le code que vous entrez, de sorte que le fraudeur puisse le récupérer par la suite et accéder à vos comptes, ou qui transmet les données par communication sans fil au fraudeur installé à proximité.
  • Enfin, certains guichets automatiques ont été trafiqués de façon à enregistrer ou à transmettre les données de la carte et le NIP de son utilisateur.