Comment vous protéger vous-même › Détection des fraudes

Détection des fraudes

 

Chaque année, des milliers de Canadiens sont victimes de fraude par carte de crédit et de débit, d’escroqueries par télémarketing, de vol d’identité, de fraude en ligne et de fraude à l’assurance. Apprenez-en davantage sur les types de fraude les plus fréquents.

CollapseVol d'identité

Il y a vol d’identité lorsqu’une personne se sert des renseignements personnels d’une personne à son insu ou sans son consentement, et ce, dans le but de commettre un crime, comme une fraude ou un vol.

Les voleurs d’identité dérobent des éléments clés de vos renseignements personnels et s’en servent pour usurper votre identité et commettre des crimes en votre nom. Ils peuvent voler des documents matériels importants, ou encore obtenir vos renseignements personnels par un autre moyen, à votre insu. Lorsqu’ils sont en possession de vos renseignements, ils peuvent usurper les identités pour faire des achats extravagants, ouvrir des comptes bancaires, détourner le courrier, ou encore présenter des demandes d'emprunt, de cartes de crédit et de prestations sociales.

Indices permettant de soupçonner un vol d'identité

  • Votre relevé bancaire, votre historique d'activités en ligne ou votre livret comportent des opérations que vous ne reconnaissez pas.
  • Un prêteur vous informe qu'il a reçu une demande de crédit indiquant votre nom et votre adresse, mais la demande n'a pas été faite par vous.
  • Des relevés de carte de crédit ou d'autres factures vous sont adressés, mais ne devraient pas l'être.
  • Vous ne recevez plus les relevés de carte de crédit ou de comptes bancaires que vous devriez recevoir, ou vous remarquez que vous ne recevez pas tout votre courrier.
  • Une agence de recouvrement communique avec vous pour recouvrer des sommes liées à un compte en souffrance ouvert en votre nom, mais vous n'avez jamais ouvert ce compte.
  • Votre carnet de chèques, votre livret bancaire ou votre carte de crédit disparaissent.

Avisez vos créanciers et institutions financières

Avisez immédiatement ces entreprises si vos cartes bancaires, vos cartes de crédit ou vos pièces d'identité sont perdues ou volées.

Consultez vos institutions financières

  • Discutez de la pertinence de fermer les comptes bancaires et d'en ouvrir de nouveaux.
  • Demandez à votre banque de remplacer votre carte bancaire actuelle par une nouvelle, assortie d'un nouveau NIP.
  • Demandez comment signaler d’éventuels problèmes additionnels.

Consultez les émetteurs des cartes et autres pièces d’identité

  • Discutez de la pertinence d'annuler vos cartes de crédit et d'en obtenir de nouvelles.
  • Demandez à l’émetteur de vos cartes de crédit si d’autres comptes ont été falsifiés ou ouverts de façon frauduleuse en votre nom.
  • Avisez les entreprises de services publics (téléphone, câble et autres) que votre nom pourrait être ou avoir été utilisé pour ouvrir de nouveaux comptes frauduleux.
  • Si des pièces d'identité ont été volées, communiquez avec tous les émetteurs pour qu’elles soient inscrites comme volées. Alertez les organismes gouvernementaux.
  • Si votre NAS est perdu ou volé, ou si vous soupçonnez que quelqu'un s'en est servi pour obtenir un emploi, communiquez avec Développement des ressources humaines Canada au 1-800-206-7218 ou à l'adresse suivante : C.P. 7000, Bathurst Nouveau-Brunswick E2A 4T1.
  • Si votre permis de conduire est perdu ou volé, communiquez avec l'agence de délivrance des permis de conduire et des immatriculations de votre province.
  • Si vous soupçonnez qu’on détourne votre courrier, communiquez avec Postes Canada.
  • Pensez à communiquer avec la police. Un signalement à la police permet de légitimer vos soupçons de fraude.

Avisez les agences d'évaluation du crédit

Appelez Equifax sans frais au 1-877-323-2598, TransUnion sans frais au 1-877-713-3393 ou au 514-335-0374 (résidents du Québec), 1-800-663-9980 (Canadiens hors Québec) ou 1-800-916-8800 (citoyens des États-Unis).

Plusieurs organismes luttent contre la fraude.

Qui appeler pour débusquer les fraudeurs

La prévention de la fraude repose en partie sur son signalement, pour éviter que les fraudeurs fassent d’autres victimes. Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour signaler une fraude, communiquez avec les organismes suivants :

Phonebusters, 1-888-495-8501. Phonebusters est un centre d’appel de lutte contre la fraude exploité par les autorités policières, notamment la GRC. Il recueille les plaintes et les transmets aux autorités policières concernées.

Bureau de la concurrence, 1-800-348-5358. Le Bureau de la concurrence est une excellente source de renseignements sur la prévention de la fraude.

GRC. Le site Web de la GRC expose les plus récentes tentatives d’arnaque de consommateurs et vous propose des façons de les éviter.

Signalement en direct des délits économiques (Centre RECOL). Le centre RECOL vous permet d’enregistrer une plainte en ligne; celle-ci sera transmise à l’autorité policière, à l’organisme de réglementation ou à l’entreprise commerciale privée concernée aux fins d’enquête. On trouve également dans le site des ressources de prévention et de sensibilisation aux crimes économiques.

Canadian Council of Better Business Bureaus (en anglais seulement).La mission du BBB consiste à instaurer des normes pour que le marché soit digne de confiance et à dénoncer les comportements non conformes. Vous trouverez sur le site une liste des entreprises fiables et des plaintes enregistrées.



CollapseFraude par carte de crédit et de débit.

Ce type de fraude survient lorsqu'une personne utilise votre carte de crédit ou de débit, ou les renseignements qui y sont liés, à votre insu ou sans votre consentement, habituellement pour faire des achats ou des demandes de crédit frauduleuses.

Les cartes de crédit et de débit constituent les moyens de paiement les plus populaires auprès des Canadiens. De nos jours, la plupart des gens préfèrent payer avec leur carte plutôt que de traîner de l'argent ou des chèques. Il faut toutefois être conscient des risques de fraude par carte de crédit ou de débit.

Comment fonctionne ces types de fraude?

La fraude par carte de crédit prend généralement l'une de ces deux formes :

  • Les criminels volent votre carte ou en obtienne le numéro, généralement par hameçonnage (au moyen de sites Web, de courriels, d'appels téléphoniques, de textos ou de logiciels malveillants).
  • Ils peuvent également produire des cartes contrefaites et obtenir des cartes de crédit en faisant des demandes frauduleuses avec votre identité.

Selon la GRC, les criminels ciblent les étudiants, les immigrants et les personnes ayant de mauvais antécédents de crédit en leur offrant des cartes de crédit à faible taux d'intérêt moyennant des frais. Les gens qui déboursent ces frais ne reçoivent jamais de carte et ne revoient jamais leur argent.

Une fraude par carte de débit survient lorsqu'un criminel obtient les renseignements de votre carte de débit ainsi que votre numéro d'identification personnel (NIP). Sans NIP, la carte de débit est inutilisable; un fraudeur qui a volé ou copié votre carte doit donc trouver votre NIP. C'est pourquoi il est essentiel de le protéger.

  • Dans une fraude par écrémage, le consommateur présente sa carte de débit pour effectuer un paiement, puis le commerçant glisse la carte dans un dispositif caché qui lit les renseignements contenus dans la bande magnétique et permet de créer une copie de la carte. Au même moment, une caméra filme le consommateur qui entre son NIP.
  • Une autre stratégie consiste à substituer un clavier NIP frauduleux au clavier NIP existant, pour que le nouveau clavier enregistre les renseignements entrés, qui seront récupérés plus tard par le fraudeur, ou pour que les renseignements soient transmis sans fil au fraudeur situé à proximité.
  • Finalement, les GAB peuvent être altérés pour enregistrer ou transmettre les renseignements de la carte du client et son NIP.

Si vous adhérez aux Alertes de fraude TD, nous vous enverrons instantanément1 un texto si nous détectons qu’une opération suspecte est effectuée avec votre carte Accès TD dans vos comptes bancaires personnels. Le texto contiendra des renseignements sur l’opération et vous demandera de confirmer sa validité. Vous pourrez répondre rapidement aux messages par un simple « O » ou « N ». La TD ne vous demandera jamais de fournir des renseignements personnels par texto.
Voir comment fonctionnent les Alertes de fraude TD >



CollapseHameçonnage

Lorsque des criminels mettent en ligne un site Web frauduleux pour recueillir des renseignements personnels à l’insu des consommateurs, ils commettent une fraude par hameçonnage. Il existe des façons de vous en protéger.

L'hameçonnage ou usurpation de marque est une escroquerie qui survient quand un fraudeur envoie des courriels d'apparence légitime qui semblent provenir de sociétés établies dans le but de soutirer des renseignements personnels et financiers au destinataire. Les courriels amènent les destinataires à cliquer sur des liens qui les redirigent vers de faux sites Web. Sur le faux site Web, on demande à la personne d’entrer des renseignements personnels ou financiers qui serviront à commettre des fraudes.
Si vous recevez un courriel qui provient en apparence de la TD, mais qui vous semble suspect,n'y répondez pas, ne cliquez sur aucun lien et n'ouvrez aucune pièce jointe qu'il pourrait contenir. Veuillez nous en aviser en visitant notre centre de signalement de fraude en ligne et en nous faisant suivre le courriel à l'adresse phishing@td.com.

Puis, supprimez-le immédiatement après nous avoir avisés.

Notre engagement

Le Groupe Banque TD ne vous demandera jamais de fournir des renseignements personnels ou des renseignements d’ouverture de session, comme un nom d’utilisateur, un mot de passe, un NIP, les questions et réponses de sécurité Identification Plus ou les numéros de compte, au moyen de courriels non sollicités.



CollapseHameçonnage par téléphone

Certains fraudeurs communiquent avec les clients par téléphone pour tenter de leur soutirer des renseignements personnels. En étant conscient de leurs tactiques, vous êtes plus à même de vous protéger contre ces fraudeurs.

En communiquant avec leurs victimes par téléphone, les fraudeurs tentent de donner plus de crédibilité à leur tentative d'hameçonnage.

Méfiez-vous :

Des institutions financières légitimes ne demandent pas à leurs clients de fournir des renseignements personnels dans le cadre d’appels ou de courriels non sollicités; elles possèdent déjà ces renseignements.

En aucun cas nous vous demanderons de répondre à un courriel en fournissant vos numéros de comptes, mots de passe, NIP, questions et réponses Identification Plus, ni tout autre renseignement personnel, puisque les communications par courriels non chiffrés ne sont pas sécurisées. Si vous devez fournir une réponse au courriel, nous vous demanderons de communiquer avec nous par téléphone ou de visiter l'un de nos sites Web sécurisés. Si vous composez un numéro de la TD, il est possible que nous vous demandions des renseignements personnels dans le but de confirmer votre identité.

Si vous croyez être victime de hameçonnage par téléphone, ne répondez ni aux appels, ni aux courriels. Vous devez par contre communiquer avec votre institution financière ou l'émetteur de votre carte de crédit pour leur faire part de vos soupçons. Vous trouverez ici les coordonnées de la TD.



CollapseHameçonnage par texto

Certains fraudeurs communiquent avec les clients par texto pour tenter de leur soutirer des renseignements personnels. En étant conscient de leurs tactiques, vous êtes plus à même de vous protéger contre ces fraudeurs.

Le hameçonnage par texto est une variante du hameçonnage. La technique est très semblable : un message est envoyé à votre téléphone cellulaire pour vous leurrer et vous soutirer des renseignements personnels.

Voici quelques indices qu'un message texte constitue une tentative d'hameçonnage:

  • Le message peut contenir des adresses de sites Web qui semblent légitimes et vous demander de confirmer (ou d'entrer) plusieurs renseignements financiers personnels, par exemple votre numéro de carte de crédit ou de débit, votre code CVV (inscrit à l'endos de votre carte de crédit), votre numéro de carte de guichet, votre NAS, votre adresse courriel ou d'autres renseignements personnels.

Si vous croyez qu'il s'agit d'une tentative de hameçonnage par texto, ne répondez pas au message. Vous devez par contre communiquer immédiatement avec votre institution financière ou l'émetteur de votre carte de crédit pour leur faire part de vos soupçons. Vous trouverez ici les coordonnées de la TD.

Si vous adhérez aux Alertes de fraude TD, nous vous enverrons instantanément1 un texto si nous détectons qu’une opération suspecte est effectuée avec votre carte Accès TD dans vos comptes bancaires personnels. La TD ne vous demandera jamais de fournir des renseignements personnels par texto.



CollapseFraude à l’assurance

Il existe trois principaux types de fraude à l’assurance. Apprenez à les reconnaître.

Il existe trois principaux types de fraude à l’assurance. Apprenez à les reconnaître.

Généralement, le fraudeur affirmera qu'il travaille pour votre compagnie d'assurance et demandera le paiement immédiat, par carte de crédit, de la prime complète ou d'un solde inscrit à votre dossier. Il vous menacera d'annuler votre protection si le paiement n'est pas effectué.

Souvent, le fraudeur ne connaîtra pas le nom de votre compagnie d'assurance. C'est un signe évident que l'appel n'est pas légitime.

Remarques :

  • Aucun représentant de TD Assurance ne communiquera avec vous sans se présenter officiellement et fournir des détails de votre assurance que vous êtes en mesure de confirmer.
  • Notre équipe interne de sensibilisation à la fraude mènera une enquête pour tout cas concernant nos clients porté à son attention.
  • Vous devez vous protéger en ayant conscience de ces types de fraude et en évitant à tout prix de divulguer de renseignements à un tiers au téléphone, sauf si vous avez vérifié l'identité de la personne avec qui vous vous entretenez.

Faux courtiers

Si vous recevez un appel téléphonique d'une personne qui prétend être un agent de TD Assurance ou un courtier et vous demande de payer des honoraires pour vous fournir des assurances ou des conseils, n'accédez pas à sa demande.

TD Assurance n'exige pas d’honoraires pour fournir des assurances.

En outre, les faux courtiers ne sont pas des experts-conseils ni des courtiers en assurances et pourraient donner une mauvaise image de l’assureur.

Dans le doute, veuillez communiquer directement avec TD Assurance.

Détournement de primes

Lorsque vous souscrivez une assurance personnelle ou une assurance contre les dommages, vous devez payer une prime à l’assureur. Toutefois, il y a eu des cas où des personnes ont prétendu être des représentants d’une compagnie d’assurance et ont détourné les primes pour leur gain personnel.

Afin de vous protéger :

  • ne faites affaire qu’avec des courtiers dignes de confiance;
  • ne donnez jamais de renseignements personnels et ne versez jamais de paiement sans vérifier d’abord l’identité du courtier.

Legal