Quelle est la différence entre les FNB et les fonds communs de placement?


Les fonds négociés en bourse (FNB) sont-ils identiques aux fonds communs de placement? Pas vraiment. Voici des points importants que tout investisseur débutant devrait connaître sur ces placements populaires.

Lorsque vous débutez comme investisseur, il existe tant d’acronymes, de types de compte et de placements à connaître que ça semble être un vrai jeu d’adresse. Pour chaque nouveau concept appris, deux questions vous viennent à l’esprit. Un sujet qui revient souvent pour les nouveaux investisseurs et les novices? La différence entre les FNB (fonds négociés en bourse) et les fonds communs de placement.

Heureusement, les différences entre ces deux types de produits de placement populaires peuvent être expliquées. Et franchement, ces deux types de produits peuvent vous aider à atteindre vos objectifs de placement. Une retraite confortable, une mise de fonds pour acheter une propriété ou faire des rénovations est incontestablement un prix plus utile qu’une énorme peluche. Évitons de se casser la tête et prenons un moment pour examiner certaines des principales similarités et différences entre les FNB et les fonds communs de placement, ainsi que certaines des raisons qui poussent les investisseurs à les choisir.

Que sont les FNB et les fonds communs de placement?

Ce sont deux types de produits de placement qui ont plusieurs points communs. Ils offrent tous deux un moyen pour les investisseurs de placer leur argent dans un fonds investi dans un ensemble d’actions, d’obligations et d’autres actifs. En échange, les investisseurs reçoivent une partie de ce fonds de placement, sous forme de parts du fonds ou du FNB. Ces deux types de produits connaissent un immense succès auprès des investisseurs. Selon l’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC), qui publie chaque année un rapport annuel des ventes de fonds communs de placement et de FNB, fin 2021, le total investi dans les fonds communs de placement par les Canadiens et les Canadiennes s’élevait à 2,08 billions de dollars et celui investi dans les FNB s’élevait à 347 milliards de dollars. Au cours des dix dernières années, la valeur des actifs des fonds communs de placement canadiens a été multipliée par plus de 2,5 grâce à l’association des nouvelles ventes et de la croissance boursière. Pour les FNB, la valeur canadienne totale a été multipliée par plus de 8 grâce aux nouvelles ventes et à la croissance boursière. Voici d’autres similarités entre les FNB et les fonds communs de placement :

  • Ils peuvent tous deux être détenus dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) ou un régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Ils peuvent également être détenus dans des comptes non enregistrés. En cotisant régulièrement à vos placements dans ces comptes, vous pouvez profiter de l’intérêt composé pour faire croître votre patrimoine.
  • Ils peuvent tous deux diversifier instantanément un portefeuille. Les fonds sont souvent répartis sur un ensemble de placements, et non sur une seule action ou un seul titre : ainsi, le risque que votre stratégie de placement complète soit ruinée à cause d’un placement unique est réduit.
  • Ils offrent tous deux des variantes pour concorder avec votre profil de risque. Les entreprises qui regroupent et gèrent des FNB et des fonds communs de placement peuvent personnaliser les fonds pour détenir un plus grand ensemble d’actions et de titres à risque élevé pour les investisseurs plus agressifs, ou un plus grand ensemble de placements à faible risque comme des obligations et des liquidités pour les investisseurs plus conservateurs.

Enfin, les FNB et les fonds communs de placement peuvent faire fructifier l’argent des investisseurs de deux façons très similaires. La première résulte des gains en capital, qui correspondent à l’augmentation de la valeur de l’actif des placements eux-mêmes. La seconde résulte des distributions. Selon le fonds choisi, vous pourriez obtenir des distributions annuelles sous forme de dividendes, d’intérêts ou d’autres revenus issus des placements. Nous n’en parlerons pas ici. Pour l’instant, examinons les principales différences entre les FNB et les fonds communs de placement.

Les FNB et les fonds communs de placement sont achetés et vendus à des moments différents

L’une des différences entre les FNB et les fonds communs de placement réside dans leur tarification et leur vente. Les FNB sont négociés en bourse en temps réel (comme la Bourse de Toronto) et peuvent être achetés à tout moment au cours du jour de séance au moyen d’un compte de courtage. À l’inverse, les ordres sur fonds communs de placement sont accumulés au cours de la journée par le fournisseur du fonds et exécutés une seule fois, selon les prix à la clôture du marché. 

Il faut prendre en compte différents coûts pour les FNB et les fonds communs de placement

Les FNB et les fonds communs de placement diffèrent également par leurs frais de gestion et leurs frais d’exploitation. Vous ne payez pas ces frais directement; ils le sont par le fonds lui-même et s’expriment sous forme de pourcentage de la valeur totale du fonds (qui varie de moins de 1 % à plus de 3 %). Le ratio des frais de gestion (RFG) est souvent moindre pour un FNB, car de nombreux FNB ne sont pas « gérés de façon active » : leurs placements sous-jacents ne sont donc pas choisis d’après les perspectives de ces titres établies par le gestionnaire ou l’évaluation qu’il en fait, mais pour mieux suivre un indice de référence comme l’indice S&P 500 ou S&P/TSX.

Le RFG d’un fonds commun de placement peut également inclure ce qu’on appelle une commission de suivi, payée chaque année à la société de votre conseiller pour couvrir le coût des services que vous recevez de sa part.

Le 1er juin 2022, les Autorités canadiennes en valeurs mobilières ont décrété que les commissions de suivi ne pouvaient plus être incluses dans la vente de fonds communs de placement et de FNB détenus dans des comptes autogérés. Les fonds communs de placement et les FNB qui contiennent ces commissions de suivi ne sont plus offerts aux investisseurs autonomes qui utilisent un compte de courtage.

Les fonds communs de placement s’échangent à leur valeur liquidative (VL) alors que les FNB s’échangent au cours du marché en vigueur au moment de l’exécution. Ce cours peut être légèrement supérieur ou inférieur à la VL sous-jacente et doit être pris en compte dans le coût total de propriété d’un FNB. Parmi les autres frais liés aux FNB, on trouve les commissions sur les opérations, les marges et le coût de propriété d’un compte de courtage.

Pourquoi les investisseurs choisissent-ils d’investir dans des FNB?


Plusieurs raisons poussent les investisseurs à investir dans les FNB pour les aider à atteindre leurs objectifs de placement. Comme les FNB peuvent être achetés et vendus en bourse à tout moment au cours d’un jour de séance, ils offrent une grande souplesse aux investisseurs et conviennent particulièrement à ceux qui souhaitent gérer eux-mêmes leurs investissements. Voici d’autres raisons pour lesquelles les investisseurs choisissent les FNB :
 

  • Les FNB sont un bon moyen de diversifier un portefeuille.
  • Les cours des FNB changent chaque minute, ce qui les rend intéressants tant pour les spéculateurs sur séance que pour les investisseurs à long terme.
  • Les FNB engendrent généralement moins de frais et ne requièrent aucun placement minimum, ce qui en fait une solution de rechange bon marché pour de nombreux portefeuilles. Cependant, les investisseurs doivent avoir conscience des commissions sur les opérations et des coûts de transaction (écarts acheteur-vendeur) qui peuvent découler de la négociation fréquente de FNB et qui sont susceptibles de réduire leurs rendements.
  • Les émetteurs de FNB tendent à être plus transparents sur la divulgation des placements. De nombreux émetteurs de FNB fournissent la liste complète des placements sous-jacents sur leur site web.

Pourquoi les investisseurs choisissent-ils d’investir dans des fonds communs de placement?

Plusieurs raisons poussent les investisseurs à investir dans des fonds communs de placement pour atteindre leurs objectifs de placement. Une des raisons principales est qu’ils sont simples à gérer dans le cadre d’une approche passive, notamment si vous collaborez avec un conseiller. Voici d’autres raisons pour lesquels les investisseurs choisissent les fonds communs de placement :
 

  • Les fonds communs de placement sont souvent conçus pour les investisseurs à long terme, et leur structure de frais (qui peut inclure des frais de rachat anticipé) encourage davantage les investisseurs à maintenir les investissements, même en cas de conditions de marché difficiles.
  • Les fonds communs de placement peuvent convenir aux personnes qui préfèrent que leur portefeuille soit géré par un professionnel.
  • Les fonds communs de placement peuvent être facilement intégrés à un programme de cotisation automatique qui vous offre une tranquillité d’esprit une fois établi.
     

Finalement, le choix d’investir dans des FNB ou des fonds communs de placement – ou les deux – ne dépend que de vous et de votre style de gestion. Les FNB et les fonds communs de placement peuvent représenter une part importante d’un portefeuille, que vous négociiez au quotidien ou adoptiez une stratégie d’achat à long terme.

Ouvrez un compte en ligne – c’est simple et rapide

Que vous commenciez à investir par vous-même ou que vous ayez déjà une certaine expérience, nous sommes là pour vous.

  • Faire une demande en ligne

    C’est facile d’ouvrir un compte au comptant, un compte sur marge, un REER ou un CELI.

  • Appelez-nous

    Nous sommes là pour vous, du lundi au vendredi, de 7 h à 19 h HE.

    1-800-361-2684 1-800-361-2684
  • Prenez rendez-vous

    Venez discuter en personne dans une succursale près de chez vous.


Partagez cet article


Une question? Trouvez la réponse