Comment nous aidons les entreprises canadiennes à faire face à la COVID-19

Initialement publié le 22 avril 2020

Partout au Canada et dans le monde, les entreprises de toutes tailles et de presque tous les secteurs sont touchées par l’impact économique de la réponse internationale à l’urgence de santé publique causée par la pandémie de COVID-19. Qu’il s’agisse de la fermeture des commerces non essentiels, des limites de distanciation physique ou du télétravail pour les employés, les entreprises canadiennes sont confrontées à un grand nombre de défis.

Peu importe les difficultés auxquelles font face les entreprises, le message que nous communiquons de façon proactive à nos clients est que nous sommes ouverts, que nous sommes là pour nos clients et que nous cherchons à offrir du soutien quand nous le pouvons, selon David Pinsonneault, vice-président à la direction, Services bancaires aux entreprises TD.

« Si votre entreprise subit directement l’impact de la COVID-19 et qu’elle éprouve par conséquent des difficultés financières, faites-le-nous savoir, poursuit-il. Notre objectif est d’offrir du soutien et une certaine tranquillité d’esprit à nos clients pour les aider à surmonter les difficultés financières, opérationnelles et personnelles qui peuvent découler d’une situation de cette ampleur. »

Trouver des solutions flexibles

Bien que les entreprises ne soient pas toutes confrontées aux mêmes défis en ces temps incertains, le point qu’ont en commun tous les propriétaires d’entreprise et les Canadiens est que leur vie a été bouleversée par la pandémie de COVID-19.

« Nous travaillons fort à trouver des solutions pour nos clients, déclare M. Pinsonneault. Nous voulons qu’ils sachent que nous sommes là pour les aider et que nous nous concentrons sur ce qui est important pour eux. »

Nous travaillons de plusieurs façons avec nos clients des Services bancaires aux entreprises pour répondre à leurs besoins, notamment en offrant des programmes d’aide personnalisés au cas par cas pour les entreprises. Ces programmes peuvent comprendre des reports de versement pour des prêts et des lignes de crédit, ainsi que l’accès à des fonds de roulement supplémentaires.

(Par ce report, les paiements du prêt sont reportés, mais le capital n’est pas remboursé. Ainsi, les entreprises qui choisissent cette option paieront plus d’intérêt pendant la durée du prêt.)

« Notre équipe travaille sans relâche pour donner à nos clients d’affaires le soutien dont ils ont besoin pour traverser cette période », ajoute M. Pinsonneault.

Nous avons collaboré étroitement avec le gouvernement du Canada pour que les programmes canadiens d’aide aux entreprises leur soient accessibles.

Le 8 avril, le gouvernement fédéral a annoncé le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC), dont voici les modalités :

  • Un prêt de 40 000 $ sans intérêt (jusqu’au 31 décembre 2022) garanti par le gouvernement pour aider les entreprises à couvrir les coûts d’exploitation qu’elles ne peuvent pas reporter en cette période de COVID-19.
  • Une portion de 10 000 $ (25 %) du prêt de 40 000 $ sera admissible à une annulation complète de la dette si un montant de 30 000 $ est remboursé en entier au plus tard le 31 décembre 2022.
  • Prolongation de trois ans à un taux d’intérêt annuel de 5 %, si le prêt n’est pas remboursé d’ici le 31 décembre 2022.
  • Possibilité de rembourser le prêt à tout moment sans pénalité.

Voir l’ensemble des modalités .

Pour faire une demande, les clients auront besoin de leur T4 Sommaire de la rémunération payée de 2019. Comme propriétaire d’entreprise, vous pouvez aussi communiquer avec l’Agence du revenu du Canada pour qu’elle réémette le relevé.

Pour être admissibles au CUEC, les entreprises doivent répondre à certains critères établis par le gouvernement du Canada, notamment :

  • Détenir, au 1er mars 2020, un compte-chèques d’entreprise actif auprès de l’institution par l’intermédiaire de laquelle elles font la demande
  • Afficher des charges salariales annuelles de 20 000 $ à 1 500 000 $ (selon le feuillet T4 de 2019 – Sommaire de la rémunération payée – T4SUM)
  • Avoir un numéro de l’Agence du revenu du Canada
  • Si elles font une demande par l’intermédiaire de la TD, les entreprises doivent utiliser la TD comme banque principale, c’est-à-dire l’utiliser pour effectuer leurs paiements et leurs activités de gestion de trésorerie au quotidien.

Pour de plus amples renseignements sur d’autres programmes fédéraux d’aide aux entreprises, comme le Programme de prêts conjoints de la Banque de développement du Canada (BDC) et le récent Programme de crédit aux entreprises (PCE) d’Exportation et développement Canada (EDC), allez à la page COVID-19 du gouvernement du Canada.

Pour en savoir plus sur les moyens que nous prenons pour aider les entreprises, allez à la page sur le soutien aux PME afin d’obtenir les renseignements les plus récents au sujet de ces programmes.

« La première chose que toute entreprise doit faire est d’établir un plan pour les trois prochains mois afin d’être en mesure de communiquer clairement ses besoins à son conseiller des services bancaires aux entreprises. Autrement dit, les entreprises doivent nous aider à les aider », affirme M. Pinsonneault.

Nos clients d’affaires peuvent accéder aux services bancaires en ligne en tout temps au moyen de BanqueNet, des Services bancaires par Internet aux entreprises ou de l’appli TD. Les centres de contact sont ouverts et les guichets automatiques fonctionnent normalement.

Bien que de nombreuses entreprises soient confrontées à une grave érosion de leurs revenus ou aient été forcées de fermer complètement, d’autres entreprises doivent intensifier leurs opérations pour répondre à de nouvelles demandes, qu’il s’agisse d’investir dans la technologie permettant le télétravail pour les employés ou d’augmenter la capacité des chaînes d’approvisionnement.

« Les entreprises dont les activités sont liées à l’alimentation – épicerie, commerce de gros, distribution – sont extrêmement occupées, dit M. Pinsonneault. Elles ont besoin d’augmenter leurs stocks, de traiter de plus grands volumes. »

« D’un autre côté, certaines entreprises ont totalement arrêté leurs activités, comme les restaurants et les magasins de détail, mais toutes ont un dénominateur commun : elles comptent sur nous pour les aider, et nous sommes tous solidaires. »

MENTIONS JURIDIQUES: Ce contenu traite de sujets d’intérêt actuels de manière générale et à titre informatif seulement. Il pourrait ne pas convenir à toutes les circonstances. Assurez-vous d’obtenir des conseils personnalisés de la part de professionnels, de conseillers ou d’experts en la matière en fonction de votre situation et du sujet qui vous intéresse.

Une présentation des   Nouvelles de la TD



Partager cet article

Articles connexes

Restez au courant des dernières nouvelles ici

Nous nous engageons à vous tenir informés.

Mesures de soutien financier COVID-19

Impacté par la COVID-19? Découvrez les options pour les cartes de crédit.

Mises à jour de la TD sur la COVID-19

Nouvelles des Services bancaires personnels sur la COVID-19 et nos solutions.
retour au sommet