Planification en vue de la retraite et gestion de votre REER

D’après un article de Nouvelles de la TD publié le 15 juillet 2020

Il y a de multiples façons d’entrevoir et de planifier sa retraite.

Certains Canadiens ont la possibilité de participer à un régime enregistré d’épargne-retraite de l’employeur, tandis que d’autres n’ont pas accès à cette option ou préfèrent épargner autrement pour l’avenir, notamment dans un régime enregistré d’épargne-retraite (REER).

Peu importe votre situation personnelle, les changements économiques et votre situation financière peuvent vous obliger à revoir votre plan de retraite et à déterminer si vous êtes toujours sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs.

Examinez vos objectifs de placement en vue de la retraite et votre horizon pour les atteindre.

Avant d’apporter des changements ou de prendre des décisions, il est important de comprendre votre horizon de placement. C’est-à-dire que vous devez avoir une idée claire de vos objectifs de placement et du délai nécessaire pour les atteindre.

Dans certains cas, une conversation avec un gestionnaire, Services financiers personnels qui peut vous aider à comprendre votre situation et vos besoins actuels et qui peut répondre à vos questions sur votre avenir financier peut s’avérer nécessaire. Même si vous pensez être dans la bonne voie, un gestionnaire, Services financiers personnels peut être utile pour vérifier si votre plan continue de respecter vos objectifs.

Aspects à prendre en considération si vous pensez modifier votre plan de retraite

Il faut commencer par tenir compte de l’historique de performance à long terme des marchés et des probabilités que les changements actuels se poursuivent. Un gestionnaire, Services financiers personnels possède les connaissances nécessaires pour vous renseigner davantage sur ces changements et les mettre en perspective et pour vous aider à traverser une situation difficile émotivement, si votre épargne-retraite fléchit considérablement à court terme.

De plus, il est important de revoir régulièrement votre plan financier, et pas seulement en cas de fluctuations marquées des marchés, mais au moins une fois par année ou quand un événement marquant se produit dans votre vie, par exemple, l’achat d’une maison ou la perte de votre emploi.

Quelles sont certaines erreurs typiques de placement en vue de la retraite à éviter?

En matière de placement, il est risqué de tenter d’anticiper les hauts et les bas du marché pour les éviter. Vous pourriez prendre des décisions d’achat ou de vente au mauvais moment et rater d’éventuelles occasions de croissance à long terme.

Pour y remédier, il est conseillé d’établir un régime de cotisations préautorisées. Grâce à ce régime, des cotisations sont régulièrement versées dans votre REER, ce qui contribue à affronter la volatilité du marché et vous évite de déterminer le meilleur moment pour acheter. Ce type de régime vous aide à épargner automatiquement et régulièrement afin d’atteindre vos objectifs et à éviter les décisions impulsives et émotives quand le marché est baissier.

Quand le marché est turbulent, il est facile de se laisser guider par ses émotions et d’oublier de garder le cap sur son plan de placement en vue de la retraite. C’est pourquoi il est recommandé d’avoir un gestionnaire, Services financiers personnels à qui parler, afin d’avoir un deuxième avis et de déterminer s’il est préférable de vous en tenir au plan que vous avez établi dans votre meilleur intérêt à long terme.

Les comptes REER sont-ils accessibles à la retraite seulement?

Les gens se demandent souvent si l’argent accumulé dans un REER est uniquement accessible à la retraite. Bien souvent, ce sont de jeunes investisseurs qui souhaitent puiser dans leur REER pour acheter une maison ou payer leurs études. Bonne nouvelle, il est possible d’utiliser l’épargne-retraite avant la retraite au besoin. Si vous voulez acheter une première propriété, vous pouvez vous prévaloir du Régime d’accession à la propriété (RAP) pour retirer jusqu’à 35 000 $ de votre REER (ou 70 000 $ pour un couple) pour acheter ou faire construire une propriété admissible. Vous disposerez ensuite de 15 ans pour rembourser la somme retirée du REER. Si vous voulez financer vos études ou celles de votre conjoint, il est possible d’utiliser votre REER pour profiter du Régime d’encouragement à l’éducation permanente. Mais rappelez-vous que l’argent retiré du REER en vertu de ces programmes doit être remboursé.

Ce contenu traite de sujets d’intérêt actuels de manière générale et à titre informatif seulement. Il pourrait ne pas convenir à toutes les circonstances. Assurez-vous d’obtenir des conseils personnalisés de la part de professionnels, de conseillers ou d’experts en fonction de votre situation et du sujet qui vous intéresse.



Partager cet article

Articles connexes

Mesures d’aide financière liées à la COVID-19

Si vous avez été touché par la COVID-19, apprenez-en plus sur les options d’aide financière dont vous pourriez bénéficier.

Mises à jour de la TD sur la COVID-19

Consultez les mises à jour des Services bancaires personnels concernant la COVID-19 et ce que nous faisons pour être prêts à vous aider.

Prenez rendez-vous à une succursale

Venez nous rencontrer à la succursale la plus près de chez vous.
retour au sommet