Une séance de mentorat
Matilda Rozario, employée de la TD, renseigne Della Perwitasari, nouvelle immigrante au Canada

TRIEC et le Programme national de mentorat

Objectif

TRIEC est le conseil régional de Toronto sur l’intégration des immigrants au marché du travail. En 2009, La Banque TD a choisi de tabler sur la réussite du programme de mentorat de TRIEC et d’en appliquer le modèle à l’échelle de sa propre entreprise.

Description

Le partenariat avec TRIEC cherche à établir des liens entre, d’une part, des mentors issus de secteurs professionnels donnés et, de l’autre, de nouveaux arrivants au pays. Le programme s’adresse notamment aux immigrants qui possèdent l’éducation, l’expérience et les connaissances linguistiques qui leur permettront d’exceller sur le marché du travail. Tout ce qui leur manque, ce sont les relations et les connaissances que seule la vie réelle est à même de leur procurer.

La relation entre chaque mentor, qui est un professionnel bénévole, et son mentoré, immigrant d’arrivée récente, s’étale sur quatre mois, pendant lesquels le mentor prodigue au mentoré des conseils sur la rédaction de curriculum vitae, sur les entretiens d’embauche et sur les possibilités de réseautage avec d’autres professionnels du même domaine.

Au terme des quatre mois, le nouvel immigrant possède une meilleure compréhension de l’exercice de sa profession dans le contexte canadien. En 2009, la TD a prêté son appui à l’extension à l’échelle nationale de ce modèle de parrainage, dans le cadre du Programme national de mentorat.

Les personnes récemment débarquées à Halifax, Edmonton et Kitchener-Waterloo peuvent déjà participer au programme, tandis que d’autres villes comme Montréal et Vancouver devraient s’y ajouter en 2010.

Impact

  • Depuis 2005, des employés de la TD ont réalisé plus de 550 mentorats sous le couvert du programme torontois.
  • À la TD, 58 employés ont joué le rôle de mentor à plusieurs reprises.
  • La TD a fait don de 440 675 $ sur trois ans en vue de soutenir le lancement du Programme national de mentorat dans d'autres agglomérations canadiennes.
  • Outre son soutien financier, la TD a fourni des conseils sur le plan de l'ordonnancement et l'organisation du programme à l'échelle du pays.

Réflexions

« C'est là une chance incroyable de rencontrer des gens de cultures différentes et une bonne occasion de mettre ses talents d'encadrement et de leadership à l'épreuve. Cela nous apprend beaucoup sur les difficultés que représente la recherche d'un travail au Canada quand on vient d'ailleurs. » – Mentor à la TD